AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 
><

Partagez | 
 

 [Abandonné][Les rues]Le négatif peut toujours avoir de bons côtés [Yume Jane et Nikolaï Beliakov]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: [Abandonné][Les rues]Le négatif peut toujours avoir de bons côtés [Yume Jane et Nikolaï Beliakov]   Dim 9 Fév - 1:23


- Merci, bonne journée dit-elle d'une petite voix à peine audible.

Ivy sortit de la boulangerie, et mit soigneusement son en-cas fraîchement acheté à l'écart de ses cahiers et classeurs qu'elle ne voulait pas abîmer ou tâcher. La jeune fille jeta un furtif coup d'oeil à sa montre. Il lui restait encore un bout de temps avant que les cours ne reprennent. Son emploi du temps étant assez léger, Ivy avait souvent l'opportunité de sortir du lycée et de faire un tour en ville. Ce pourrait être un privilège pour certains élèves de pouvoir se balader de telle sorte entre les cours,  mais pas pour la jeune fille. Le travail avant tout, même si pour elle, travail rimait plutôt avec lectures de romans ou encore pièces de théâtre. C'est pourquoi elle préféra se diriger vers le lycée.
Au fur et à mesure qu'elle marchait, Ivy accélérait le pas, marchant tête baissée et comme seul point de vue ses pieds qui ne demandaient qu'à déguerpir d'ici. Quelle idiote elle faisait, débarquer en ville à l'heure de pointe, là où tout le monde sort pour aller faire les magasins, boire un café ou faire ses courses. On la bouscula plusieurs fois, mais elle n'osa rien faire remarquer. On aurait pu lui marcher dessus, elle n'aurait rien dit non plus. De toute façon, elle arriverait bientôt. Pas besoin de se retarder.

Tout en marchant activement, le portable d'Ivy se mit à sonner. Elle s'arrêta, soupirant ; qui pouvait bien la joindre à part ses parents, et encore ? Un message s'afficha sur l'écran, ce n'était que son opérateur. Ça ne l'étonnait pas plus que cela. A part ce dernier et sa famille, elle ne recevait pas grand chose sur son téléphone. A croire qu'il ne lui était utile que de temps en temps. La jeune fille secoua la tête, glissant son portable dans la poche de son manteau. La jeune fille lâcha un cri de surprise en sentant une étreinte se refermer sur son poignet. Une main lui attrapa la sienne, la forçant à desserrer les doigts. Elle savait bien que cette personne désirait quelque chose. Les yeux embués de larmes et le cœur menaçant d'exploser à tout instant, elle essayait de ne pas lâcher prise malgré le fait qu'elle sache qu'elle ne tiendrait pas longtemps. Ivy n'était pas très grande et n'avait pas une très grande force de poigne non plus. Finalement, ses mains glissèrent du bras de son « agresseur », et elle se retrouva les fesses sur le sol, voyant la silhouette s'éloigner et se fondre dans la masse. Ivy, toute honteuse, regarda autour d'elle ; personne n'était venue l'aider. Seuls quelques badauds ci-et-là avaient regardé la lutte qui avait duré quelques secondes, ou bien d'autres avaient fait mine de ne pas les voir. Elle renifla en silence, se releva et épousseta son pantalon. La matinée venait plutôt de commencer d'une mauvaise façon. Et elle savait que plus jamais, elle ne s'autoriserait de sorties pendant les trous de son emploi du temps.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné][Les rues]Le négatif peut toujours avoir de bons côtés [Yume Jane et Nikolaï Beliakov]   Dim 9 Fév - 9:02

- T'es qui toi pour m'faire la morale, hein ?! Dégage avant qu'j'te frappe !

    Jane s'était promenée dans les couloirs, après les cours. Histoire de prendre un peu l'air. Mais elle était tombée sur des gas stupides en son sens. La brunette était maintenant adossée contre un mur fasse à 5 mecs qui la dérangeaient fortement. Le "chef" des 5 envoya un poing vers le visage de la jeune fille qui l'arrêta avec la paume de sa main. Aujourd'hui elle était plutôt énervée alors...
    Elle envoya un coup de pied dans le ventre du gas et sauta par dessus des autres pour prendre la fuite et aller en dehors du lycée. Elle resta immobile un long moment avant de commencer à marcher. Elle voulait juste prendre l'air en ville. Puis un cri strident se fit entendre. Jane s'immobilisa. Puis, arrivée devant le portail du lycée, elle s'accrocha à une barre et marche le long des pics. Elle arrêta de bouger voyant qu'une belle et jeune fille se faisait agresser par un gas, racaille. Il avait l'air de bien s'amuser di-donc ! Elle se retourna et sauta hors du lycée pour le poursuivre. Le suivre dans la foule était assez dur mais elle le tenait presque. Puis, quand elle referma ses doigts sur son poignet, elle vit deux gas qui l'attendaient en rigolant. Mais quand ils virent la jeune fille, ils avaient plus l'air aussi content que ça ! Elle se retourna pour voir que la foule s'était dissipé. Elle prit le gas par les cheveux pour aller vers la jeune fille. Elle le mit à genoux et le força à lui donner le bien de la fille.


- Excuse-toi ! Imbécile.
- P-Pardon !
- Hey ma jolie ! Dis-moi t'es mignone... C'est quoi cette jolie marque dans le dos ? Sa serait pas...

    Jane lâcha un "tsss" pour que personne entende la suite de la phrase. Elle lâcha le voleur et se fit prendre un petit coup de poing dans le ventre. La Yume se plia en deux et recula un pied. Les gas rigolaient. Elle releva la tête vers eux avec un regard assassin. Prit par surprise, le mec de droit se mit à fuir, bientôt imité par son pote de gauche. Plus que le voleur. Elle se releva et fit face à la fille. Elle lançait toujours un regard noir vers le voleur.


[Qu'est ce qu'on va faire de lui maintenant ?]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné][Les rues]Le négatif peut toujours avoir de bons côtés [Yume Jane et Nikolaï Beliakov]   Dim 9 Fév - 17:24

Le négatif peut toujours avoir de bons côtés

       
PV : Ivy Fleshton & Yume Jane


   
Enfin le moment qu'il attendait depuis une semaine était arrivé. Le Wolverine & the X-Men #40 était sorti, et il ne pouvait pas se permettre de ne pas l'avoir. De ce fait, dès qu'il eut un peu de temps pour cela, Nikolaï sortit immédiatement du lycée afin de se rendre chez son libraire favori. Il n'avait pas cours durant cette heure, ce qui lui permettait d'y aller tranquillement, voire de s'installer quelque part au calme et profiter de ce qu'il comptait acheter. A vrai dire, il y allait chaque semaine et il connaissait parfaitement le nombre de minutes requis à l'aller ainsi qu'au retour. Il aurait pu y aller les yeux fermés s'il n'y avait pas tant de monde dans les rues. Dès qu'il fut arrivé dans l'établissement, la jeune femme le reconnut de suite et posa une dizaine de magazines sur le comptoir. Elle savait qu’il était un habitué et par extension, un bon client. Il n’avait que 5€ sur lui, suffisant pour en prendre un, et généralement, le garçon se cassait la tête pour se décider. Enfin, cette semaine était différente, il savait déjà ce qu’il voulait et ne gaspilla pas de temps supplémentaire. Après avoir effectué son achat, il remercia la libraire et retourna dans la rue, bien heureux.

Son comic book sous le bras, il vérifia l'heure. Il lui restait encore de la marge avant la reprise des cours. Il commença donc à marcher, cherchant un lieu où on ne le dérangerait pas. Un cri se fit entendre à proximité et Nikolaï s’immobilisa. Qu’était-ce ? Devait-il aller voir ? Non, ce n’était sûrement rien de bien grave et ça ne le concernait absolument pas. Mais sa curiosité avait été plus forte que sa raison. Il s’approcha prudemment de l’endroit où le cri avait été poussé, et se positionna de telle sorte à ce qu’on ne puisse pas le voir. Il ne voulait pas qu’on croie qu’il était un vulgaire stalker ou autre. Et donc, il observa ce qui se déroulait. Une jeune fille était au sol, pleurant à chaudes larmes. Nikolaï la reconnut, ou du moins eut l’impression de l’avoir déjà croisée au lycée. Cette scène lui fit un pincement au cœur. Pas qu’il ressente quoique ce soit pour la fille, mais la voir ainsi le rendait triste. Il voulut réagir et aller la consoler mais avant qu’il ne pût faire un seul mouvement, une autre adolescente arriva traînant un homme par... ses cheveux ? Ce dernier fut forcé de s’agenouiller et semblait grogner quelques mots. Ils furent rejoints par deux autres hommes, probablement malintentionnés vue leur sourire narquois. Celui auparavant agenouillé assena un poing dans le ventre de la fille qui le dominait juste avant. Puis, ils se mirent à courir, les deux arrivants en premier. Nikolaï était quelque peu déconcerté de ce qu’il venait de voir. Il crut d’ailleurs également reconnaître la seconde fille. Une autre du lycée ? Quand les hommes passèrent à côté de lui, Nikolaï tendit sa jambe par réflexe au dernier, celui qui avait frappé la fille. Nikolaï vit l’énergumène s’écraser au sol, dû à son geste. Ce dernier, toujours à terre, lança le regard le plus terrifiant que Niko ait pu recevoir de toute sa vie. Après avoir examiné rapidement l’adolescent de la tête aux pieds, la crapule s’enfuit à toute allure. Nikolaï savait qu’il devait remercier ses 1m92 et probablement la manière dont il l’avait dévisagé. Enfin, il faisait le dur mais en réalité il pleurait intérieurement et pensait de toute son âme : « AAAAH ! MAIS QU’EST-CE QUE J’AI FAIT ?! JE VAIS MOURIR ! ».  Mais bon, maintenant que c’était fait, il devait l’assumer. De plus, les deux filles l’avaient certainement repéré à l’heure actuelle. Il ne put se sentir autrement qu’embarrassé et leur fit un petit ‘coucou’ de la main. Bon, trouver un endroit tranquille pour lire son bouquin, c’était définitivement mort.



       Fond by Obsession ; Codage by Bird for all forums ©
       
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné][Les rues]Le négatif peut toujours avoir de bons côtés [Yume Jane et Nikolaï Beliakov]   Lun 10 Fév - 20:58


La jeune fille était de nouveau sur ses deux jambes. Elle se demandait bien comment elle allait se débrouiller sans téléphone maintenant. Si elle écoutait les recommandations qu'une personne bien intentionnée lui aurait donné, il fallait se rendre au commissariat, faire toute une démarche par la suite... Trop compliqué. Mieux valait ne rien dire, après tout c'était habituel chez elle.
Ivy s'apprêtait à faire route vers le lycée, moral dans les chaussettes et sa poche droite drôlement plate et légère, quand un brouhaha derrière elle l'interpella. Au début, elle fit la sourde oreille, espérant qu'on ne vienne pas l'embêter une seconde fois. Elle ne voulait pas avoir affaire au même genre de personne. Elle continua son chemin, mais la jeune fille avait comme un affreux pressentiment d'être suivie. Finalement, ce fut la curiosité qui l'emporta. Elle jeta un timide coup d’œil derrière son épaule, et constata la scène, effarée. Une véritable justicière était apparue, tenant fermement le voleur qui bredouillait quelques excuses, posant avec de légers tremblements le portable d'Ivy par terre. Tout s'ensuivit très vite ; l'inconnue lâcha le garçon, un coup partit. Les malfrats avaient pris la fuite.
Sans réfléchir, Ivy se précipita vers la jeune fille, n'osant rien dire. Au passage, elle avait oublié que son téléphone était toujours par terre. Par maladresse, elle venait d'avoir posé le pied dessus. Mais pour l'instant, l'état de sa sauveuse l'importait beaucoup plus que celui de l'appareil électronique. Son regard faisait des allers-retours du béton à la jeune fille.

- Je... merci beaucoup ! Désolée pour tout ce remue-ménage, quelle imbécile je fais, euh... tu vas bien j'espère, hein ? balbutia t-elle à toute vitesse d'une minuscule voix, tendant la main pour serrer celle de l'inconnue, puis s'y résigna, préférant les garder le long de son corps comme un soldat avant de faire encore une bêtise.

Sa timidité s'étant encore jouée d'elle, Ivy avait le rouge aux joues et ressemblait à une tomate. Si sa politesse n'avait pas pris le dessus, elle aurait pris ses jambes à son cou plutôt que de rester immobile ici comme une arbre, les pieds enracinés dans l'asphalte. Levant les yeux, elle remarqua que ceux de la jeune fille suivaient toujours les personnages nuisibles de tout à l'heure. Ivy suivit le regard de l'inconnue, apercevant au passage un jeune homme leur adressant un signe de la main avec un sourire crispé. Il avait du assister à la scène, voire même leur venir en aide. Hésitante, la brunette anglaise lui rendit son signe, un air confus parcourant son visage. C'était à croire qu'ils s'étaient donné rendez-vous tous les trois. Aujourd'hui était une journée drôlement riche en émotions.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné][Les rues]Le négatif peut toujours avoir de bons côtés [Yume Jane et Nikolaï Beliakov]   Sam 15 Fév - 20:03


    Jane releva la tête. Une odeur se mélangea à celles de la fille d'en face et d'elle-même. Quelqu'un d'autre ! Elle tourna vivement la tête en se tenant le ventre d'une main et vit un pied tendu. Elle se redressa en tenant la fille d'une main, comme pour la protéger en cas d'une attaque. Elle lança un regard noir au monsieur assit dans l'ombre. Puis elle le vit lui faire un coucou. Elle lança un regard en coin vers la fille qui s'était fait voler tout à l'heure et lui chuchota :


- Je vais très bien... Tu le connais ... ?


    Elle fit dos au jeune-homme et essuya la joue à la fille comme si s'était sa petite soeur. Ses yeux, pleins d'admiration, et sa bouche demi-ouverte. Une goutelette tomba sur la joue de Jane.


- Regarde-toi tu es toute sale maintenant que tu es tombée ! Tu es du Lycée Lumen n'est ce pas ? Ta tête me dis quelque chose.. Oh, il commence à pleuvoir...


    Jane se retourna à nouveau vers l'étranger. Elle se dirigea vers lui en entrainant la fille avec elle pour se mettre à l'abri et lui tendit la main. Celle avec le tissu blanc qui la protégeait. Enfin, si on peut dire puisque le tissu est désseré. Elle sentit le vent emporter ses "vêtements" avec lui et passa une main dans ses cheveux pour les placer derrière son oreille.


- Jane, Jane Yume. Japonaise venant de Tokyo et ve... Euh... Je voulais dire et vous ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné][Les rues]Le négatif peut toujours avoir de bons côtés [Yume Jane et Nikolaï Beliakov]   Sam 15 Fév - 23:37

Le négatif peut toujours avoir de bons côtés

       
PV : Ivy Fleshton & Yume Jane


   
Il arrivait parfois que le garçon prenne des initiatives sans s’en rendre compte. Rares étaient ces instants, mais tout de même possibles. Ce qui venait de se déroulait en était un bon exemple. Vous lui auriez qu’il tiendrait tête à une brute dans la rue un jour, il aurait juste ri en niant complètement. Pourtant c’était fait et lui-même ne le réalisait pas. Le problème, maintenant, était qu’il envisageait le pire. Et si ces hommes décidaient de le lui faire payer ? Il avait peur, tout simplement. Enfin, Nikolaï décida de ne plus y penser et de ce concentrer sur ce qui se passait actuellement.

Pour récapituler : Il était encore assez loin des filles et leur avait adressé un signe de main comme un imbécile. Ils voyaient bien que les adolescentes l’avaient repéré. D’ailleurs, celle au sol lui rendit son geste, visiblement assez timide. Puis, elles se retournèrent, ne le regardant plus. A présent, une question se posait : Que faire ? Sa bonne conscience lui criait de s’en aller et de ne pas s’impliquer d’avantage. Il comptait le faire, vraiment. Jusqu’à ce qu’il remarque que les demoiselles se dirigeaient vers lui. Ses plans tombaient alors à l’eau. Il ne pouvait pas s’en aller ainsi ! Plus que par le respect, il ne voulait surtout pas se faire poursuivre par celle qui avait fait fuir ces hommes ! Il tenait à sa vie, c’est tout.

Mais voilà, un désastre arriva. Il avait commencé à pleuvoir. Enfin, seules quelques gouttes se faisaient ressentir, mais c’était quand même mauvais. Nikolaï n’avait pas pris de sac ou autre et transportait son périodique à la main. Et pourtant, le soleil était encore présent, il y a 30 minutes de cela. Rien ne laissait présager la pluie et Mme. Météo des infos avait failli à son travail. C’est pourquoi l’heure était grave, ou du moins, allait l’être.

Mais pour en revenir aux lycéennes, elles s’arrêtèrent devant lui, la violente en avant. Nikolaï les observa, dubitatif. Qu’est-ce qu’elle allait lui faire ? Y avait-il un risque ? Une réponse fut vite apportée à ces questions lorsque la moins timide des deux lui tendit sa main et prononça clairement :
"Jane, Jane Yume. Japonaise venant de Tokyo et ve... Euh... Je voulais dire et vous ? "
Nikolaï porta son regard sur la main et ne comprit pas immédiatement ce qu’elle désirait. Il était un peu déboussolé, ayant très peu l’habitude de discuter avec une personnalité à fort caractère. Heureusement, il saisit cette main et lui donna la poignée qu’elle attendait sûrement. Lorsqu’il la lâcha, il avait eu le temps d’assimiler sa question.

"Nikolaï, de Russie..." balbutia-t-il
A vrai dire, il avait sorti ses mots mais il n’était même pas certain que c’était audible. Enfin, qu’importe ! Il posa ses yeux sur chacune des adolescentes, l’une après l’autre. Elles n’avaient pas du tout l’air du même genre, que ce soit physiquement ou moralement. Il ne dit rien de plus, attendant une réponse ou autre de leur part. Se rappelant de la fine pluie qui tombait, il plaqua le magazine contre son torse afin de la protéger du mieux qu’il pouvait. Pas sûr que cette technique fonctionne vraiment.



       Fond by Obsession ; Codage by Bird for all forums ©
       
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné][Les rues]Le négatif peut toujours avoir de bons côtés [Yume Jane et Nikolaï Beliakov]   Mer 26 Fév - 22:58

Ivy resta interdite pendant quelques secondes. Cette fille avait une telle présence, c'en était renversant. Au moins, on sentait bien quand elle était là. La brunette aurait souhaité ne pas être aussi transparente et jouer de temps à autres les caïds de rue comme elle. Mais bon, chacun occupe une place dans la vie, et se doit de la conserver. Ainsi, Ivy était cette petite chose gardant tranquillement son statut dans son petit coin, et tâchait de regarder les autres en silence. Elle se retint de lâcher un soupir de soulagement en apprenant que sa compère ne s'était pas blessée. Dans le cas contraire, la jeune fille aurait culpabilisé pendant une bonne semaine, si ce n'est pas plus.

- Je ne cro-

Elle fut coupée net par l'inconnue, qui s'était retournée d'un coup. Ivy eut un peu peur de la voir face à elle, comme ça. C'était même légèrement impressionnant. Ses yeux violets suivirent la main de la jeune fille qui vint délicatement se poser sur sa joue, écrasant au passage une goutte d'eau. Ivy fut surprise de ce geste, peu habituée voire même pas habituée, et eut un petit mouvement de recul.

- Oh je... Tant pis, ça se lave... ajouta t-elle, lâchant un rire crispé. Sinon, oui effectivement, je suis inscrite au lycée Lumen.

Ivy venait de cogiter ; sa tête lui disait quelque chose ? Ce qui voulait dire qu'elle l'avait peut être remarquée pour une raison x ou y. Après tout, elle n'était peut être pas cette personne transparente qu'on ne voit que lorsqu'on s'est heurté à elle. Cette pensée éveilla un peu la joie qui sommeillait en Ivy, mais cette dernière n'eut pas eu le temps de dire quoique ce soit. Drôle de personnage, l'inconnue venait de la traîner de force vers le jeune homme, qui n'avait pas bougé de sa place. Visiblement, elle souhaitait faire connaissance avec tout le monde.
Jane Yume. Tâche de t'en souvenir songea Ivy, encore préoccupée à essayer de se dépêtrer de sa timidité l'empêchant d'aller vers les autres, si bien qu'elle faillit se mettre à parler en même temps que le jeune homme. Ç’aurait été un faux départ magistral. Honteuse d'elle même, elle se mit à bafouiller deux trois mots à la manière d'un robot :

- Ivy Fleshton... Angleterre, elle marqua une pause avant d'ajouter d'une voix tremblotante, essayant de remuer l'atmosphère : on dirait que la météo n'est pas de notre côté, c'est dommage !... Je ne serais pas contre l'idée de s'abriter, non ?

Bon, ce n'était pas du grand art, mais au vu de ses efforts, Ivy ne pouvait qu'être contente d'elle. Elle remarqua que Nikolaï tenait une revue. Sa curiosité de lectrice la piqua, et elle ne put s'empêcher d'essayer de déchiffrer discrètement ce qu'il tenait entre ses mains. C'était sûrement quelque chose qu'elle ne connaissait pas.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Abandonné][Les rues]Le négatif peut toujours avoir de bons côtés [Yume Jane et Nikolaï Beliakov]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Abandonné][Les rues]Le négatif peut toujours avoir de bons côtés [Yume Jane et Nikolaï Beliakov]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On ne peut pas lutter contre le système, mais on peut toujours le foutre en l’air ! (Elizabeth)
» (n°15) Une bonne nuit de sommeil! On peut toujours espérer, non? [PV Beast]+ [Terminé]
» Parce qu'on cherche tous à s'améliorer
» Peut on avoir plusieurs partie en même temps ?
» [Question] Peut-on avoir toutes les musiques sur ROSA ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumen :: Hors-jeu :: Archives :: Anciens RPs :: Abandonnés-