AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 
><

Partagez | 
 

 [Salle de classe]Une rencontre à tomber par terre ! [With Jens Larsen ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: [Salle de classe]Une rencontre à tomber par terre ! [With Jens Larsen ~]    Dim 23 Fév - 10:15

« Et donc, c’est ainsi qu’on fabrique du café. »

La tête qui semble ressortir d’une soirée arrosée alors qu’on a passé la soirée à regarder la télé en mangeant des chips, les yeux qui veulent dire « tuez-moi vite s’il vous plait » et tout notre corps qui tient à peine debout… bref, c’est la fin de la journée pour moi !
Comment ça, j’ai encore oublié de préparer mon cours ? C’est pas de ma faute, si la télévision m’appelle des que je rentre chez moi ! En plus, c’est pas intéressent ce qu’on fait en ce moment en chimie… La composition d’une tasse de café est mille fois plus intéressante !

Enfin voilà, la sonnerie annonçant la libération de ces petits monstres avait retenti, laissant place à une grosse larve, effondrée, seule, sur son bureau : Moi.
Me relevant difficilement, je tentais de récupérer tous les papiers éparpillés sur ma table, tout en essayant de garder les yeux ouverts.

Je crois, que je déteste les lundis. C’est chiant et long, en plus comme tu sors d’un week end t’es pas motivé (même si moi je le suis jamais) et t’es fatigué… Les lundis, ça pue.

Donc, après une opération périlleuse de rangement d’interros, je quittais la salle, ayant certainement oublié quelque chose à l’intérieur. Mais c’est pas grave, je m’en rendrais compte le lendemain !

Ce soir là, j’avais pas envie de rentrer chez moi. Toute façon, il fallait que je bosse, et dans mon appart, y a la télé, l’ordinateur, la bouffe, le bruit… Tout arrive à me distraire. Alors qu’au lycée y a rien. Que dalle pour me déranger ! En plus, comme c’était la dernière heure de la journée, tous les mômes étaient rentrés chez eux ou étaient dans leurs chambres, donc j’avais le champ libre, et surtout, les salles de classes libres.

En marchant dans les couloirs, après avoir ouvert mon cartable pour prendre une clope, un coup de vent, et toutes mes copies qui s’envolent.

« Merde ! »  

Y en avait, genre, partout. J’étais donc parti pour une course poursuite contre mes copies.
Je courais comme un fou dans les couloirs dans l’espoir de toutes les récupérer, jusqu’à ce que ma main atteigne la dernière, et que je me rétame devant une porte, ouverte, avec quelqu’un à l’intérieur.
La honte, putain ! En plus, le mec dans la salle me regardait super bizarrement, comme si j’étais un dégénéré complètement bourré !
Bon, c’est vrai qu’à première vue, on pourrait croire que j’ai confondu le bar du coin avec le couloir du lycée, mais c’est la fatigue, croyez moi ! Et puis, c’est pas avec une bière qu’on est dans cet état, voyons !

Bon, peut être que j’avais encore une chance de me rattraper auprès de mon … collègue ?
Sa tronche me disait quelque chose. Je l’avais déjà vu quelque part. Peut être un jour où j’étais arrivé en retard à mon boulot, et où j’avais déboulé en hurlant dans la mauvaise salle ? Ou alors, cette fois ou je me suis rétamé sur le sol, après m’être rendu compte que j’avais oublié quelque chose ? Ou peut être simplement l’avais-je croisé dans un couloir, alors que j’étais dans un état tout à fait normal et où je passais pour un prof sain !
Dans tout les cas, il me rappelait quelque chose.

« Euh … Excusez-moi. Je peux entrer ? »

Tant qu’à faire, pourquoi ne pas essayer de discuter un peu avec lui ? Il avait l’air plutôt sympa. Ok, j’avais une chance sur deux qu’il parte en courant car je lui ait fait peur, mais si il décidait de rester pour me tenir compagnie, tandis que je corrigeais les interros de mes élèves, peut être qu’il découvrirait en moi quelqu’un de sympathique, et vice versa !
Revenir en haut Aller en bas

Bouffon de service

Bouffon de service
avatar


Âge : 24
Orientation sexuelle : Hétéro'
Job : Prof' de Géographie
Messages : 103

MessageSujet: Re: [Salle de classe]Une rencontre à tomber par terre ! [With Jens Larsen ~]    Dim 23 Fév - 19:18


Une rencontre à tomber par terre !
Un homme debout, censé être au centre de l’attention, face à une trentaine de bêtes sauvages toutes plus enragées les unes que les autres. Malgré ce que l’on pourrait croire, ce n’était pas un champ de bataille mais une simple salle de classe ; même s’il était vrai que le professeur Larsen considérait chaque cours comme une lutte sans merci, une véritable gageure. C’était la dernière heure, il ne restait que peu de temps à surmonter et ce serait enfin terminé. Ils étaient gentils et avaient une adorables bouilles, ces gamins, mais qu’est-ce qu’ils étaient lourds ! Parfois, Jens se demandait pourquoi il avait choisi d’être prof, puis il se rappelait qu’il y avait quand même pas mal de vacances, de quoi compenser tous ces mois de torture. Il jetait quelques regards discrets à sa montre en espérant que les aiguilles atteignent leur destination. Et quand ce fut le cas, un cri de joie résonnait dans son for intérieur. Sans surprise, les élèves se dépêchaient de sortir. Personne n’appréciait être là, et tout le monde le savait, le prof le premier. Heureusement qu’il n’avait que 19h de cours par semaine ! Certes, il y avait énormément de préparation et de correction à effectuer à côté. Mais au moins il était tranquille et n’était pas en présence de ces moulins à parole, aussi dits « lycéens ».

Le lundi n’était jamais une journée facile. Dès 8h, tout le monde se plaignait. Encore s’ils dormaient sur leur table, ils seraient silencieux au moins. Mais non, ça ne se passait jamais comme ça : ils ne pouvaient pas s’empêcher de pérorer et d’étaler tout leur ‘super’ week-end avec leurs mecs ‘trop canons’ ou autres poufs du même genre. Ca en était barbant. Jens en avait marre, vraiment. Il gardait le sourire mais était loin d’être honnête. A quoi bon donner des heures de colle si c’est pour infliger aux surveillants de passer des heures auprès des élèves ? C’était sûrement l’une des raisons pour laquelle il avait une réputation de prof sympa, quelle ironie.

Pour en revenir à l’instant présent, la sonnerie avait annoncé la fin de la dernière heure et par définition, la fin de la journée. Les élèves étaient déjà à l’extérieur, la plupart d’entre eux à l’internat, d’autres sur le chemin vers leur habitat ; mais dans tous les cas, hors de la salle de classe. Jens s’étala sur sa chaise et soupira un bon coup. Dieu que ces gamins le fatiguaient. Depuis qu’il exerçait la profession, il comprenait ce que ces anciens profs ressentaient quand il était encore mineur et s’en excusait du plus profond de lui-même.
Après avoir rapidement reposé ses muscles, il se leva et effaça le tableau rempli de schémas, chiffres et mots tels que "mondialisation", "flux" ou encore "territoire". Le bleu du ciel avait déjà laissé place au noir étoilé de la nuit, il y avait de quoi déprimer. Lorsqu’il le remarqua, il soupira une fois encore. C’était le genre de jour où la seule impression qui nous reste est de l’avoir gâché.

Il se rassit et sortit des copies qu’on lui avait rendues deux semaines auparavant. Il fallait bien qu’il les corrige, alors autant le faire ici. Il prit la première feuille du paquet et attrapa un de ses stylos rouges. Des ratures et du blanco, voilà ce qui composait en majorité la copie. Jens reposa son stylo et passa ses mains sur son visage, c’était vraiment désespérant. Puis, des bruits de course se firent entendre dans le couloir. Il fronça les sourcils et tourna la tête vers la porte alors grande ouverte. Un élève s’amusait encore dans les couloirs à cette heure-là ? Il ne pouvait pas rentrer chez lui comme tous les autres ? Ces questions trouvèrent vite une réponse. Le fameux élève apparut devant la porte.
Constatation n°1 : Ce n’était pas un élève.
Constatation n°2 : Il semblerait que ce soit un collègue.
Constatation n°3 : Cette personne venait de se péter la gueule.
Lorsqu’il comprit cela, Jens écarquilla les yeux puis dévisagea l’énergumène au sol. Ce n’était pas la première fois qu’il voyait un autre professeur par terre, chose d’ailleurs assez hallucinante. L’autre prof l’avait aussi remarqué et chacun s’observait mutuellement.

"Euh … Excusez-moi. Je peux entrer ?" demanda-t-il.

C’était une question assez surprenante, vue les circonstances.

"Oh oui, oui ! Bien sûr !" se dépêcha Jens de répliquer.

Il se leva et s’approcha de son collègue, lui tendant une main pour se relever. Il savait qu’il était professeur de chimie mais n’avait jamais eu le temps de discuter avec lui, les salles de chimie étant plutôt éloignées des salles plus classiques. Il comptait corriger ses copies mais ne refusait pas la compagnie d’un autre adulte, en espérant juste que ce dernier ne se révèle pas être trop pénible.




~~~~~~~~~~~~

Une confession ? un message à passer ? une révélation ? En bref, un spotted pour le journal ?
Aucun problème, c'est par ici ! → Un spotted et un sourire !
A propos de moi

"Un sourire ne coûte rien, mais il rapporte beaucoup ; il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne."

Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Salle de classe]Une rencontre à tomber par terre ! [With Jens Larsen ~]    Dim 23 Fév - 19:47

J’étais tellement fatigué que je serais bien resté couché sur le sol pour faire une sieste. Il me paraissait tellement confortable, à cet instant.
Mais c’était impossible, puisqu’une main bienveillante s’offrait à moi pour m’aider à me relever.
Je l’avais saisi avec peine, toujours en mode grosse larve sur le sol dégueu du couloir de l’école. Mais bordel, j’étais crevé !

Après de longues secondes d’efforts, j’avais enfin réussi à me relever. J’essuyais alors mon pantalon ainsi que ma blouse, histoire de ne pas passer pour un gros crado au près de mon collègue… Quoi, c’était déjà fait ?
Bah, tant pis.

C’était donc après m’être dépoussiéré, que j’entrais dans la salle de classe, totalement vide. J’étais suivi de mon collègue, dont je ne connaissais même pas le nom.
Ca fait un peu con de le lui demander comme ça, alors que ça fait plusieurs mois qu’on travail ensemble… Mais bon, tant pis.

« Euh… Je peux vous demander votre nom ? »

En entrant dans la salle, j’avais vu un tat de copies sur le bureau. Un bureau, qui était totalement l’inverse du mien : Bien rangé, assez propre, sans papiers éparpillés partout… Alors que le mien, ressemblait toujours à un gros tat de poubelle qu’on a oublié de jeter depuis 5 ans. De plus en plus, je me dis qu’il serait impossible de vivre avec moi. Surtout pour les gens maniaques et méticuleux.
Je m’étais assis sur le bureau d’un élève, en face de celui du prof. Je posais ensuite mon cartable, et lançais un regard à mon collègue.

« Oh… Je ne vous dérange pas, j’espère ? En fait, j’aimerais bien rester ici pour corriger les copies de mes élèves… Ca ne vous gêne pas ? »

C’est mieux d’être à plusieurs, pour faire ça ! Ca sert strictement à rien, certes, et en plus ça prend plus de temps parce que du coup, on papote et tout ça, mais au moins, si on a un problème avec l’écriture d’un des mômes, on peur demander à son collègue si lui comprend ! Et puis c’est bien plus amusant. Et puis, ça ne m’amuse plus d’échanger mon opinion sur mes élèves avec moi-même, je préfère discuter avec quelqu’un d’autre, vous comprenez ?

Je posais donc les copies, très légèrement abimées, sur la table, pris la première et commençais à la regarder, tout en posant mon coude sur la table et ma tête sur la paume da ma main.
Je lâchais un soupire de lassitude. C’est fous ce que les gosses peuvent mal écrire. Et je parle pas du contenu, car franchement, ils ne font aucun effort ! Quoi, moi non plus ? Mais … Pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas

Bouffon de service

Bouffon de service
avatar


Âge : 24
Orientation sexuelle : Hétéro'
Job : Prof' de Géographie
Messages : 103

MessageSujet: Re: [Salle de classe]Une rencontre à tomber par terre ! [With Jens Larsen ~]    Mar 25 Fév - 23:36


Une rencontre à tomber par terre !
Le collègue prit la main qui lui était chaleureusement tendue à cet instant et sembla se relever avec difficulté. Il avait l’air désespéré, ou du moins extenué. Et ça, Jens le remarqua très vite. Au moins quelqu’un était dans le même état que lui, même s’il est vrai que cela était plus visible sur l’homme en blouse. Ce dernier pénétra donc dans la salle de classe. Le bon prof de géo’ l’observa entrer puis finit par faire de même. Alors qu’il allait s’installer une fois encore à la place qui lui était destinée, une voix attira son attention :

"Euh… Je peux vous demander votre nom ?"

Oh. C’était une chose dont on ne s’attendait pas vraiment. Mais elle n’était pas stupide. Jens voyait plus ou moins qui était le prof de chimie mais ignorait complètement son nom. Autant avoir à faire aux élèves était insupportable, créer des liens avec les collègues ne le gênait pas plus que ça. Il n’avait pas encore eu l’occasion de faire connaissances avec les autres du personnel, ce qui était tout de même regrettable sachant que ça faisait déjà un bon mois qu’il travaillait ici.

"Jens, Jens Larsen. Le prof de géo."affirma-t-il.

Puis, comme dit précédemment, il se plaça derrière son bureau, tandis que son collègue s’assit en face. Le brun avait une idée en tête et ne tarda pas de le faire savoir.

"Oh… Je ne vous dérange pas, j’espère ? En fait, j’aimerais bien rester ici pour corriger les copies de mes élèves… Ca ne vous gêne pas ?" avait-il demandé, assez hésitant.

"Ah ! Je comptais justement le faire ! Vous êtes donc le bienvenu ! De cette façon, on pourra se foutre de la gueule des gamins ensembles ! " lança le blond avant de rire.

...
Oups. Peut-être qu’il n’aurait pas dû dire une chose pareille. Ca y est, il passait pour le prof horrible, qui déteste ses élèves, qui n’est là que pour son salaire, ses vacances et ses 19h de cours. Tout compte fait, il était bien ce genre de prof. Mais avec les autres, il préférait qu’on pense que c’était le contraire. Il n’avait pas très envie que le directeur aille le voir un de ces jours après avoir entendu des échos, comme quoi M. Larsen insultait ses élèves adorés de « petits cons prétentieux incapables de se la fermer ». Il le pensait sincèrement, mais ne l’avait jamais laissé échapper.
Maintenant, il avait trois possibilités devant lui :
- Le collègue est du même avis, rit et en fout plein la tronche aux élèves ! Il s’avère être un homme plein de sagesse et un potentiel bon ami !
- Le collègue est outré, le regarde les yeux grands ouverts traduisant un merveilleux "Putain il est sérieux là ?", se lève, s’en va et ne lui adresse plus jamais la parole.
- Le collègue trouve cela totalement inadmissible, se lève, frappe son poing sur la table, effrayant Jens au passage, lui hurle dessus, balance toutes les copies par terre et part en injuriant son homologue.
Il y avait aussi l’issue dans laquelle le collègue avouait être en élève ayant pris l’apparence d’un prof pour l’espionner, mais cette théorie avait vite été écartée. Ne demandez pas pourquoi. Quand il entendit le prof de chimie soupirer, il priait que la première possibilité soit la bonne.

Enfin donc, tout de suite après avoir répondu à la question, il enchaîna sur autre chose. Une tentative désespérée de faire oublier ce qu’il venait de dire. C’est pourquoi, il demanda nerveusement, bien qu’ayant toujours son sourire en place :

"Et sinon... C’est quoi votre nom à vous ? "

Parfois, il estimait quand même être lui-même un boulet. Ca en été ridicule.
Bon, après ce n’était pas juste pour contourner le problème, il voulait tout de même savoir à qui il avait affaire ; c’était le minimum. Rester ainsi dans l’ignorance le frustrait pas mal. Enfin, tout ce qu’il avait à espérer était de ne pas recevoir un vent en retour. Pendant ce temps, il reprit le stylo contenant l’encre colorée rouge et se donna du courage pour surpasser la dure épreuve qu’était la correction de la première copie, aussi appelée dans cette situation "la copie dégueulasse qui te donne envie d’aller voir l’élève et de lui demander quel était son problème, qu’est-ce qu’il avait contre le prof pour rendre un truc aussi crade". Il tâcha d’ailleurs rapidement de retirer deux points pour le soin, bien évidemment.




~~~~~~~~~~~~

Une confession ? un message à passer ? une révélation ? En bref, un spotted pour le journal ?
Aucun problème, c'est par ici ! → Un spotted et un sourire !
A propos de moi

"Un sourire ne coûte rien, mais il rapporte beaucoup ; il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne."

Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Salle de classe]Une rencontre à tomber par terre ! [With Jens Larsen ~]    Mer 26 Fév - 0:15

C’est vraiment dégueulasse en fait, le métier de prof. Même si c’est qu’une vingtaine d’heures de travail par semaine, vous n’imaginez pas le temps de préparation qu’on perd à faire nos cours, les corrections, les évaluations… Enfin, moi je perds pas trop de temps pour préparer les cours. Mais voilà quoi.
Ah, mon collègue se nommait donc Jens Larsen. J’avais jamais entendu ce nom auparavant. Mais c’était plutôt classe, et ça allait bien avait sa tête, je trouve… Qu’est-ce que je dis moi ?

« Ah, je comptais justement le faire ! Vous êtes donc le bienvenue ! De cette façon, on pourra se foutre de la gueule des gamins ensemble »

Oh… Mais qu’avais-je devant moi ! Un autre professeur sur terre aurait donc le même avis que moi sur ses élèves ?! Ô joie ! Moi qui pensais être le seul prof du monde qui méprisait ses élèves et qui n’aimait pas son travail… Ah, trop d’émotion.

Après avoir lâché un soupire de lassitude, due à la puanteur de la copie que j’avais sous les yeux, je levais légèrement la tête vers mon collègue, l’interrogeant du regard.

On sait jamais hein ! Il aurait pu blaguer, je n’avais pas envie de me risquer à lâcher un « Oh mais avec plaisir ! Moi qui croyais être le seul à me foutre de mes élèves de la sorte ! » alors qu’il plaisantait. Non, non, non.
Mais, après avoir vu son visage devenu soudainement pâle et grimaçant, je me doutais qu’il appréhendait ma réaction. C’était donc qu’il voulait vraiment qu’on se foute de la gueule des mômes ensemble ! Super !

« Oh mais ce serait avec grand plaisir monsieur Larsen ! J’attends de pouvoir échanger mes opinions sur les gosses depuis des lustres ! Quel bonheur d’être tombé sur quelqu'un comme vous ! »

J’en faisais un peu trop ? Non pas du tout, j’exprimais mon immense joie de pouvoir enfin m’exprimer, autre qu’avec moi-même.

Un sourire se dessinait alors sur mon visage, tandis que celui de mon collègue se décrispait.

« Et sinon, c’est quoi votre nom à vous ? »

Oh mais c’est vrai, il ne connaissait pas encore le mien !

« Oh ! Moi c’est Andrew. Andrew Matwell, prof de Chimie ! »

Je souriais de nouveau, puis, baissant la tête vers ma copie affreusement sale et très vide, je fronçais les sourcils, en prenant mon stylo rouge.

« Alors… »

Je commençais à barrer n’importe comment partout sur la copie. Elle n’était pas encore assez sale à mon gout ! Mais quoi, si on peut plus rigoler, je démissionne, moi !
Au bout de quelques minutes, j’avais posé un beau « 4/20 » en haut de la copie. C’était glorieux, franchement, parfois, j’avais l’impression qu’on m’avait refilé les pires classes de l’établissement !

« Putain, ils sont vraiment nuls. »

J’avais lâché ça, tout naturellement. Ca me faisait tellement du bien de pouvoir m’exprimer ainsi, haha !
Revenir en haut Aller en bas

Bouffon de service

Bouffon de service
avatar


Âge : 24
Orientation sexuelle : Hétéro'
Job : Prof' de Géographie
Messages : 103

MessageSujet: Re: [Salle de classe]Une rencontre à tomber par terre ! [With Jens Larsen ~]    Jeu 27 Fév - 18:43


Une rencontre à tomber par terre !
C’était un miracle ! Une véritable euphorie ! Enfin surtout, un profond soulagement. La première possibilité était la bonne. Et si l’on suit ce raisonnement jusqu’au bout, le professeur de chimie était donc "un homme plein de sagesse et un potentiel bon ami !". D’ailleurs, ce dernier avait l’air ravi d’avoir en face de lui une personne ayant des opinions similaires !
Jens se sentait de meilleure humeur. Venir au travail était déjà quelque chose de pénible ; mais s’il ne s’entendait pas avec ses collègues, c’était encore pire.

"Oh ! Moi c’est Andrew. Andrew Matwell, prof de Chimie !"

Andrew Matwell. C’était donc lui. Il avait déjà entendu ce nom, parfois dans les couloirs, d’autres fois dans sa salle de classe. Mais il avait été incapable de le placer sur une tête. C’était maintenant chose faite.

Chacun se concentra sur sa copie et ne faisait pas attention à l’autre. Les deux affichaient sur leur visage, leur impression concernant le contenu des évaluations. Tandis que le prof de Chimie fronçait les sourcils, celui de Géo’ les levait ; tous deux, en plus de soupirer, traduisaient le même sentiment : Celui de l’exaspération. D’un point de vue extérieur, la scène offrait un tableau visuel plutôt comique, mais reflétant à la perfection l’avis qu’ont ces deux hommes sur leur emploi. Après, il fallait dire ce qu’il en était : tellement décevant. Il y avait de quoi se poser des questions. Etait-il un si mauvais professeur ? Les résultats étaient plus que médiocres. A quoi bon faire cours si les gamins ne sont même pas capables de comprendre la plus basique des notions ? Etait-ce la méthode ? A cause de sa mauvaise volonté ? Ou bien, tout simplement parce que les élèves n’en avaient juste rien à foutre ? Jens avait presque envie de pleurer. Certes son travail était pourri et les ¾ de ce qu’il expliquait ne servaient à rien. Mais tout de même ! Il était payé pour ça ! Il n’avait pas envie d’être inutile non plus !
Lorsqu’il eut terminé la première copie, il reposa sur son bureau tout ce qu’il tenait et se massa le visage à l’aide de ses mains. Dieu que c’était dur. Certains écrivaient horriblement mal, mais en plus de cela, les fautes d’orthographe venaient en remettre une couche. Et les réponses en elles-mêmes, n’en parlons pas ! Enfin, il devait se calmer. Il n’avancerait à rien en perdant davantage d’énergie sur de telles inepties.

"Putain, ils sont vraiment nuls." fit remarquer Andrew.

"Je ne peux qu’approuver. Je savais qu’ils étaient mauvais, mais à ce point... " soupira Jens.
Au moins, ils étaient d’accord là-dessus. On pouvait difficilement faire pire.
Jens regarda comment travaillait son collègue et jeta un coup d’œil sur la feuille sur laquelle il bossait. Oh. Du rouge, partout. Ca voulait tout dire. Ah. Un magnifique 4/20 en plus ! Grandiose ! Puis, il remarqua quelque chose. Heureuse coïncidence ?

"Tiens ? Je suis justement en train de corriger la même classe ! Ca explique pourquoi les copies que je fais sont également médiocres !" rit-il.

Ils avaient au moins cette classe en commun ! C’était parfait ! Elle était remplie de cas désespérés, il y avait donc là de quoi bien discuter ! De toute façon, il ne les aimait pas, aussi simplement que ça. Mais il devait bien avouer que les lycéens de cette classe étaient suffisamment stupides pour le faire rire. Il y avait bien quelques anecdotes à raconter, c’était obligé. Comme la fois où un des gosses s’était ramassé sur une table, l’emportant dans sa chute et étalant l’intégralité de son sac dans toute la salle. Aaah, que ça devait être humiliant pour le pauvre ado, mais qu’est-ce que c’était drôle ! La scène avait vraiment été marquante, et le gémissement que cet élève avait lâché aussi !

Tout compte fait, son travail n’était pas si exécrable quand il repensait à tous ces petits incidents.



~~~~~~~~~~~~

Une confession ? un message à passer ? une révélation ? En bref, un spotted pour le journal ?
Aucun problème, c'est par ici ! → Un spotted et un sourire !
A propos de moi

"Un sourire ne coûte rien, mais il rapporte beaucoup ; il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne."

Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Salle de classe]Une rencontre à tomber par terre ! [With Jens Larsen ~]    Lun 3 Mar - 10:35

Finalement, ce n’était peut être pas les élèves qui étaient con, c’était peut être un peu de ma faute ?
Bah, en même temps, quand on se trompe dans la date, vous voulez que je fasse quoi ? Faut bien lui faire remarquer à cet élève ! Donc, c’est deux points en moins. Et puis merde, moi si on me rend une copie sans nom c’est deux points en moins aussi hein, faut pas déconner, déjà que je me casse le cul à toutes les corriger, et que je ne met pas des points au pif, on va pas en plus me demander de chercher à qui appartient telle ou telle copie non ?!

Enfin bon, j’avais lâché un « Putain, ils sont vraiment nuls ! » après avoir fait glisser la feuille au bord de la table.
Mon collègue, Jens Larsen, m’avait approuvé sur ce coup. En même temps, comment ne pas être d’accord avec moi, vu la note qu’il venait de mettre à son élève ? Même moi je n’étais pas aussi mauvais en géographie à l’époque… Quoi que. Bref, on s’en fout.

« Tiens ? Je suis justement en train de corriger la même classe ! Ca explique pourquoi les copies que je fais son également médiocres ! »

Ah bah oui, ça explique bien des choses en effets. Ca m’avait donné une idée aussi, une idée de merde qui allait anéantir toute ma motivation, déjà pas bien grande.
A cet instant, je m’étais dit : Tiens, et si on corrigeait seulement une copie sur deux, et qu’à celles que l’on avait pas corrigées on mettait la même note que l’autre qui l’avait fait ?
Bon ok, c’était complètement débile, mais peut être qu’ils étaient cons partout, pas qu’en chimie. Regardez d’ailleurs, on avait mit la même note pour la première copie corrigée !

Après avoir relevé la tête doucement, je souriais en regardant mon collègue :

« Héhé, c’est vrai qu’ils sont vraiment con dans cette classe ! »

J’avais lâché ça, un grand sourire sur le visage. Je baissais ensuite de nouveau la tête et prenais la seconde feuille du paquet. J’avançais vraiment pas vite… A cette allure, dans trois heures j’avais pas fait la moitié ! Mais bon, au moins, quelqu’un était là pour écouter mes petits commentaires désobligeant à propos des gosses !

Après avoir regardé la copie, mon poing frappa la table et j’avais commencé à faire de grands gestes dramatiques :

« Putain, mais comment c’est possible de se tromper dans l’écriture de « physique » ?! Surtout que … On est même pas en physique, bordel de merde ! »

Là, soit j’avais fait peur à Jens, soit il allait rire et me dire de mettre une sale note. Sur le coup, j’avais eu un peu peur qu’il ne s’enfuie en courant, après avoir poussé un cri de fillette parce que je l’avais effrayé…

En passant ma main sur mon visage, je soupirais longuement, puis, replaçant mes bras sur la table, je souriais à Jens :

« Ha… haha… Excusez-moi ! Ha ! »
Revenir en haut Aller en bas

Bouffon de service

Bouffon de service
avatar


Âge : 24
Orientation sexuelle : Hétéro'
Job : Prof' de Géographie
Messages : 103

MessageSujet: Re: [Salle de classe]Une rencontre à tomber par terre ! [With Jens Larsen ~]    Jeu 6 Mar - 22:26


Une rencontre à tomber par terre !

Il y a des moments où on se dit qu’on a tout loupé, qu’on ne profite pas de sa vie, qu’on a fait le mauvais choix. A vrai dire, Jens le pensait presque tous les jours et pour être précis, tous les jours où il devait effectuer la correction de ses copies. Ce qui se résumait à une part assez importante de l’année. Enfin, pour une fois, une autre personne l’accompagnait dans sa douleur. Rah les copies dégueulasses bourrées d’erreurs ! Y en a marre. Mais bon, c’est le travail et il faut faire avec. Au moins, il y a le salaire à la fin du mois.

Il était temps de passer au second élève. L’espoir que celui-là soit plus doué que le précédent était faible, mais tout de même existant. Ainsi, il attrapa la copie et la plaça correctement devant lui. L’heure de vérité avait sonné. Quel était l’ampleur des dégâts ? ... Oh ? Serait-ce là, un élève modèle avec la moyenne ? Ou du moins c’est ce qu’il pensait jusqu’à ce qu’il arrive à la troisième question. Encore de faux espoirs. Quelle tristesse. Hop ! Encore une note inférieure à 10 ! C’était du beau travail ça !

" Héhé, c’est vrai qu’ils sont vraiment cons dans cette classe ! " s’exclama le prof de chimie.

Donc oui, ils étaient cons. C’était un fait. Ca n’avait plus rien d’étonnant maintenant. Jens sourit à cette remarque. C’était quand même un petit marrant comme prof, ce Andrew ! Puis ils se remirent tous deux à la besogne. Enfin plus ou moins, le collègue ne tarda pas à lancer une remarque supplémentaire accompagné d’un poing brutale sur la table.

" Putain, mais comment c’est possible de se tromper dans l’écriture de « physique » ?! Surtout que … On est même pas en physique, bordel de merde ! " lâcha-t-il en effectuant des gestes traduisant son désespoir.

Jens le dévisagea, les yeux écarquillés. Plus que la phrase en elle-même, c’était le bruit qui l’avait surpris.

" Ha… haha… Excusez-moi ! Ha ! "

Quand Andrew commença intérieurement à paniquer, il sourit encore une fois. Le voir réagir ainsi l’amusait. Après tout, il n’avait rien dit de mal. Enfin, Jens le pensait aussi donc ce n’était pas grave, mais vraiment pas grave. De plus, Andrew venait d’avoir le même genre de réaction que Jens plus tôt. Alors il y avait de quoi sourire. Les deux hommes se ressemblaient sur pas mal de points, de quoi faire plaisir à M.Larsen.

" Ce n’est rien ! Je suis tout à fait d’accord avec vous ! Vous n’avez qu’à barrer la feuille et indiquer que vous refusez de la corriger ? J’ai fait ça une fois, le gamin m’avait mis ‘géographie’ avec un f. Bon il était un peu dégouté mais ça marche bien. Au moins il ne refait plus l’erreur maintenant. " lui avoua-t-il.

Bon, c’est vrai que les parents n’avaient pas dû apprécier et que les inspecteurs auraient rouspété. Mais merde quoi ! Les élèves ne sont pas les seules victimes dans l’histoire. Personne ne pense jamais aux profs ? Donc, la note était largement méritée. Point.
Autrement, Jens passa à la copie suivante, celle d’une élève parfaite selon lui : silencieuse, sérieuse, ne participe que très peu, dort parfois, ne dérange jamais le cours. Le genre de personne à ne pas le faire chier pendant son travail. Là, il espérait une note supérieure à 10, il serait vraiment abattu sinon. De temps en temps, il jetait un œil aux copies de M. Matwell et ça ne volait pas bien haut non plus. Il fallait croire que quand un élève était nul, il l’était dans toutes les matières. Enfin, il suffisait d’assister aux conseils de classe pour s’en rendre compte. Limite, les profs critiquaient l’ensemble des élèves devant les délégués. Il aimait bien ce moment dans le trimestre. C’était plutôt comique.

Enfin, il se concentra sur sa propre feuille. Cette élève avait eu un 12 ! C’est bon, Jens était content pour tout le reste de la soirée. C’est qu’il l’aimait bien cette petite, jamais elle ne le décevait. Dans sa bonne humeur, il leva les yeux sur Andrew et réfléchit deux petites secondes.

" Vous voulez peut-être un café ? Je vais m’en chercher un à la salle des profs. Je ne suis pas prêt d’avoir terminé alors tant qu’à faire... " lui proposa-t-il.

Enfin après, Andrew était peut-être pressé ; dans le cas contraire, s’il avait tout son temps, Jens se disait qu’ils pouvaient décompresser et discuter un peu devant un ‘bon’ café. Ca ne pouvait faire de mal à personne.




~~~~~~~~~~~~

Une confession ? un message à passer ? une révélation ? En bref, un spotted pour le journal ?
Aucun problème, c'est par ici ! → Un spotted et un sourire !
A propos de moi

"Un sourire ne coûte rien, mais il rapporte beaucoup ; il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne."

Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Salle de classe]Une rencontre à tomber par terre ! [With Jens Larsen ~]    Mer 12 Mar - 18:32

Je rêve d’un monde, où tous les élèves seraient exemplaires. Qu’en classe, ce soit le calme total, que personne ne dorme, que personne ne gribouille sur son cahier, que personne ne fasse d’avions avec les sujets de ses interros, que tout le monde écoute le professeur, que je puisse mettre pleins de 18 et de 20… Pour ça, il faudrait déjà que je fasse un effort pour préparer mes cours correctement. Hum.

Monsieur Larsen était d’accord avec moi, je me devais de mettre un avertissement à cet élève, qui n’avait pas prit la peine d’apprendre à orthographier le mot « Physique », d’autant plus que c’était une interrogation de chimie. Je pris donc mon stylo rouge, enlevais doucement la bouchon en m’imaginant une musique dramatique en fond pour mettre en évidence mon action, et tirais un gros trait sur la copie, un sourire machiavélique sur les lèvres.

« Huhu… ~ »

C’était méchant, je l’admets. Mais il l’avait bien mérité, tout de même. Et puis, comme le disait Jens, au moins, il retiendrait son erreur et ne la ferait pas deux fois.
C’était donc avec satisfaction que je plaçais la copie à ma droite, avant d’en prendre une autre.
Tout en jouant avec mon stylo, j’examinais la copie, pour voir s’il n’y avait pas une toute petite erreur sur laquelle je pourrais miser un max de points, afin que le gosse ait une note de merde… bah quoi ? Si on peut plus s’amuser au travail, je démissionne moi ! M’enfin, cette copie semblait correcte. L’élève avait répondu par des phrases qui ressemblaient à du français, il n’y avait pas trop de fautes d’orthographe et l’écriture était lisible… Pas drôle.
Je soupirais de nouveau, alors que la voix de Monsieur Larsen vint m’interrompre dans mon élan de concentration. Mais bon, c’était pour la bonne cause ! Le gentil monsieur m’avait proposé un café. UN CAFÉ ! Vous voyez ces poches de vingt kilomètres sous mes yeux ? Et la fatigue dans mon regard ? Un café, c’était ce qu’il y avait de mieux pour me tenir éveillé !

J’hochais vivement la tête en lâchant avec entrain un « Oui ! » sur un ton heureux, comme si j’étais un gosse à qui on proposait des bonbons… Le café, c’est ma vie. D’ailleurs, avec ça, je n’allais pas résister à l’appel de la cigarette... J’espère que ça ne dérangerait pas Jens.

Le collègue partit chercher les boissons, tandis que je le regardais partir, me voyant déjà savourer la chose, la clope entre les doigts, affalé sur ma chaise… Mh, il fallait que je finisse mon travail ! Après, peut être que je pourrais inviter Jens à boire un verre dans un bar pas loin ? Ce serait pas mal, pour faire plus ample connaissance !

Je posais de nouveau mon regard sur la feuille et, sans prendre la peine de lire les réponses entières, je mettais des points un peu partout, et attribuais à cette copie la note de 15 sur 20. C’était plutôt pas mal, c’était même bien.
Je ne pouvais pas dire si cet élève avait une bonne tête, car, même en lisant le nom du gosse, je n’arrivais pas à l’associer avec un visage… En même temps, puisqu’ils sont à peu près tous en train de dormir, la tête dans leurs bras, c’est assez dur de les reconnaître. Et puis je ne fais jamais de travaux oraux, donc… Bah, ça servait à rien que j’apprenne leurs noms de toute façon. Déjà, si je retenais mon cours, c’était bien !

Après quelques minutes, Monsieur Larsen revint avec un gobelet dans chaque main. Les cafés !!! Je me levais et prit le mien, tout en souriant à mon collègue. Je me rassis ensuite en le remerciant.
Après avoir prit une gorgée du café, le sortais de mon sac un paquet de clope, puis posais mon regard sur Jens.

« Euh… Excusez-moi, ça ne vous dérange pas, si je fume ici… ? »
Revenir en haut Aller en bas

Bouffon de service

Bouffon de service
avatar


Âge : 24
Orientation sexuelle : Hétéro'
Job : Prof' de Géographie
Messages : 103

MessageSujet: Re: [Salle de classe]Une rencontre à tomber par terre ! [With Jens Larsen ~]    Sam 15 Mar - 23:52


Une rencontre à tomber par terre !

Un café. Qui refuserait un bon café ? Pas l’un des deux professeurs en tout cas. Andrew avait rapidement accepté et avec joie, la proposition de son collègue. Jens se leva donc, laissant tout ce qu’il avait commencé complètement de côté, et sortit de la salle de classe. Il enchaîna une longue série de pas dans ces couloirs qu’il connaissait désormais par cœur. Il avait appris à se diriger dans ce lycée au point de pouvoir faire la route les yeux fermés, contrairement au premier jour où il s’était lamentablement perdu. Enfin, c’était maintenant de l’histoire ancienne. Il se dirigeait donc vers la salle des profs. Ce trajet, il le faisait environ quatre fois par jour,  soit seize fois par semaine : aucune chance de s’égarer ! Hop ! Les escaliers passés, le long couloir traversé, et le voici devant la salle des profs. Il entra dans la pièce et son regard se porta vers la machine à café. Il restait encore quelques autres collègues dans la salle mais la fameuse machine était libre. Tous ayant déjà leur boisson chaude avec eux. Il alla attraper deux gobelets et mis en route le dispositif du faiseur de cafés. Pendant que le liquide noir se versait dans les récipients, il prit deux agitateurs, quelques serviettes en papier, deux carrés de sucre qu’il mit directement dans son gobelet. Oh. Il avait oublié de demander à Andrew combien de sucres avec sa boisson. Bon ce n’était rien de grave, c’est pourquoi il plaça deux autres blocs sur les serviettes. En attendant la fin du processus de confection du café, il regardait les autres personnes présentes. Personnes qu’il avait l’habitude de voir, pour la majorité, tous les jours et à qui il avait déjà parlé à plusieurs reprises. Il répondit alors aux quelques paroles qui lui étaient adressées, telles que « Ah t’es encore là toi ! Qu’est-ce que tu fais ? » ou encore « Deux cafés ? Pour qui est le deuxième ? ». Bref, quand les gobelets furent remplis, Jens les prit tous deux dans ses mains et s’en alla après avoir salué tous les collègues. Le chemin était le même mais dans le sens inverse, enfin ça n’avait rien de compliqué. Il retourna rapidement dans sa salle où l’attendait Andrew. Ce dernier se leva vite quand il aperçut le prof de géo arriver. Jens lui donna son café et posa le sien, ainsi que les autres objets allant avec, sur son bureau.

"Je ne savais pas combien vous en vouliez alors j’en ai pris avec moi. " annonça-t-il en pointant le sucre du doigt.

Et il se rassit à l’endroit où il était encore dix minutes plus tôt, tout comme son collègue. Celui-ci sortit quelque chose de son sac et releva son regard sur Jens. Alors comme ça il fumait ? Baah, le blond n’avait rien contre.

" Euh… Excusez-moi, ça ne vous dérange pas, si je fume ici… ? " questionna le prof de chimie.

Oh. Il comptait fumer dans la salle ? Ca ne le dérangeait pas, juste qu’il est normalement interdit de fumer dans les lieux publics, encore plus dans un lycée. Enfin, peu importe, ce n’était pas Jens qui irait se plaindre de toute manière. Il porta son gobelet à ses lèvres et répondit du tac au tac avant de prendre une gorgée.

"Absolument pas. Juste, allez peut-être à la fenêtre avant que les femmes de ménage ne viennent nous engueuler à cause de l’odeur. "

Il but alors une petite quantité de la boisson chaude et la reposa sur une serviette. Retour aux choses ennuyantes. Encore une trentaine de copies à corriger. Dieu que c’est long. Il soupira quand il constata la quantité de travail qui lui restait, mais finit par placer la feuille suivante devant lui. Oh ! C’était celle du gamin qui avait un nom rigolo ! D’accord, il n’y avait rien de drôle. Mais sachez-le, sa tête aussi était marrante. Certes, il n’y avait rien d’intéressant à en tirer de tout ça. C’est vrai. Autrement, il commença à corriger la copie de l’élève amusant. Hm... C’est que ça avait l’air pas mal tout ça. Tandis qu’il progressait dans la correction de son devoir, Jens décida de parler un peu à Andrew. Histoire d’en savoir un peu plus entre eux.

" Et sinon, vous n’êtes pas originaire d’ici, je me trompe ? " souffla-t-il, les yeux toujours rivés sur la copie.

Autant Jens n’avait pas d’accent vraiment prononcé, étant arrivé dans le pays encore jeune, il se considérait véritablement comme Danois et non Français. Bon après, Andrew était peut-être du coin, il n’en savait rien en fait.




~~~~~~~~~~~~

Une confession ? un message à passer ? une révélation ? En bref, un spotted pour le journal ?
Aucun problème, c'est par ici ! → Un spotted et un sourire !
A propos de moi

"Un sourire ne coûte rien, mais il rapporte beaucoup ; il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne."

Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Salle de classe]Une rencontre à tomber par terre ! [With Jens Larsen ~]    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Salle de classe]Une rencontre à tomber par terre ! [With Jens Larsen ~]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] La salle de classe
» Salle de classe à côté de la bibliothèque
» Une salle de classe dans l'antique bibliothèque
» [Miuna;Yumie][Couloir, devant la salle de classe A-2] Exploration
» La salle de classe de l'aile abandonnée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumen :: Hors-jeu :: Archives :: Anciens RPs :: Abandonnés-