AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 
><

Partagez | 
 

 ✝ Gabriel : the "Crimson Moon"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: ✝ Gabriel : the "Crimson Moon"    Jeu 15 Nov - 22:47



"Crimson Moon"
Gabriel


✝ Le charme maléfique de la Lune dite "Écarlate" ...







♫ Informations ♫

¤ Origine : Hybride (issu de l'union d'une humaine et d'un démon)
¤ Âge : Dix-neuf ans
¤ Sexe : Masculin
¤ Camp : Neutre
¤ Orientation sexuelle : Bisexuelle
¤ Emploi : Démon [Knight et Soigneur]
¤ Pouvoir/arme :
Il se bat généralement avec deux lames jumelles dont le tranchant et induit d'un poison ravageur. Cependant, il est aussi capable de "charmer" une personne quand sa peau entre en contact avec elle. Cela se résume à embrouiller les perceptions sensorielles et l'esprit de sa victime. Son épiderme peut aussi créer une forte toxine qui empoisonne et attaque le système nerveux.




Image du personnage

♫ Description ♫


♪ Physique ♪

The full Moon becomes Crimson
your cries become howls
Look at me
Tonight begins the macabre show


Je n’appartiens pas à la branche humaine. Tout comme je n’appartiens pas à celle démoniaque. Du moins, pas entièrement. Je ne suis ni un stupide mortel, ni une créature surnaturelle. Je suis, en quelque sorte, un être « à part ». Bien plus qu’un humain, mais bien moins qu’un démon. Un être qui réunit en son corps l’héritage de deux peuples opposés. Un être à la lisière du bien et du mal. Un être dont le sang est souillé. Un être –moi-même ne puis-je nier cette cruelle réalité- qui est tout simplement pitoyable. Méprisable. Un Demi-Sang. Une abomination ou erreur de la nature, qu’en sais-je…
Un Hybride.

Malgré mon apparence commune à l’innombrable race des Hommes, l’héritage de mon ascendance démoniaque ne passe pas facilement inaperçu. En tout premier lieu –ce qui saute aux yeux- n’est autre que ma chevelure. Bien sûr, tous pense qu’il s’agit là d’une excentricité, une teinture qui se veut originale, différente des autres. Laissez-moi donc vous assurer du contraire. Mes cheveux sont bels et bien d’un rouge vif, écarlate et flamboyant, naturel. Notez que je n’ai pas dit roux, ou encore cuivré, mais rouge. Sanglant.
D’après ma mère, il s’avèrerait que ceux-ci sont la copie conforme de ceux de mon père. Qu’il dispose, lui aussi, d’une chevelure d’un pourpre étincelant. Soit. Après tout, je n’ai que faire de cela. En conséquent, permettez-moi de fermer cette parenthèse dénuée de tout intérêt.
Pour ce qui est du reste de mon physique « peu commun », les explications rationnelles manquent à l’appel. Surtout pour ce qui est de la couleur de mes iris. Tout comme mes cheveux, ceux-ci se révèlent d’un rouge profond. Je me souviens d’une remarque qu’on avait fait à leur encontre : « ils sont aussi obscurs qu’une nuit d’encre et pourtant doux, éplorés ». Mensonge. Mes yeux ne sont rien plus que l’ébauche fugace d’un monstre, d’une créature défectueuse. Ils sont trop terrifiants pour appartenir au genre humain. Et bien trop candides pour ressembler à ceux de la race maudite.
Enfin… Passons. Légèrement différenciables en comparaison de celles des Hommes, mes canines sont plus longues et affutées ainsi que mes oreilles, celles-ci plus pointues. Ce ne sont que des détails mineurs, mais, tout de même, cela ne manque pas de susciter une curiosité brûlante pour toute personne les remarquant.
Tout ceci mis à part, on peut dire que, effectivement, je ne diffère guère du commun des mortels. Je ne dispose pas d’une stature imposante ou bien d’une musculature à faire pâlir d’autres mâles. C’est plutôt l’inverse dirais-je même : mon corps est frêle et fuselé. Pour tout avouer, je n’ai jamais était attiré par la force physique. Je ne nierais pas que la mienne vaut bien trois ou quatre fois celle d’un humain lambda, mais cela n’empêche que je n’apprécie pas m’en vanter, exposer un tas de muscles inutile, de la même manière qu’un commerçant étalerait sa marchandise. Non, très peu pour moi. Parmi mes prétendus semblables, j’ai conscience de me démarquer bien assez pour delà penser à en rajouter une couche.
Mon teint est pâle, laiteux, contrastant fort avec le rouge sanglant qui est plus qu’omniprésent dans mon physique. Ma peau peu aussi prendre une couleur blafarde et cireuse lorsque je suis en état de « faiblesse » -état qui m’est d’ailleurs très peu agréable-.
Pour mon style vestimentaire, je n’ai pas vraiment de goûts définis et précis. Je n’aime pas spécialement les habits, mais je suis bien obligé d’avouer que certains vêtements me tiennent parfois plutôt à cœur. Bien évidemment, je me contrefiche royalement de la mode. Je porte les rares choses qui me semblent dignes d’intérêt. Se vêtir n’est qu’un simple besoin de cacher aux autres sa nudité, rien de plus. Question de principe, disent-ils. Il faut bien dire que celui-ci m’échappe quelque peu... Bref, cela mis de côté, je ne porte que très peu de couleurs, excepté –cela va de soi- le rouge.



♪ Moral ♪

The Light becomes Darkness
your Laugh becomes Tears
Understand me
We can't stop what has begun


Les humains et les démons…en y repensant bien, je ne crois pas vraiment discerner de différence entre ces deux types d’êtres. Je ne veux certes pas dire par là qu’ils sont similaires en tout point, bien au contraire. La race des Hommes est bien plus faible que celle des créatures démoniaques et ce, de très loin. L‘écart entre elles deux est sûrement –voire peut-être plus- ce que la Terre vaut au Paradis. Il n’y a pas de doute sur cela. Peut-importe sur quel point, les habitants de l’Enfer ont une perception des choses à bien plus grande échelle que les mortels. Tel l’insecte et le géant.
Pourtant, je leur trouve une similitude. Ils sont tous écœurants.
Mais, peut-être suis-je le pire.

Je ne suis pas un véritable bloc de glace et de pierre, malgré ce que certaines personnes se plaisent à croire et dire. Je ne peux, après tout, renier la part d’humanité qui vit en moi. J’ai déjà connu moult sentiments, les uns les plus déchirants que les autres. J’ai connu la peur, l’angoisse, la tristesse, la solitude, l’amertume, le désespoir, la colère et tant d’autres… Mais, je peux tout de même me vanter de m’être sentis, quelque fois, heureux. Bien que cela date de l’époque où la vie me paraissait encore insouciante et « belle »…
Je suis capable de pleurer, évidemment. Peut-être même que je suis aussi capable de rire. Je ne sais pas. Du moins, je ne sais plus. Il y a des choses qui, parfois, peuvent sembler si spontanées pour des uns et pourtant si incongrues pour d’autres. Je fais sûrement parti de cette seconde catégorie. Bien que sachant ressentir, je ne peux exprimer… Mais je ne m’en plaindrais pas. Ne pas pouvoir exprimer nos émois représente, en quelque sorte, un certain avantage. Cela laisse paraître un semblant de sang-froid. Tant mieux, après tout. J’ai horreur des gens qui s’émeuvent ou s’emportent trop vite. Les humains ont quasiment tous ces mauvais réflexes. Un rien les mets en rogne ou les tient en extase. Pathétique. Dévoiler ses failles et une faiblesse que seuls les mortels ne semblent comprendre.
Je ne pense pas que le « mieux » existe. Il n’y a que le « pire ». Nous ne pouvons pas revenir à un plus haut point qu’avant. Nous chutons, sans connaître de cesse. Oui, voilà ma vision des choses. Je suis pessimiste, et je ne doute pas un seul instant de cela. Pourtant, je ne doute pas non plus de l’exactitude de mes pensées. Se voiler la face et fuir la cruelle réalité que nous offre l’existence, la vie elle-même, et déplorable. Pour tous, le monde est régit par un équilibre précaire qui oppose le « bien » au « mal ». Il y a la lumière et les ténèbres. Mais laissez-moi exprimer la vérité ; tout n’est composé que de vide. Seules nos motivations comblent ce trou béant par des illusions. Illusions dont je me suis passé depuis longtemps.
Malgré le dégoût que j’éprouve pour les humains, je n’en ressens pas moins à l’encontre de mes autres « semblables ». Pour moi, les démons ne valent pas plus qu’eux. Mais de tous –je le concède de bonne grâce- je suis sans aucunes contestations l’incarnation du « dégout ». Je ne suis, théoriquement, rien de plus qu’une moitié de « ça » et de « ceci ». Né de l’union de deux êtres disgracieux, je ne le suis que doublement.
M’entendre me dénigrer de la sorte vous fait peut-être rire. Et en effet, il y a de quoi. Je suis risible. Tout bonnement risible. A moins que vous ne préfériez le terme de «misérable» ? Peut-être…





♫ Histoire ♫

À compléter (10 lignes mininum et indiquer le contexte d'arriver au pensionnat)





† Académie de la Croix-Vraie †

¤ Ton âge : 14 ans et 6/8ème
¤ Code du règlement : Validé by Emi
¤ Remarque(s) sur le forum ? Peut-être un peu plus de détails au niveau des différentes "spécialisations" que peuvent avoir nos personnages ?
¤ Premier compte ? Oui[..] Non[]
¤ Comment avez-vous trouvé le forum ? Par partenariat




Dernière édition par Gabriel Crimson Moon le Mer 28 Nov - 15:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ✝ Gabriel : the "Crimson Moon"    Ven 16 Nov - 1:00

Ton personnage paraît très prometteur, il me tarde de voir comment il serra quand tu l'aura terminé! =D


Dernière édition par Kuro le Sam 17 Nov - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ✝ Gabriel : the "Crimson Moon"    Ven 16 Nov - 20:18

Ton Perso est je dois dire,
Très mignon :3
En tout cas, Bienvenue à Toi !
Et Bonne Chance (:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ✝ Gabriel : the "Crimson Moon"    Sam 17 Nov - 11:26

Merci ^^
Je vais essayer de me dépêcher (:


Dernière édition par Gabriel Crimson Moon le Mer 28 Nov - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Baisse les yeux, toi è_é
Baisse les yeux, toi è_é
avatar


Âge : 16 ans
Orientation sexuelle : Bi'
Job : Babysitter
Messages : 326


Tous mes badges:

MessageSujet: Re: ✝ Gabriel : the "Crimson Moon"    Lun 26 Nov - 3:28

    Bonjour & bienvenue à toi Gabriel (;

    Ta fiche à l'air très intéressante et ton avatar est plus que magnifique !

    Si t'as un soucis, n'hésite pas ! (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.last.fm/user/Clorenthe



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ✝ Gabriel : the "Crimson Moon"    

Revenir en haut Aller en bas
 
✝ Gabriel : the "Crimson Moon"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» LES Voies DE LA RECONSTRUCTION PAR JEAN GABRIEL FORTUNÉ.
» bad moon à 1500pts
» La Waaagh Kassos, les Bad Moon's Killa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumen :: Administration :: Personnage :: Présentations :: Fiches rejetées-