AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 
><

Partagez | 
 

 [Abandonné][L'infirmerie]Excusez-moi... Je crois que je vais mourir. [With Aaron Keynes ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: [Abandonné][L'infirmerie]Excusez-moi... Je crois que je vais mourir. [With Aaron Keynes ~]   Ven 28 Fév - 14:06

Ce matin, en me réveillant, j’étais tellement mal que j’avais à peine eu la force d’ouvrir les yeux. Je me levais difficilement de mon lit et m’étirais doucement. Aïe, des courbatures partout. Bon, ça allait surement passer. Evitons simplement les mouvements brusques.

Je me dirigeais ensuite vers la salle de bain, je trainais des pieds et j’avais l’air d’un zombie. De plus, j’avais la tête qui tournait et je sentais qu’à n’importe quel moment, je pouvais m’évanouir. Bon, ça allait peut être passer en prenant une douche.

J’avais donc réglé l’eau de la douche de sorte à ce que de l’eau froide coule, de façon à me réveiller. Misère, en sortant de la cabine, je manquais de tombe. Visiblement, ça n’avait pas très bien fonctionné. Merde, en plus, j’étais en retard, mes camarades de chambre avaient déjà quittées la salle pour se rendre dans la cour.

Il fallait que je me dépêche. Je me dirigeais donc vers ma commode, à la vitesse d’une vieille qui a de l’arthrose, et enfilais les premiers vêtements qui me tombaient sous la main. Un simple t-shirt à poids blancs, une jupe plissée bleu marine et j’enfilais ensuite un gros gilet beige.

Bon, j’étais peut être un peu faible, mais je n’allais tout de même pas rater les cours, quand même ! En tout cas, j’espérais que mon était permettrais que j’assiste, au moins au cours de théâtre de monsieur Lindsey.
Mais à peine avais-je passé le seuil de la porte que je commençais à perde l’équilibre. Merde, mais qu’est-ce qu’il m’arrivait !

En plus, à mesure que je marchais, ma vue se troublait de plus en plus et je sentais la fatigue monter en moi. Bon, il fallait que j’aille à l’infirmerie.

Mais déjà, pour y accéder, il fallait que je passe l’épreuve des escaliers super grands et glissants où je risquais de perdre l’équilibre et de mourir comme un gros caca. Y a bien une rampe mais j’étais persuadée que, malgré sa présence, vu mon état parfaitement pitoyable, je réussirais à me croûter quand même.

Enfin bref, il n’y avait pas d’autres moyens de toute façon. Et puis dans le pire des cas, la mort abrègerais certainement ma souffrance… BREF.

Je me dirigeais donc vers les escaliers de la mort, et commençais  à les descendre en me cramponnant à la rampe.
Miracle ! J’étais arrivée en bas, encore en un seul morceau.

Je me dirigeais donc en trainant des pieds, la tête basse et ma main sur mon front vers l’infirmerie, où Mademoiselle Sakihata m'accueillie. Elle m’indiqua ensuite d’aller m’allonger sur un lit au calme, le temps que mon état s’améliore.

L’infirmière était vraiment belle et gentille, dans ce lycée, on avait vraiment de la chance de l’avoir. En plus, elle était douce et était rassurante lorsqu’elle nous soignait.
En m’allongeant sur le lit, caché par un paravent blanc, je posais doucement ma tête sur l’oreiller et fermais les yeux. J’espérais vraiment que mon état allait vite s’arranger…
Revenir en haut Aller en bas

Souffre-douleur du lycée

Souffre-douleur du lycée
avatar


Âge : 17 ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
Job : Élève.
Messages : 22

MessageSujet: Re: [Abandonné][L'infirmerie]Excusez-moi... Je crois que je vais mourir. [With Aaron Keynes ~]   Mer 5 Mar - 20:02

Excusez-moi, je crois que je vais mourrir






En me réveillant aujourd'hui, quelques douleurs dans mon corps se firent ressentir assez rapidement, à peine un pied posé par terre. Comme si, aujourd'hui, je n'avais en aucun cas le droit de venir en cours pour étudier et apprendre un peu plus une nouvelle fois. Ce genre de douleur était assez habituel pour moi, j'avais pris l'habitude de l'assimiler avec ma maladie. Mais je ne savais pas tellement à quoi était dû ce genre de douleur. Peut-être y avait-il une explication beaucoup plus simple à ce problème ou beaucoup plus complexe ? Que sais-je ? En tout cas, j'étais bon pour aller directement à l'infirmerie dès le début des cours. J'avais bien trop peur de cracher du sang devant les autres, car oui. Cela m'arrive aussi souvent que ces douleurs, elles arrivent en même temps. C'est assez étrange, je le reconnais. Après quelques minutes d'essayage plutôt douloureuses, j'optais pour un simple jean noir, un tee-shirt blanc et une écharpe rouge. Oui, je ne sors jamais sans une écharpe. Comme Noah me le disait par moment, cela montre mon côté féminin. Cela me fait toujours rire quand elle me le dit. Je pris une grande inspiration, essayant de récupérer un maximum d'air pour ne pas me bloquer la respiration. Je poussais la porte de ma chambre d'étudiants prudemment avant d'entamer ma marche vers l'infirmerie.

Après quelques minutes de marche difficile, bien que je faisais mine de rien n'était aux yeux des autres. J'arrivais devant la porte de l'infirmerie, la fin de ce calvaire. L'infirmière pourrait me donner quelque chose pour que j'aille un peu mieux. Au pire, le repos allait devoir venir me voir. L'infirmière m'acceuilait à bras ouvert, elle n'était pas bien méchante. Au contraire, c'était une personne tout à fait adorable. Après m'avoir examiner quelques instants, elle me demanda si j'avais une quelconque maladie. Je dus lui expliquer rapidement l'albinisme. C'est assez rare, mais que voulez-vous. Je dois bien l'expliquer à cette personne qui va devoir s'occuper de moi de temps en temps. En tout cas, à la fin de mon récit, la demoiselle me demanda d'aller me reposer, ce que je pensais faire depuis le début. Je passais à côté d'un paravent, m'asseyant sur ce lit plutôt confortable. Quand j'entendais une faible respiration de l'autre côté, une respiration relativement calme. Pas le genre d'un homme, mais plutôt celle d'une femme. Ça se trouve, j'ai déjà croisé cette demoiselle ? Je n'en sais rien. Mais je voulais en avoir le cœur net. Je me relevas et je partis voir cette demoiselle qui semblait aller plutôt mal. Cela ne fait pas trop psychopathe d'aller voir une demoiselle dans un lit, hein ?

« Bonjour mademoiselle, vous me semblez en mauvaise état. J'espère que vous n'avez pas quelque chose de trop grave.. Je ne vous dérange pas au moins ? Vous acceptez ma compagnie durant un petit laps de temps ? »

Mon habitude à sourire reprit le dessus. Je ne savais même pas si la demoiselle en question était toujours réveillée ou son état l'avait assommé. Elle était relativement pâle, ce qui voulait dire qu'elle n'allait véritablement mal. Je n'avais aucune mauvaise intention envers cette demoiselle. Je voulais seulement l'aider à oublier un peu cette douleur qu'elle devait ressentir, en lui parlant un peu de tout le reste. Peut-être que je la dérange à vouloir discuter. Peut-être que je ressemble à un psychopathe à vouloir parler aux gens de cette manière. Mais j'aime particulièrement bien parler aux autres personnes. Certaines peuvent être si riches de découvertes, je ne peux m'en passer. On pourrait comparer cela à une drogue pour moi.Quelque chose que je ne peux pas me passer. J'ai besoin d'aider ces personnes, qu'elles me racontent leur vie pour aucune raison. Qu'ils se libèrent à me parler, qu'elles ne souffrent plus. Noah.. Elle qui avait tant souffert, j'aimerais que plus personne d'autre ne soit dans son cas. Cela me perturbe fortement.. Même si je n'y peux pas grand chose au final.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Abandonné][L'infirmerie]Excusez-moi... Je crois que je vais mourir. [With Aaron Keynes ~]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et tu crois que je vais te croire, enfoiré ? [Ilyès]
» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» PACHA petit lhassa apso 9 ans abandonné (62)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumen :: Hors-jeu :: Archives :: Anciens RPs :: Abandonnés-