AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 
><

Partagez | 
 

 [Salle de classe] Une sale explosion [pv Andrew Matwell ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Marie couche-toi-là

Marie couche-toi-là
avatar


Âge : 18 ans
Orientation sexuelle : bi
Job : A la libraire.. ah non c'est vrai je l'ai cramé.
Messages : 154

MessageSujet: [Salle de classe] Une sale explosion [pv Andrew Matwell ]   Ven 28 Fév - 19:17




Sera venait de sortir du taxi et de ranger son journal dans sa poche. Il avait froid, il avait faim, il avait soif, la batterie de son ipod venait de se décharger, sa valise pesait lourd, très lourd. Il  a fait dix fois le tour du bâtiment. La cour était déserte. Il ne trouvait pas l'entrée. Il va mourir. Vite ! une clope avant de définitivement agoniser.

Sera s'arrêta en face du bâtiment principal et inspira sa bouffée de nicotine quotidienne. Il devait être aveugle, ou bourré ? Ou simplement stupide ? Comment c'est possible de pas trouver l'entrée d'un lycée ? Et c'était quel genre de lycée pour que la cour soit vide et sans aucun banc ni arbre ?
Il resta planté là un instant, avec sa valise rouge fluo à ses pieds. Il lui aurait bien mis un coup de pied dedans pour se défouler si elle ne contenait pas ses précieux bouquins de physique, sa mallette du parfait petit chimiste, son poster de la classification périodique des éléments à afficher en face de son lit pour qu'il puisse méditer dessus avant de s'endormir, ses tee-shirt de métal, ses chaînes et autres bijoux, ses CD de musiques et ses livres fantastiques. Puisqu'il ne pouvait donc pas se défouler sur sa valise, il irait se défouler sur une personne vivante. C'est beaucoup plus efficace.
Oh ! une personne entra dans la cour. Le jeune norvégien fit semblant de fumer une autre clope, histoire de pas passer pour un fou contemplant le ciel seul au milieu du béton. Puis il suivit l'individu autant discrètement que possible. Entre le bruit de ses rangers doublé des roulettes de la valise, redoublée de sa couleur et de celle-ci et de ses cheveux, je ne sais pas si le mot "discrétion" est si adapté que ça, mais peu importe.
Il aurait pu chercher longtemps, très longtemps, son corps aurait eu assez de temps pour se décomposer entièrement. Car le lycée Lumen se situait dans la rue avoisinante. Il se trouvait dans un entrepôt de voiture. C'est ce que lui appris l'individu qu'il suivait et qu'il avait fini par questionner.  Le taxi s'était trompé, ou alors le chauffeur n'avait pas compris l'adresse à cause de son accent nordique. Il s'en foutait. Il était en colère, il ne remercia pas son interlocuteur de l'avoir renseigné, s'éloigna de quelques pas, regarda le ciel et hurla un bon coup. L'autre parti en courant, aucune importance non plus. Il attrapa sa valise et sortit en courant lui aussi.  

Ok. C'est bon, Sera a trouvé son lycée, il a trouvé l'entrée, il est désormais en possession de la clé de sa chambre et d'une partie des papiers à remplir. Je dis bien une partie car il en a fait tomber la moitié en bousculant une gonzesse sur son passage. Même s'il avait débarqué dans le hall en mode "Bonjour, je suis fou." et même si la plupart des élèves le regardaient d'un mauvais oeil, le lycée avait quand même l'air cool. Mais le plus important serait la qualité du laboratoire. Il se posa un moment pour reprendre sa respiration, car il était essoufflé de sa petite course.

-"Ok, l'expérience se poursuit plus ou moins bien pour le moment. On en arrive au point crucial... où sont les salles de sciences ? "

Heureusement il y avait des pancartes partout, comme si le service technique avait pris les élèves pour des idiots aveugles. Ah, ça tombe bien, Sera est un idiot aveugle.
Il finit par enfin pousser la porte du labo.
Déception.
C'était juste...un simple labo. Retour à la réalité. Chute de 45 mètres environ. Enorme  besoin d'alcool fort pour se remettre du choc. Sera referma la porte et ouvrit sa valise. Heureusement qu'il avait toujours sa mini-bouteille de rhum avec lui. Il s'empressa d'en boire une, puis deux, puis trois, puis quatre gorgées, tout en observant de plus près la salle. Il y avait un truc posé au fond, une espèce de machine à électrons, Sera en avait déjà vu. A moitié bourré et la bouteille à la main, il commença à bidouiller les câbles électriques tout autour.

-" Hips ! S..suite de l'expérience ! Il faut tes..tester la qualité Hips du matériel di...dispoponible !"

Un grand BOUM fit suite à ses paroles et un Sera noir de la tête aux pieds sorti de la zone d'explosion...Entre sa démarche aléatoire à cause du rhum et son corps à moitié noirci et caché par l'explosion et la fumée, on aurait dit un démon.



© By Halloween sur Never-Utopia


~~~~~~~~~~~~


NON CE N'EST PAS MOI QUI AI FAIT EXPLOSER LE LABO JE VOUS JURE ! *MUR*

* P****n encore une lettre !
* Eh touche pas à mon journal ducon...
* Ceux que j'aime pas, et les autres. *
*Qui suis-je ?*

je vous fais peur en #ff9900

SeraXEmi...fufufu!


Dernière édition par Seraphina Zaira le Lun 3 Mar - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Salle de classe] Une sale explosion [pv Andrew Matwell ]   Lun 3 Mar - 0:49

Ce matin là, je m’étais réveillé, je m’étais rendormis, je m’étais re-réveillé, j’avais écarquillé grand les yeux et je m’étais rendu compte que j’allais être en retard au lycée. En plus, j’avais pas préparé mes cours, c’était la galère. Je comptais les préparer un peu avant les cours, moi, j’avais programmé mon réveil pour qu’il sonne vingt minutes en avance, histoire d’avoir le temps, mais c’était vingt minutes de sommeil précieuses à ma survie.

Je m’étais donc levé de mon lit précipitamment, prit rapidement un petit déjeuner et m’habillais des premières fringues qui me passaient sous la main. Autant dire que c’était glorieux. J’avais encore la tête dans le cul et, au moment où je passais devant mon miroir, mon regard s’était figé sur la monstrueuse chose qui me servait de chevelure. C’était genre la guerre entre mes cheveux, y en avait partout, ça ressemblait à que dalle. On aurait dit qu’une explosion avait eu lieux sur ma tête.

Enfin bref, je pris donc la direction du lycée, après avoir tenté de coiffer cette immonde chose sur ma tête. Ca ressemblait pas à grand-chose, mais c’était déjà un peu mieux ! Après une vingtaine de minutes de routes, j’arrivais à mon lieu de travail. Je me précipitais alors vers la salle de chimie où aurait mieux mon premier cours de la journée, j’avais chaud, je manquais de trébucher à chaque pas que je faisais, et j’avais envie de retourner dormir.

Arrivé au bout du couloir, je ralentissais la course, jusqu’à marcher, le dos courbé, les bras ballant, la tête courbée vers l’avant et les pieds trainant par terre. Putain, me manquait seulement une vingtaine de minutes de sommeil et j’avais l’air d’avoir fait une nuit blanche. Franchement, j’avais pas de chance. J’avais des grosses cernes qui tombaient jusqu’au sol et le regard qui disait « tuez-moi vite ».

Mais vous savez, on dit souvent qu’un problème n’arrive jamais seul. Bah là, niveau blèmes, j’étais servi. A peine j’allais ouvrir la porte de ma salle que j’entendais un gros « BOUM » et la porte s’était ouverte toute seule. J’avais manqué de faire une crise cardiaque, à cet instant.

Devant mon regard ébahis, un homme, tout noir, et de la fumée partout. Putain d’merde, qu’est-ce qu’il avait fait comme connerie ?!

« OH BORDEL DE MERDE ! »

Ouais, c’était pas très poli, en plus, devant ce qui semblait être un élève. Nouveau en plus, j’avais jamais vu sa tronche avant. Fin, vous allez me dire, avec toute la poussière noire qu’il avait sur la gueule, même si c’était quelqu’un de proche j’aurais eu du mal à le reconnaître.

La fumée s’échappait dans tout le couloir, ça puait et ça piquait les yeux. Putain, j’allais devenir quoi moi, si on découvrait qu’un élève était mort intoxiqué dans ma salle de chimie ?!
J’entrais dans la salle et me précipitais vers les fenêtres. Je les ouvrais toutes rapidement, après avoir refermé la porte du couloir, de sorte à ce que la fumée s’échappe à l’extérieur de l’établissement.
Quelle chance que l’alarme incendie n’avait pas sonnée ! Si ça avait été le cas, dans quelle merde serais-je… ?!

Le mec qui avait certainement provoqué cette explosion semblait complètement bourré. En effet, sa valise, grande ouverte, laissait apparaître des bouteilles d’alcool fort, vides, et quelques paquets de cigarettes. Ce mec était vraiment chelou… En tout cas, il me faisait flipper, et puis il avait fait exploser ma salle de classe, bordel !

Je le fixais donc, sans trop savoir comment agir devant cet individu, qui allait certainement se retrouver parmi mes élèves.
Revenir en haut Aller en bas

Marie couche-toi-là

Marie couche-toi-là
avatar


Âge : 18 ans
Orientation sexuelle : bi
Job : A la libraire.. ah non c'est vrai je l'ai cramé.
Messages : 154

MessageSujet: Re: [Salle de classe] Une sale explosion [pv Andrew Matwell ]   Lun 3 Mar - 3:29





« OH BORDEL DE MERDE ! »

-"AH BAH CA JE TE LE FAIS PAS DIRE !! " répondit Sera sans réfléchir quand il entendit le juron.

Vous savez quand on est bourré on ne réfléchit plus trop à ce que l'on dit. M'enfin il était pas complètement amoché non plus, c'était juste quelques lampées hein ? Ah oui mince c'était du rhum.

-"JE VOIS PLUS RIEN ! Par l'enfer !! " hurla-t-il.
Il s'étouffait dans la fumée mais il sentit des pas dans la salle puis une bouffée d'air autour de lui. La personne avait sûrement ouvert les fenêtres. Ouf sauvé !
Il chercha une des blouses habituellement accrochées au mur pour s'essuyer la tête en tâtant avec les mains à l'aveuglette.  Oh, un truc. Ah non c'était du verre, ça devait être une éprouvette.  Il sentit une goutte lui tomber sur la main.

-"AAAH mais ça brûle c'te mouise !! "

Effectivement Sera, tu viens de te recevoir de l'acide sur la main.
Il continua tant bien que mal sa recherche. Tout y passa : spatules, pH-métre, becher, chauffage à ballon, table en verre, poubelle. Il commençait à désespérer.  
Ah enfin! Trouvé ! Il sentait un truc chaud qui ressemblait à du tissu. Parfait ! Il s'essuya avec et se débarrassa de toute la cendre qui recouvrait sa tête.

Maudite machine ! C'était qui l'amateur qui l'avait réglée comme ça ! Il faudrait qu'il lui apprenne comment s'en servir. Cela n'allait pas du tout ! Pour une première expérience c'était totalement loupé !
Il s'ébouriffa les cheveux, leur rendant leur couleur rouge originelle et ouvrit d'abord un oeil orange, puis deux. Voyons voir ce qui se trouvait autour de lui. Ah !Une chemise, une chemise avec des jambes au dessous. Merde, qu'est ce que t'a foutu Sera encore ? S'il y avait des jambes, il y avait une tête, il remonta son regard et regarda la caboche fatiguée qu'il avait en face de lui.

-"AAAH ! " Il recula d'un bon et faillit perdre son équilibre et s'écrouler par terre à cause de son état alcoolisé, complètement surpris d'avoir une personne vivante devant lui.

-" Je.. oh merd...euh...mince... Ahhh c'est sur toi que je me suis essuyé...je t'ai confondu avec une blouse en fait aha...AHAHAHA !" articula-t-il du mieux possible en lorgnant l'énorme tache noire sur la chemise de l'individu.

-"Héhé... ah désolé pour la machine ! C'est pas ma faute aussi ! Quoique si un peu...m'enfin passons. T'es qui toi ? "

Il s'appuya contre ce qui semblait être le bureau du prof. L'alcool commençait à faire un peu moins effet mais c'était toujours pas ça, en plus il venait de se prendre  une explosion en pleine tête. Il regarda distraitement le tableau à moitié effacé.
Même bourré il reconnaissait toutes les formules écrites noires sur blanc. Tient ça faisait plaisir. C'était complètement idiot d'être heureux à cause de ça, mais l'était quand même.

Soudain il parla comme pour lui même :

-"Oh ! Ya une erreur là !! "

© By Halloween sur Never-Utopia


~~~~~~~~~~~~


NON CE N'EST PAS MOI QUI AI FAIT EXPLOSER LE LABO JE VOUS JURE ! *MUR*

* P****n encore une lettre !
* Eh touche pas à mon journal ducon...
* Ceux que j'aime pas, et les autres. *
*Qui suis-je ?*

je vous fais peur en #ff9900

SeraXEmi...fufufu!


Dernière édition par Seraphina Zaira le Mer 5 Mar - 8:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Salle de classe] Une sale explosion [pv Andrew Matwell ]   Mer 5 Mar - 1:41

Putain, je suffoquais tellement y avait de la fumée partout. Même après avoir ouvert les fenêtres, ça me tuait encore les yeux et la gorge. Mais le truc qui me faisait le plus peur, c’était l’énergumène qui gueulait, en face de moi, et qui avait très certainement provoqué cette explosion. J’arrivais même pas à distinguer son visage, tellement il était noir de fumée. En plus, il courrait partout pour faire je sais pas quoi, en hurlant de douleur. Mais qu’est-ce qu’il avait fumé ce type ? Bon, je savais à peu près, vu les bouteilles d’alcool vides qui dépassaient de sa valise… Hum, mais une autre question vient ensuite : Que fait cette chose dans un lycée ? Que fait cette chose dans MA salle de classe, en train d’essayer de nouvelles expériences alors qu’il y a de la fumée partout ?

Bon, la fumée commençait à bien se dissiper. Je pouvais à présent voir le mec trop chelou chercher quelque chose frénétiquement dans la salle. Question : Mais quoi ? Il venait de se brûler avec un acide super puissant, cet abruti… Ok, que fait un acide puissant qui peut brûler la peau dans une éprouvette sur la table d’un élève ? Très bonne question… Je ne saurais y répondre moi-même. Hum.

Au bout de quelques minutes de recherche, le garçon accourut vers moi et s’essuya les mains et le visage avec ma chemise. Aargh ! Je n’avais eu le temps de rien dire, mes mains s’étaient levées comme s’il était venu pour m’agresser, j’avais grimacé et surement poussé un cri aigu de petite fille, mais je n’avais pas eu la force de le repousser… Qui sait, peut être qu’il aurait été super violent et m’aurait tué, si je l’avais fait !
Il se recula ensuite, le me plaquais contre le mur, les yeux écarquillés et les mains contre le mur. J’avais seulement eu la foi de sortir un : « Mais… Mais… » à peine audible.

La fumée s’était complètement dissipée, et on pouvait clairement voir apparaître chaque élément de la pièce, chaque phrases écrite sur le tableau et chaque tâche dégueulasse sur les tables des gamins. Enfin, moi je ne pouvais pas les voir, car mes yeux étaient encore un peu… Dans la poussière, dirons-nous.
Je toussotais une nouvelle fois et m’approchais de la fenêtre, qui dégageait un air pur et frais. Le garçon aux cheveux rouges et à la tête de gros drogué s’était placé en face du tableau, comme pour examiner ce que j’avais écrit. A cet instant, je n’eu qu’une seule crainte : Que ce soit un inspecteur.

Certes, il avait l’air plutôt jeune, mais il avait une valise remplie d’alcools en tout genre, de cigarettes, et n’avait pas la tête d’un élève. Enfin, moi, si j’avais été un élève, je me serais cassé du lycée après avoir apprit qu’un type comme lui allait être dans ma classe. Vous imaginez la frousse, sérieux ? Enfin, c’était peut être simplement parce qu’il était bourré, mais quand même, il était un peu flippant.

« Oh ! Y a une erreur là ! »

Oh bordel. J’écarquillais de nouveau les yeux, toujours contre le mur.

« Pa…Pardon ?! »

C’était un inspecteur ? Bordel, j’étais dans la merde si c’était le cas… Je priais, la sueur coulant le long de mon front et le teint pâle, comme si j’allais m’évanouir.

Je plaçais ma main devant ma bouche et racla ma gorge, posant mon regard sur le type à la chevelure rouge. Un instant, j’avais hésité. Ca se trouve, comme il était sous l’emprise de l’alcool, il allait m’agresser si je disais quelque chose ? C’était peut être mieux que je m’enfuie en courant non ? Non… Je devais au moins savoir qui il était avant de partir me réfugier chez… Chez je sais pas qui d’ailleurs. Bref.

« Euh… Qui êtes vous, au juste ? »
Revenir en haut Aller en bas

Marie couche-toi-là

Marie couche-toi-là
avatar


Âge : 18 ans
Orientation sexuelle : bi
Job : A la libraire.. ah non c'est vrai je l'ai cramé.
Messages : 154

MessageSujet: Re: [Salle de classe] Une sale explosion [pv Andrew Matwell ]   Mer 5 Mar - 9:43





Il prit une craie blanche qui traînait sur le bureau bordelique et commença à corriger l'erreur dans l'équation. Il avait déjà vu ce type de raisonnement des dizaines de fois et aurait pu le faire les yeux fermés Il refit en quelques lignes toute la suite du calcul. Son bras bougeait frénétiquement dans tous les sens sur le tableau, ce qui lui donnait un air encore plus bizarre. Quoique je ne savais pas qu'il était capable de bouger aussi vite en étant bourré.  Je crois qu'il vit du coin de l'oeil le type qu'il avait confondu avec une blouse en train de s'étouffer tout seul dans le coin de la salle mais il n'y accorda aucune importance. Après tout chacun ses problèmes non ? Au pire il appellerait une ambulance, quand il aurait fini son calcul bien sûr, pas avant.

Il réfléchissait à haute voix au fur et à mesure que le tableau se remplissait de gribouillages à une vitesse astronomique, gribouillages totalement illisibles pour un non-initié d'ailleurs, tu devrais vraiment arranger ton écriture Sera.

-" Et hoooooop on fait ça et puis là on utilise la concentration molaire du cétone qui... et ici c'est comme ...et puis le volume d'eau dans.... ET VOILAAAAAAAAAAAAAAAA !!"

Il hurla, donna un grand coup sur le tableau pour faire un énorme point, jeta par terre les morceaux de la craie qui n'avait pas survécu au choc, et se retourna vers l'individu en faisant un grand mouvement théâtral. Même si ça ressemblait plus à une tentative de ne pas se casser la gueule de l'estrade où se tenait le bureau.  

-"Trop fa..hips ! FACILE !"

Il regarda un instant l'homme qui faisant une tête de dix mètres de long comme s'il venait de voir un monstre revenu des enfers. Sera descendit la marche de l'estrade tant bien que mal et s'approcha de lui puis fixa ses yeux oranges dans les siens.
Il afficha son sourire le plus diabolique et lui chuchota avec une haleine qui puait l'alcool :
-"Ne me dis pas que.... t'as peur de moi ?"

Puis il recula et croisa ses bras d'un air dédaigneux. Il ne savait pas du tout à qui s'il s'adressait mais ce n'est pas grave, tout le monde fait des bêtises dans un état d'ivresse.

-" Tss! Il faut avoir pitié !!! Regarde ! Je viens de passer ma journée dans un avion ! Un avion ! Je déteste ces machines-là c'est infernal ! Ensuite comme je cherchais l'entrée de ce fameux lycée, il a fallu que je me perde dans un entrepôt pourri à cause d'un chauffeur incapable. Et pour couronner le tout je viens de subir une explosion en pleine face. Tu crois qu'avec autant de merdes dans la même journée je devrais faire une tête normale ? Hips ! "

Il se cala contre la fenêtre et sorti une clope de sa poche. Par chance le paquet était intact, sinon ça aurait était un comble. Il regarda son interlocuteur effrayé. Il pouvait parler lui ! Il n'avait pas une meilleure tête que lui, loin de là !  

"-T'en veux une ? Hips ! Je crois que ça pourra te faire que du bien, t'as l'air de pas avoir dormi depuis une semaine, mon vieux tu ressembles à un panda aha...AHAHAHAHA !"
Il marqua une pose le temps de tirer une bouffée puis reprit :

-"Qui suis-je ? Je suis Seraphina Zaira et je suis venu ici pour voir si ce lycée méritait bien ma valeureuse présence pour je m'y installe pour étudier.  Pourquoi j'ai une tête à vouloir faire autre chose ? T'es qui toi d'abord pour me demander ça ?"

Il regarda la classification périodique qui était affichée en face de lui et glissa vers le bas perdu dans ses pensées. Il fini par se retrouver totalement avachit par terre sur le sol pourri, les bras ballants. Il avait la flemme la plus totale de faire un seul mouvement de plus.  Quand il aura la foi de se relever, il ne lui restera plus qu'à trouver la chambre qui lui avait été assigné et mourir dans son lit. Et si possible aussi, ne jamais se réveiller.

© By Halloween sur Never-Utopia


~~~~~~~~~~~~


NON CE N'EST PAS MOI QUI AI FAIT EXPLOSER LE LABO JE VOUS JURE ! *MUR*

* P****n encore une lettre !
* Eh touche pas à mon journal ducon...
* Ceux que j'aime pas, et les autres. *
*Qui suis-je ?*

je vous fais peur en #ff9900

SeraXEmi...fufufu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Salle de classe] Une sale explosion [pv Andrew Matwell ]   Mer 12 Mar - 18:02

« Ne me dis pas que... T’as peur de moi ? »

Bah, si un peu, figures toi.
Il avait la gueule qui puant l’alcool, on aurait dit qu’il sortait d’une soirée arrosée où il se serait lâché, et en plus, il venait de corriger une faute sur mon cours. C’était qui, ce type, sérieusement ?! J'avais lâché un petit "Euuh.." à peine audible, avant qu'il ne me coupe pour me raconter son périple avant d'arriver dans cette salle.

Il expliqua qu’il avait passé de longues heures dans l’avion, et qu’il s’était perdu avant d’arriver au lycée. Alors, je sais pas trop comment il a fait, mais franchement il devait être doué pour s’être perdu dans la rue du lycée Lumen. Je m’explique : Le lycée, il ressemble un peu à un rectangle, et autour, y a une grande cour, et un grand mur en briques pour entourer cette cour. En plus, y a marqué en gros les lettres « LUMEN » à l’entrée de l’établissement. Mais bon, il était bourré donc ça expliquait bien des choses. Par contre, moi, quand j’ai trop bu je n’arrive même pas à sortir la définition d’un atome sans passer par tout un tat d’autres choses… C’était bizarre qu’il arrive à corriger mon équation quand même. Enfin bref.

« T'en veux une ? Hips ! Je crois que ça pourra te faire que du bien, t'as l'air de pas avoir dormi depuis une semaine, mon vieux tu ressembles à un panda aha...AHAHAHAHA ! »

Alors, soit c’était un élève et il avait un sacré problème, pour s’être ramené en classe avec un paquet de cigarettes, de l’alcool fort dans sa valise et me parler pareillement. Soit, c’était un inspecteur, et dans ce cas, il n’avait aucune crédibilité, mais je vais me taire, car vu la faute qu’il avait corrigé sur mon cours, j’étais pas très crédible non plus. Et pourtant, mon diplôme pour pouvoir exercer le métier de professeur, je l’ai obtenu ! …De justesse…

« Qui suis-je ? Je suis Seraphina Zaira et je suis venu ici pour voir si ce lycée méritait bien ma valeureuse présence pour je m'y installe pour étudier. Pourquoi j'ai une tête à vouloir faire autre chose ? T'es qui toi d'abord pour me demander ça ? »

Ok. Maintenant, j’étais persuadé que c’était un inspecteur. Il puait encore de la gueule et je pouvais bien sentir l’odeur d’un alcool bien fort. Je toussotais, ne sachant pas trop quoi lui répondre.

Bah quoi ! C’était trop la honte de lui dire que j’étais le misérable prof qui avait fait cette faute monstrueuse au tableau ! En plus, après avoir regarder la correction du monsieur, je comprenais même plus le truc… Je suis vraiment une grosse bouse.

« Je suis … Euh … Rien, haha ! »

Et là, c’était le drame. Un sourire débile était visible sur mes lèvres à peine crispées, et je venais de me ridiculiser devant ce qui semblait être l’inspecteur du lycée. Mais quitte à passer pour un gros incapable, il fallait quand même que je lui dévoile mon identité. Sinon j’allais encore plus passer pour un gros blaireau de toute façon.

« Euuuh… En fait, je suis le professeur de chimie de cette école… »

Je bredouillais ces mots en baissant légèrement la tête et en perdant mon sourire.

« Vous… Vous allez discuter de cette erreur au directeur du lycée… ? »

Si c’était un inspecteur, c’était plus que probable qu’il raconte au dirlo que j’étais le plus pitoyable des professeurs. Au quel cas je serais viré ! Mais si c’était un élève… Non ! Ca pouvait pas être un élève ! Boire de fumer de telles choses à son âge !!! …Mais qu’est-ce que je raconte moi ?
Revenir en haut Aller en bas

Marie couche-toi-là

Marie couche-toi-là
avatar


Âge : 18 ans
Orientation sexuelle : bi
Job : A la libraire.. ah non c'est vrai je l'ai cramé.
Messages : 154

MessageSujet: Re: [Salle de classe] Une sale explosion [pv Andrew Matwell ]   Ven 14 Mar - 18:51





Malgré le nuage flou qui lui embrouillait ses yeux et son cerveau à cause de l'alcool, Sera sentait bien l'étrange goût amer qui s'insinuait petit à petit dans son esprit. Avec des salles de sciences autant minables et un prof qui faisait des erreurs, il n'aurait jamais le niveau nécessaire pour entrer dans la recherche plus tard, s'il ne finissait pas dans un centre de désintoxication entre-temps. Pourquoi une simple promesse de gamin l'avait poussé à devenir ce qu'il était actuellement ? Sans ça, il serait encore en Norvège à sagement écouter sa mère et...non. Il rigola en s'imaginant ainsi. Non en fait, il était très content d'être parti faire sa propre vie avec ses propres rêves. Après tout à 17 ans, on a encore la vie devant soi. Quoique tout ceci soit absolument relatif...

-"Mon dieu je découvre les facultés philosophiques de l'alcool...Je comprend bien tous ces tarés de Nietzsche et Descartes maintenant...HIPS !

Comme il n'avait toujours pas de réaction précise de la part de son interlocuteur, il sombra dans ses pensées plus ou moins censées.

La vie...La vie, et si je mourrai demain écrasé par..hips, une voiture hein ?!  Ceci n'aura servi à rien. Néant. Quoi ?! Qu'est ce que ceci, j'ai oublié ! Mais surtout...c'est quoi rien ? Est ce une absence ? Un trou ? ou l'inverse ? Rien c'est un peu comme zéro en fait...  

« Je suis … Euh … Rien, haha ! »

Sera tourna la tête et aperçu à travers son nuage de drogue une tronche qui lui souriait bêtement.

-"Ah ? Et donc, ça consiste en quoi à être rien ? HIPS ? c'est quoi rien ? "

Bien sûr, il n'y avait aucune ironie dans son ton, ses neurones planaient trop hauts pour faire une blague pareille.

« Euuuh… En fait, je suis le professeur de chimie de cette école…Vous… Vous allez discuter de cette erreur au directeur du lycée… ? »

Il mit quelques temps avant d'assimiler toutes les informations qui venaient d'entrer dans ses oreilles, avant de commencer à flipper. Je m'explique, voici comment les choses se sont passées dans sa tête :
Prof ? Ok je viens de m'essuyer sur un prof et de lui proposer une clope...tout va bien j'ai déjà fait pire, quoique pour un premier jour..HIPS !  Pr..prof de quoi ? Ch...CHIMIIIE ? Oh shit !

-"AAAAH ! Mais c'est donc vous qui avez écrit ces absurdités au tableau alors ? Mon pauvre, vous êtes mal parti aha...AHAHAHAHAHAH !"
Ok. Il faut l'excuser, c'est ce qu'on appelle un "cri du coeur", sisi, ça arrive à tout le monde okey ? Ou alors une pensée à voix haute...
Bref, l'analyse de la réponse continua son chemin.

Ok. Je viens d'insulter mon futur prof de chimie que je verrais probablement tous les jours vu mon option. HIPS! Mais....C'EST GENIAL ! Tient je vais me barrer en courant. ........Non non non...... Je devrais...m'excuser ? Allez soyons fous.

Pris dans son élan, Sera s'inclina face contre terre devant le prof.
-Oh pa...pardon ! Si j'avais su je me serais un peu plus essuyé sur vous... AH NON C'EST PAS CA QUE JE VOULAIS DIRE ! HIPS ! Je...euh...oh merde désolé voilà, je sers à rien."

La troisième partie de l'analyse se termina enfin. Sera releva la tête surpris.

"Parler au proviseur ? Hein ? Quoi ? Pourquoi ceci ? Je suis qu'un élève moi m'sieur ! "

C'était quoi ce prof bizarre ? Nom de dieu, pourvu qu'il lui pardonne, il était dans de beaux-draps sinon.



© By Halloween sur Never-Utopia


~~~~~~~~~~~~


NON CE N'EST PAS MOI QUI AI FAIT EXPLOSER LE LABO JE VOUS JURE ! *MUR*

* P****n encore une lettre !
* Eh touche pas à mon journal ducon...
* Ceux que j'aime pas, et les autres. *
*Qui suis-je ?*

je vous fais peur en #ff9900

SeraXEmi...fufufu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Salle de classe] Une sale explosion [pv Andrew Matwell ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Salle de classe] Une sale explosion [pv Andrew Matwell ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] La salle de classe
» T'as une sale gueule aujourd'hui # MARIO
» Salle de classe à côté de la bibliothèque
» Une salle de classe dans l'antique bibliothèque
» [Miuna;Yumie][Couloir, devant la salle de classe A-2] Exploration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumen :: Hors-jeu :: Archives :: Anciens RPs :: Abandonnés-