AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 
><

Partagez | 
 

 [Les rues]Un amour réciproque. Une histoire qui commence. [ PV : Andrew Matwell ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Clown

Clown
avatar


Âge : 23 ans
Orientation sexuelle : Mystère et boule de gomme~
Job : Professeur de français et de théâtre
Messages : 86

MessageSujet: [Les rues]Un amour réciproque. Une histoire qui commence. [ PV : Andrew Matwell ]   Dim 20 Juil - 13:43

 

"Un amour réciproque, une histoire qui commence."

♕ Andrew & Charles ♕



On était tous les deux là, par terre dans un couloir, nos corps enlacés, nous étions seul au monde. Enfin, c'est ce que sur le coup, on pouvait croire mais la réalité nous rattrapa bien vite lorsque l'on entendit des bruit de pas venir vers nous. "... Je pensais que tout le monde étaient partit ! Je suis bien moi, avec l'état dans lequel je suis, je me demande ce qu'il va m'arriver si je bouge. Mes jambes tremblent..." Me disais-je dans ma tête alors que sur mon visage affichait une mine pas très rassurante et légèrement apeurée. Il me fallait me lever mais après ce qu'il venait d'arriver, j'étais pas très rassuré. Après s'être calmé dans les bras du brun, mon cœur se remit à battre la chamade.

- "...... !"

Mon regard ce posa sur le professeur Matwell qui se leva devant moi et je n’eus même pas le temps de réfléchir, qu'il me prit la main et m'entraîna avec lui. On se dirigea tout les deux vers une fenêtre qu'Andrew se pressa d'ouvrir, je lâcha doucement sa main avant de voir qu'il commença déjà à l'enjamber. "Q.... Quoi ?! On va sortir par la fenêtre ? Mais... Ne serait il pas plus simple de sortir par là ou tout le monde est sortit ? Après tout, cette personne qui s'avancer vers nous, n'a pas du voir ce que l'on faisait, elle venait juste d'arriver !"

- "An... Andrew, tu es sûr ? .."

Mes mots sortirent de ma bouche alors que j'employais un ton bas mais surpris. Soudainement je tilta et la raison me revint. J'avais tellement du mal à comprendre que je me laissais emporter... C'est vrai, c'est pas comme si ont été des voleurs, on travail tout les deux ici.. Il fallait que j'arrête de penser un moment et que pour une fois, je me laisse entraîner ! C'était pas le big deal, c'était juste une fenêtre qui une fois enjambée, nous permettait de sortir du lycée et puis, quelque part c'était amusant. Mon regard ce posa sur le brun qui avait déjà les pieds dehors et qui attendait que je sorte à mon tour. Je me mit à sourire d'un large sourire puis attrapa la main qu'Andrew me tendait pour m'aider. Un pied sur le bord de fenêtre et HOP ! J'étais arrivé dehors aux coté du professeur. La fenêtre se referma doucement d'elle même à cause d'un léger coup de vent porté sur elle puis nous deux, nous étions collé contre le mur silencieux, pour voir si la personne allait passer par ici. Ma main était toujours serrée dans celle de l'homme à qui, quelques minutes auparavant, avait confessé mon amour. Ça semblait naturel pour ma main droite, car je ne m'en rendait même pas compte.

 

© FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH SUR LIBRE GRAPH

~~~~~~~~~~~~



A Narcissistic Beauty in Love with Himself.


Dernière édition par Charles Lindsey le Jeu 31 Juil - 20:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Les rues]Un amour réciproque. Une histoire qui commence. [ PV : Andrew Matwell ]   Dim 20 Juil - 22:47



Alors que vous étiez tous deux sortis de l’établissement, tu baissais les yeux et lâchais un soupire, puis remarquais que ta main était encore dans celle de Charles. Tu retenais un cri de surprise et la lâchais, agitant tout ton bras comme si tu voulais te débarrasser de quelque chose. Tu reprenais ton calme au bout de quelques secondes et te figeais en regardant Charles, les yeux écarquillés. « Euh… Eh… Je… Euh… » Tu passais ta main dans tes cheveux et lâchais un soupire. « Mh… Je suis désolé, haha. Allons-y ? » Tu prenais une route au hasard, toi qui ne connaissais pas très bien la ville, tu espérais tomber, avec un peu de chance, sur le centre-ville où se concentraient de nombreux cafés et restaurants, boutiques et bars en tout genre. Tu marchais au rythme de Charles, sans oser faire quoi que ce soit. Tu détournais le regard pour ne pas croiser le sien, tu gardais les bras dans le dos pour ne pas rencontrer le sien, ta respiration était saccadée, et tu n’avais pas de clopes. Un café… Il te fallait un café. Le trajet fut plutôt silencieux, tu essayais tant bien que mal de te repérer dans la ville et savoir où tu allais. Tu arrivais finalement dans une rue qui te semblait plutôt pas mal, et entrepris donc d’y aller. Tu remarquais au coin de la ruelle un petit café à l’apparence fort sympathique. Tu pointais du doigt l’enseigne et tournais la tête vers Charles. « Ah… ! Ah, ça te dirait de t’arrêter là ? Je t’invite ! » Balbutiais-tu en passant la main dans son dos pour le pousser vers le café. Tu te rendis compte un peu tard de ton acte et enlevais ton bras pour le remettre le long de ton corps. Tu ouvris la lourde porte et laissais passer Charles, détaillant chaque parcelle de son visage, ses vêtements, son corps. Tu entrais après lui et le laissais choisir une table. Tu t’asseyais en face de lui, et lui tendais le menu. « Prends tout ce qui te fera plaisir ! » Fis-tu d’un air enjoué, consultant toi aussi le menu. Le serveur ne tarda pas à arriver. Il prit la commande de Charles puis se tourna vers toi. Tu fis mine de réfléchir et optais pour un café allongé. En regardant le serveur s’en aller, tu reposais les yeux sur la table, fuyant le regard de Charles. Un gout amer s’était installé dans ta bouche, et tu étais plutôt mal à l’aise. Après cette confession, vous ne pouviez pas faire comme si rien ne s’était passé, mais tu ne pouvais pas non plus agir comme si c’était ton mari depuis des années. Toi qui n’avais jamais mis les pieds dans les relations amoureuses, c’était quelque chose de nouveau et d’inconnu, quelque chose que tu découvrais. Et en plus du fait que tu n’étais pas très romantique, tu ne savais pas quoi dire ni comment agir avec Charles. Ton café ne tarda pas à arriver, accompagné de la commande du blond. Tu en bus une grande gorgée et failli t’étouffer parce que le liquide était brûlant. Tu semblais ne pas avoir entendu la recommandation du serveur, qui avait indiqué d’attendre un peu car c’était très chaud. Tu te retenus de tout cracher à la gueule de Charles et avalais avec difficulté en grimaçant. Tu étais vraiment déboussolé, et restais interdit un instant, avant de racler ta gorge et poser le regard sur ce qu’avait choisis Charles. La seule chose que tu trouvais à demander fut un vague « C’est bon ? »

Revenir en haut Aller en bas

Clown

Clown
avatar


Âge : 23 ans
Orientation sexuelle : Mystère et boule de gomme~
Job : Professeur de français et de théâtre
Messages : 86

MessageSujet: Re: [Les rues]Un amour réciproque. Une histoire qui commence. [ PV : Andrew Matwell ]   Lun 21 Juil - 22:37



"Un amour réciproque, une histoire qui commence."

♕ Andrew & Charles ♕



Charles fut surpris de cet acte rapide provenant du professeur Matwell et posa soudainement ses yeux sur lui. Par sa grande stupéfaction, il s'est avéré qu'Andrew affichait de même, sur son visage, une mine surprise et embarrassée. L'italien baissa sa tête tout en détournant les yeux et souriait timidement ainsi que légèrement. Il joignit ses deux mains qu'il bougea doucement comme si elles décrivaient un sentiment d'embarras.

- "Ah.... Heu.... Tu n'as pas à t'excuser, tu n'as rien fait de mal.."

Au fur et à mesure que sa phrase sortait de sa bouche, la voix de Charles se faisait de moins en moins entendre. Le blond releva la tête puis regardant l'horizon devant lui, il sourit puis fit un pas lent, en avant sans regarder son collègue.

- "Oui, allons-y."

Il est clair qu'après une déclaration d'amour, rien n'est plus comme avant, mais là, régnait entre les deux hommes, un sentiment d'embarras extrême, comme si tout ce qu'il s'était passé il y a à peine quelques minutes, devait être oublié. Enfin, c'est l'idée soudaine qui vint faire irruption dans les pensées du professeur de français, des pensées bien toujours compliquées... Le jeune homme marchait au coté d'Andrew, le visage et le regard posté droit devant lui. Il reconnu vite le chemin pour se rendre en ville et se disait certainement que le brun voulait s'y arrêter quelque part. Les yeux bleus tournant sur le coté pour en quelque sorte "scruter" le professeur de chimie, Charles plissa doucement ces premiers avant de les poser sur le sol devant lui, en apercevant et surtout en sentant d'après sa position, qu'il ne voulait pas le toucher ou en avoir une quelconque possibilité. Une mine attristée parcourut son visage pâle se demandant si tout ce qu'il avait fait jusqu'à maintenant, était une erreur et qu'il aurait peut être mieux fait de ne rien dire et ne rien faire, pour commencer. Charles continuait de penser avant que, dans un élan, il releva son regard et regarda Andrew lorsqu'il lui adressa la parole. Il suivit le doigt de son collègue puis aperçut l'enseigne d'un café. Alors qu'il s'apprêtait à répondre, un petit "Hum" sortit de la bouche du blond qui se sentit gentiment et doucement poussé en avant par une main qui n'était autre que celle d'Andrew.

- "........"

Sur le moment, le professeur de théâtre ne disait rien puis sourit ensuite en voyant l'attitude embarrassée de son ami. Il l'avait touché... Certes, cela ne faisait pas longtemps qu'ils s'étaient confessé leur amour et qu'ils s'étaient retrouvés dans les bras, l'un de l'autre mais, le touché d'Andrew manquait terriblement à Charles et cet acte de sa part, ne fit que le booster pour se dire que tout ceci, n'était que le commencement. Il continua de suivre le brun, passa devant lui quand il lui ouvrit la porte. Se dirigeant dans l'entrée du café et scrutant du regard celui-ci, Charles se dirigea spontanément vers une table, attendant tout de même qu'Andrew soit à coté de lui pour voir si elle lui convenait. Ils étaient assit tout les deux l'un en face de l'autre et le blond prit en main le menu que lui tendit le brun.

- "Bien, bien."

Il lui répondit de façon en employant un ton plutôt enjoué mais avant de se rendre compte de comment il venait de répondre, Charles se mit à rougir soudainement et se cacha le visage avec le menu grand ouvert devant son visage. "Supido..." Se disait-il dans sa tête. C'est vrai que sur le coup, il n'avait pas réfléchit et avait répondu spontanément alors que la dernière fois, c'était déjà Andrew qui avait réglé pour les deux. Il lui avait même dit que pour la prochaine fois, cela allait être lui qui inviterait pour lui rendre la pareil. Mais il ne fit pas la remarque et garda tout pour lui, croyant que s'il rompait le silence, cela allait encore être pire quand soudainement le serveur arriva à la table.

- "Je prendrais un café bien noir, s'il vous plaît."

Un café bien noir qui permettra de lui redonner un coup de fouet, se disait-il en souriant au serveur. Il posa ensuite son regard sur Andrew qui passa lui aussi commande. Il en profita pour le regarder, regardant le serveur il ne pouvait le voir, ce ne fut que quand il termina qui se pressa d'une nouvelle fois détourner ses yeux bleus, mais cette fois de l’autre coté de la table. Les commandes ne tardèrent pas à faire leur entrée, Charles posa son regard sur son café prêt à en boire une gorgée, ce qu'il fit vite fait après l'avoir très légèrement refroidit en soufflant dessus.

- "Ahhh..."

Ce fut comme un soupire chaud et doux qui sortit de la bouche du blond après avoir bu une gorgée de son café noir. Il avait les yeux fermés et ne se rendit même pas compte de se petit "Ahh.." qu'il venait de faire. Rouvrant ses yeux qui se dirigèrent directement sur Andrew, le professeur sourit, vint poser sa tasse sur la table à l'emplacement juste en face de lui et remonta son regard sur son ami en souriant d'un large sourire.

- "Rien de tel qu'un bon café pour se sentir mieux, n'est-ce pas ?"

Il continua de sourire, se tourna sur le coté puis se leva de sa chaise avant de regarder Andrew.

- "Je reviens vite.."

L'italien se dirigea dans les toilettes pour hommes, s'avança vers les lavabos, se mouilla le visage puis cogna sa tête sur le mur devant lui alors qu'il avait le dos courbé. Il soupira doucement les yeux fermés, grimaçant et ayant des rougeurs qui s'installa sur ses joues. A ce moment précis, il se demanda ce qu'il devait faire et surtout, ce qu'il allait se passer ensuite. Son cœur se remit à battre la chamade. Il avait l'air de se comporter comme un enfant mais il faut savoir que jamais personne ne sait parfaitement comment se comporter face à un amour fort et inébranlable, que l'on se dit être le bon.



© FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH SUR LIBRE GRAPH

~~~~~~~~~~~~



A Narcissistic Beauty in Love with Himself.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Les rues]Un amour réciproque. Une histoire qui commence. [ PV : Andrew Matwell ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Les rues]Un amour réciproque. Une histoire qui commence. [ PV : Andrew Matwell ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [topic débile] Une histoire d'amour
» Fanfic de Levy-Chan =D
» Hirai Momo recherche un lien important | Amour réciproque
» Feleth et le Bac, une histoire d'amour ♥
» L'amour dans Bilbon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumen :: Hors-jeu :: Archives :: Anciens RPs :: Abandonnés-