AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 
><

Partagez | 
 

 Vous allez adorer me detester ~ Shizume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Vous allez adorer me detester ~ Shizume   Mer 15 Oct - 21:58



 
Sedai
Shizume
 


 
Si j'avais un chien, ce serait toi !

 
       
       
   
 

         

             
Informations

                ¤ Surnom : Shime pour les plus intime, Shizu parfois, sinon si elle est souvent appeller "pétasse" "la naine rouge" "bonasse" ect dans son dos bien sur personne ne veux l'avoir a dos.
               ¤ Origine : Japonaise
               ¤ Âge : 16 ans
               ¤ Classe : première
               ¤ Sexe : F
               ¤ Groupe : I'm so so famous ! So popular !
               ¤ Élève interne ? : Ouais
               ¤ Orientation sexuelle : Hétéro de la racine de ses très long cheveux jusqu'au ongles de pied. Elle est même homophobe enfin... Si une fille veut tenté sa chance allez-y qui ne tente rien n'a rien ;)
               ¤ Job : Lycéenne  et mannequin malgré sa petite taille


             

       
https://38.media.tumblr.com/tumblr_m8e5z8aNxD1runxsho1_500.gif
 

   
Description

       

         
♪ Physique ♪

             
Ouvrez l'armoire de Shizume si vous voulez, mais faite le quand elle n'est pas là sinon elle vous tuera sur-le-champ. Trop tard vous l'avez ouverte . Bon tant pis pour vous. Alors vous pouvez observer qu'il y a très peu de pantalon. Ses bas se résument principalement par des jupes ou des shorts voir mini-short. Il y a quelques pantalons certes mais c'est surtout des joggings - qu'elle ne met jamais car elle trouve cela très laid- et il y a aussi deux ou trois jeans et quand ils ne sont pas troués ils sont très collants.  A côté il y a des robes, toutes plus belles les unes que les autres, elle adore cela, les robes, il y en a des longues des courtes des moyennes, de toutes les couleurs possible et inimaginable, le paradis des robes c'est ici. Au niveau des hauts vous pouvez voir qu'il y a beaucoup de chemisiers, oui elle aime bien se mettre en tailleur. Beaucoup de hauts moulants aussi et des débardeurs. Au niveau des vestes, elle a un blouson en cuir pour faire de la moto les rares fois où elle a l'occasion de monter sur une moto en tant que passager bien sur.  Il y a aussi beaucoup de blazers noirs, blancs, bleus, et même un rouge mais elle ne le met pas souvent. Niveau sous-vêtement elle a beaucoup de lingeries fines. Pour ce qui est des chaussures, vous pourrez remarquer qu'elle n'a que des talons, des talons en tous genres, aiguilles, compensés. Jamais vous ne la verrez en chaussures plates. En bref Shizume est souvent à la mode et toujours très élégante, normale pour un mannequin me direz-vous
Shizume a un physique assez avantageux. Elle a un visage tout ce qu'il y a de plus angélique, bien qu'elle le trouve un peu trop enfantin. Elle a de très longs cheveux roux, en effet elle a horreur du coiffeur elle n'y est donc pas retournée depuis ses 7 ans. Ses cheveux lui tombent d’ailleurs sous les fesses, elle en prend très grand soin et ne vous aviser pas de les toucher . Elle les coiffe toujours de différentes façons mais il est rare qu'elle les détache. Une frange couvre son front et ses sourcils. Elle a de très grands yeux verts/bleus ce qui varie selon la lumière. Son nez est fin et banal, sa bouche pulpeuse fait souvent envie, et est très mise en valeur. Elle a un cou tout ce qu'il y a de plus banal. Pour ce qui est de son corps il est très bien proportionné pour sa taille, elle en prend aussi grand soin comme elle est mannequin c'est son outil de travail un peu. Elle a une poitrine ni trop petite ni trop grosse juste ce qu'il faut. Elle a les hanches bien dessinées mais pas énormes non plus. Elle a des jambes fines pas trop musclées mais un peu quand même. En bref Shizume mérite sa place de mannequin même si elle a un visage encore un peu enfantin. Elle a un tatouage dessinant le yin et le yang en forme de cœur sur la poitrine. Dernière précision... Elle fait 1m55, mais ne lui dites pas que j'ai révélé sa plus grande honte, je tiens a la vie !
             

       

       

         
♪ Moral ♪

             
"Shizume ? Je la déteste ! Qu'elle crève cette salle petite peste ! Je la déteste et je ne suis pas le seul ici ! Vous savez comment elle m’appelle . Elle m'appelle Crapaud parce que j'ai de l'acné et des lunettes, elle dit que ça me fait des yeux globuleux... C'est une salope ! Elle fait sa belle parce qu'elle a tout le monde sous sa coupe... Tout le monde veut être son ami parce qu'elle est très en vogue dans le monde du mannequinat et parce qu'elle est très populaire, mais on n'est pas mal à la haïr. Elle est toujours en train de trouver des surnoms dégradants pour ceux qu'elle n'aime pas et du coup tout le monde la suit et maintenant, j'ai plus de nom: je suis crapaud aux yeux de tout le monde. Elle est toujours entourée de sa petite cour comme si elle était une princesse ou une reine. Elles sont toujours en train de piailler autour d'elle et de faire tout comme elle. Si elle se met du vernis vert aux ongles vous pouvez être sûr que le lendemain toute sa cours a les ongles verts comme elle. Par contre on ne peut pas lui enlever le fait qu'elle soit intelligente. Elle ne fait absolument aucun effort en cours, l'autre fois elle s'est fait les ongles pendant tout le cours, elle n'a pas écouté une seule fois et quand le prof l'a interrogé, elle a donné la bonne réponse sans même lever les yeux de ses ongles... Je la déteste aussi pour cela. Un jour, elle me payera toutes les humiliations qu'elle m'a fait subir."
Rumiko alias Crapaud, un camarade de classe de Shizume

"Shizume... Que dire d'elle, je n'ai pas le droit normalement de vous révéler tout cela vous savez la secrète professionnelle et tout ça... Mais je vais faire une exception pour vous. Alors je suis Shizume depuis qu'elle est toute petite, sa maladie s’étant déclarée quand elle avait 5 ans, j'ai vu cette jeune fille grandir. Quand elle était enfant elle ne réalisait pas vraiment qu'elle n'aurait pas une très longue espérance de vie, mais maintenant elle l'a compris et du coup elle profite un peu trop de la vie. Je lui ai souvent dit que ce n'était pas bon pour elle de boire où de se droguer comme elle le fait souvent pendant les soirées qu'elle fait avec ses amies mannequins. Mais bien sûr elle ne m'écoute pas, elle m'a un jour même regardé droit dans les yeux et dit mot pour mot " JE n'en ai rien à faire, je veux pas mourir sans avoir goûté aux bonnes choses de la vie" elle a du répondant cette petite et elle a aussi du culot... Par contre elle a bien retenu la leçon, elle ne s’énerve plus, lors de sa dernière crise de colère, elle a été prise de violentes convulsions et a craché beaucoup de sang, de ce fait elle ne s’énerve plus. Je ne sais pas comment elle a fait pour passer de colérique à très calme, mais cette jeune fille est tellement mystérieuse et pleine de surprise. Je ne la comprendrai jamais je pense. Vous voulez savoir ce qu'est sa maladie? Et bien figurez-vous qu'elle est inexplicable... Mais elle a régulièrement des quintes de toux sanguinolentes, des convulsions et aussi beaucoup de malaises. Elle a aussi des crises d'hypoglycémies et fait un peu d'hyperventilation, sans parler de forte poussées de fièvre. On en a déduit qu'elle ne tiendrait pas longtemps, mais elle se bat visiblement quand même un peu. Elle est très courageuse comme jeune fille."
Docter Hoper, docteur de Shizume

" Shizume  ? Shizume Sedai ? C'est un sacré  phénomène celle-là, mais tellement belle... Elle a quelque chose d’envoûtant et quand elle a décidé d'avoir quelque chose croyez- moi qu'elle fera tout pour l'avoir. Elle me voulait, elle m'a eu et plutôt deux fois qu'une... Sauf que du coup j'en suis devenue accro... Elle est déterminée, et a beaucoup de confiance en elle. Ne vous arrêtez pas à l'image qu'elle donne d'elle, en passant du temps ensemble, j'ai découvert une jeune femme sensible avec beaucoup de cœurs. Si je vous jure, elle est aussi une oreille attentive quand elle s'y met, et malgré ce qu'elle pense elle est de bon conseil parfois. Je me suis brûlé les ailles avec elle, j'ai tout perdu, j'ai perdu mon emploi, ma famille m'a tourné le dos en apprenant que je couchais avec un mineur, et je l'ai aussi perdu elle. Quand je lui ai dit que je l'aimais, elle a eu peur et est partie en courant. Elle a peur de s'attacher à quelqu'un, elle a aussi peur de l'amour et dit n'en avoir pas besoin... J'ai entendu son discours sur l'amour après ma déclaration, et j'ai compris qu'elle avait le cœur brisé. Ce n'est pas une méchante fille... Du moins je le pense, beaucoup disent qu'elle a un mauvais fond... Je pense qu'elle est gentille mais elle est trop arrogante, trop sur d'elle, trop ambitieuse et qu'elle écarte les cuisses un peu trop vite... Shizume c'est une fille géniale si on gratte sa carapace de jeune femme hautaine, imbue de sa personne et très autoritaire. Je l'ai eu souvent en cours, elle ne fiche absolument rien mais peut se le permettre. Et quand elle a décidé qu'elle ne voulait pas que le cours ait lieux, elle trouve le moyen de faire sortir le prof... Elle avait le lycée entier sous sa coupe. Elle et sa meilleure amie Himeka, une ravissante jeune fille aux cheveux bleus, étaient les reines du lycée, même le proviseur les laissait faire tout ce qu'elles voulaient... Mais tout cela c'est fini.... "
Mr Geiko, ancien professeur de littérature et ex-amant de Shizume

Qualités: Franche, souriante, attentive à ceux qu'elle aime, toujours à fond dans ce qu'elle entreprend. Douce quand elle s'y met, sensible malgré ce qu'on peut penser. Garde très bien les secrets, observatrice, fêtarde, ne s'énerve jamais, souriante même si les trois quart de ses sourires sont narquois ou hautain, très extravertie, tient toujours paroles.

Défauts: Arrogante, trop sûre d'elle, hautaine, méprisante, détestable, secrète, inaccessible, manipulatrice, vicieuse, limite nymphomane, à très peu de pudeur, mauvaise fois, complexée par sa taille, impatiente quand elle veux quelque chose, capricieuse, têtu, très arrêtée sur ses idées, ment comme elle respire.

             

       

 

 

   
Histoire

       
Elle ouvrit doucement les yeux et regarda autour d'elle. Elle n'était pas dans sa chambre, mais dans celle de son petit ami. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres en repensant à la nuit qu'elle venait de passer. Une nuit merveilleuse, elle venait de donner sa première fois à celui qu'elle aimait. Elle roula sur le ventre et fit vagabonder son regard dans la pièce, elle était plongée dans la pénombre, mais elle pouvait facilement y distinguer ses vêtements un peu éparpillés dans la pièce, elle remarqua aussi ses chaussures à tallons juste à côté de la porte et le tee-shirt de son petit ami juste en dessous de son soutien-gorge. Il avait quitté le lit alors qu'elle dormait encore, mais elle avait l'habitude: il se réveillait toujours avant elle. Elle tendit l'oreille et entendit le jeune homme parler à quelqu'un. Elle sortit donc du lit et enfila le tee-shirt du beau brun pour se couvrir et aller assouvir sa curiosité en allant voir à qui il parlait. Elle sortit discrètement de la chambre et s'approcha de la pièce où était son copain. Elle tendit l'oreille et surprit une conversation qu'elle n'aurait jamais dû entendre." Tu me dois 1 000 balles ! "  Elle haussa un sourcil ne comprenant pas. " Oui c'est bon j'l'ai sauté, elle est grave chaude si tu savais ! Bon elle m'a griffé dans le dos j'ai une sale trace, j'pense que j'vais avoir une cicatrice mais j'l'ai bien fait crier mon nom pour me venger. " Le jeune homme rit et la petite rousse retint un cri mais qu'est-ce qu'il raconte ? Il s'était foutu d'elle ? Il avait fait un pari sur sa virginité ? il s'était servie d'elle ? Non elle ne pouvait pas le croire, elle ne voulait pas y croire. Elle aimait ce jeune homme, lui apparemment se servait d'elle. " Non j'vais pas la quitter maintenant... Non je suis pas amoureux enfin... J'sais pas, mais j'vais rester un peu avec elle quand même. Non t'inquiète elle nous entend pas elle dort. Donc tu me dois 1 000 balles mon pote ! " Elle cru qu'on venait de lui assigner un coup de poignard dans le cœur, elle ne voulait pas en entendre plus, elle fonça dans la chambre s'en fichant qu'il l'entende ou non. Elle se rhabilla aussi vite que jamais elle ne l'avait fait et sortie en courant n'écoutant pas ses cries pour la retenir. C'est en courant qu'elle rentra chez elle. Elle espérait trouver du réconfort auprès de sa mère, mais quand elle lui raconta cette nuit et ce matin elle se pris une giffle magistral, sa mère la regarda d'un air hautain et lui cracha " Hors de ma vue petite traînée !"  Elle monta dans sa chambre encore plus en larme. En l'espace d'une matinée, elle venait de perdre son premier amour et le respect de sa mère. Certes, elle ne s'était jamais très bien entendue avec sa mère, mais elle l'aimait quand même... Du moins jusqu'à maintenant.
----------------

Cela faisait un an qu'elle s'était fait briser le cœur, qu'on s'était joué d'elle . Parfait, et bien maintenant, c'est elle qui se jouerait des autres. C'est elle maintenant qui mènerait la danse. Adieux gentille Shizume, bonjour la peste. Bon il faut avouer elle l'avait toujours été un peu, mais maintenant elle l'était plus que jamais.
Elle entra comme d'habitude dans le lycée en poussant les deux portes d'entrée en même temps, suivit de toute sa petite clique. Enfin tu parles une bande de volailles qui caquette toute la sainte journée, mais elles vouaient presque un culte à la petite rouquine donc bon c'était drôle de se foutre de leurs gueules en leur faisant croire qu'elles étaient amies. Elle enleva donc ses lunettes de soleil en pénétrant dans le bâtiment pour les mettre sur sa tête, c'était tous les matins la même chose, tout le monde s’arrêtait de bouger quand Shizume entrait dans le bâtiment. Elle était la reine, tout le monde la craignait, l'admirait et la convoitait. Elle fit quelques pas dans le couloir et croisa le regard d'une jeune femme, son souffre-douleur personnel plus précisément. Elle s'arrêta face à la bleutée et la regarda droit dans les yeux "J'peux savoir pourquoi tu me regardes comme ça, sac a puce ? " La bleutée baissa les yeux en rougissant et en bafouant. Shizume rit légèrement " Quoi qu'est-ce qu'il y a? T'es amoureuse peut-être ?" Rina, la plus stupide des petite dindes de Shizume, pencha un peu la tête en regardant la rousse " Amoureuse de qui ? " Shizume roula des yeux " A ton avis ? Qui elle vient de mater là ? " La jeune femme réfléchi " Bah toi ...Mais comment c'est possible elle aime pas les hommes  ?" Shizume explosa de rire, elle était même morte de rire. Du coup tout le monde regardait, quand Shizume rigolait comme cela, ils voulaient savoir pourquoi elle riait. Elle se calma et regarda autour d'elle en souriant. Elle avait amassé assez de monde pour que, dans quelques heures, tout le lycée soit au courant. " Mais enfin Rina ! Tout le monde sait que notre chère amie Himeka-sac-à-puce marche à voile et à vapeur! Elle aime aussi bien les hommes que les femmes ! " Elle vit la jeune femme quelle venait d'humilier être à deux doigts de pleurer et rit en s'approchant un peu d'elle. Elle prit le menton de la jeune femme entre deux doigts pour lui relever la tête et que leurs visages soient si prêt que leurs souffles se mêlent. " N’espères pas trop sac à puce, les gens comme toi me dégoûtent !" Pour faire son petit effet auprès de ses messieurs les excités elle embrassa la jeune femme très près des lèvres. Puis c'est une petite Himeka toute rouge et aux grands yeux écarquillés qu'elle lâcha pour reprendre sa route, suivie de ses dindes et aussi de Jino, un jeune homme qui était trop collant mais comme il bavait sur elle, elle s'amusait beaucoup avec. " Hey ! Hey Shizume, Shizume, pourquoi tu l'as pas embrasser sur la bouche ? Pourquoi tu lui as pas roulé un énorme patin bien bandant ?" Shizume soupira " Je sais pas peut-être par ce que, les filles, j'aime pas ça !" Jino soupira " Roooh on t'a pas demandé de la baiser, quoi que j'suis pas contre un plan à trois hein ?!" Shizume poussa la porte des toilettes pour fille et le regarda " Sauf que j'le ferai jamais, ni avec toi ni avec le sac à puce, okai ? Sur ce, c'est les toilettes des filles !" Jino esquissa un sourire pervers et vint la prendre par la taille " C'est pas comme si on s'était jamais retrouvé dans les mêmes toilettes en même temps. " Shizume le poussa doucement en faisant une grimace " J'veux pas savoir ce que tu fais la nuit dans tes rêves " après quoi, elle ferma la porte au nez du jeune homme et de ses dindes qui gloussaient.
-----------------------

Les rires envahirent la salle de classe, encore une fois Shizume avait humilié un prof sans même lever les yeux de sa manucure. C'était quand même triste de devoir remettre ce beau prof à sa place, il était beau, il avait un charme qui n'avait échappé à aucunes élèves et même a cette vieille peau de Madame Welsh. D'ailleurs Shizume le disait parfois à ses dindasses elle ferait bien de Mr Geiko son quatre heure. Quand la cloche retenti tout le monde s'empressa de se lever et de sortir, c'était la fin de la matinée après tout. Alors que Shizume aller sortir avec ses dindes qui gloussaient en disant déjà qu'elle avait encore assuré pour rabaisser le prof quand Monsieur Geiko qui était en train d'effacer le tableau dit "  Mlle Sedai restez, il faut qu'on parle !" Shizume soupira fortement " Préparez mon plateau et prenez ma place habituelle les filles. " suite à quoi elle leur tourna le dos et ferma la porte derrière elle en regardant le prof avec un sourire de peste  affiché sur ses lèvres. Elle se mit à marcher doucement dans la salle pour s'approcher du beau brun. " Qu'y a-t'il Monsieur ?" Le jeune homme s'installa à son bureau et la regarda droit dans les yeux.  Et bien sur, la petite peste aux cheveux roux soutient son regard. " Je n'ai pas vraiment apprécié votre petite réflexion, ni que vous vous faisiez une manucure pendant mon cours. " Shizume leva la main pour lui montrer ses ongles fraîchement vernis " Quoi vous n'aimez pas mon vernis ?"  Le jeune homme soupira " Ne faite pas la maline, s'il vous plait jeune fille ! Vous êtes toxic pour vos petits camarades, vous avez peut-être des bonnes notes vous, mais les autres non. " Elle croisa les bras " Et alors qu'est-ce que j'y peux si ils sont tous stupides ? " Il soupira un peu " Arrêtez donc de vous croire supérieur aux autres jeune fille, j'aimerais que vous les aidiez. " Shizume rit très légèrement " Et pourquoi moi je ferais ça ? C'est vous le prof non ? Alors c'est à vous de les aider. " L'homme fronça les sourcils " Vous allez le faire !" Shizume rit à nouveau " Et sinon quoi ? " il la regarda " Je me verrais dans l'obligation de vous faire virer de mon cours" Shizume lui rit au nez puis se pencha un peu au dessus du bureau du professeur et planta ses prunelles vertes dans celles du professeur et, d'un air de défis, lâcha " Allez-y, essayez !"  puis elle se redressa et sans demander l'autorisation, elle s'en alla. Laissant le prof assit à son bureau, encore bouche bée, il s'était, pendant l'espace d'une seconde, noyé dans le vert des yeux de la petite rousse, et il n'arrivait encore pas à s'en remettre, il avait une forte envie d'à nouveau s'y noyer encore et encore. Il était tombé sous le charme de la jeune femme.
-----------

" Aller passe ta main dans tes cheveux, oui voila c'est ça, t'es vraiment un canon, t'as des cheveux sublimes ! Oui vas-y détaches-les! Oh oui c'est magnifique ! J'adore !" Le photographe était aux 400 coups, dès qu'elle bougeait un cil, il l'a photographiait. Elle n'en était pas encore à son premier shooting photo, et le photographe l'avait déjà prise en photo maintes et maintes fois, mais il était toujours comme cela, fan de sa "beauté qui semble si fragile" comme il disait. Shime le trouvait stupide et fatiguant, comme si elle tombait -boum- elle deviendrait moche parce qu'elle aurait cassé sa beauté. Non mais n'importe quoi vraiment elle était entourée de personnes stupides, comment voulez-vous qu'elle s'épanouisse ? Vraiment stupide, mais bon elle aimait se faire prendre en photo, a chaque shooting elle pouvait se défouler, vue qu'elle n'avait pas le droit de faire du sport à cause de sa "maladie".  Elle était dans une position des plus sexy quand sa mère entra dans la salle de shooting et hurla au scandale. Elle s'approcha de sa fille et la tira par le bras pour la sortir de la pièce. Et quand Shizume commença à se débattre, sa mère lui colla une claque qui fit se stopper net tout le monde. Shizume écarta une mèche de ses très longs cheveux qui venait barrer son visage et posa un regard noir et pleins de haine sur la femme qui l'avait mise au monde " T'aurais jamais du faire ça !" Sa mère sera un peu plus le poignet de la jeune femme et la secoua un peu " Et toi tu n'as pas à faire ce genre de métier de dévergondée ! Je ne veux pas que tu fasses des choses comme cela, et ne me menaces plus jamais, tu m'entends ? " Shizume se tira de l'étreinte de sa mère de façon très violente mais parla d'une voix glacial " Et toi c'est la dernière fois que tu m'insultes et lèves la main sur moi !"  Elle bouscula sa mère et sortie en marchant d'un pas nerveux dans la salle. Elle alla a toute vitesse vers les toilettes qu'elle ferma derrière elle et s'appuya sur le lavabo pour y tousser et y cracher du sang.  La colère et la haine étaient nocif pour elle.
--------------------

La fête battait son plein, c'était la soirée d'anniversaire de Rina, et donc elle avait invité tout le lycée ou presque chez elle pour faire la fête. Petite bourgeoise que voulait vous. Le pire c'est que les parents de la jeune femme avait acceptés sans broncher. Shime bien sur y avait été conviée et comme Rina était son "amie" elle se devait d'être présente. C'était en faite juste une raison comme une autre pour faire la fête, boire et rentrer avec un mec, plus vieux qu'elle de préférence. Oui Shizume n'aimait que les hommes de minimum un an son aîné. Elle dansa un moment avec Rina au milieux de la piste mais se rendit vite compte qu'il n'y avait aucuns gars potables à cette petite sauterie débile. Du coup elle alla piquer une bouteille de vodka dans le bar du père de Rina et alla se caler dans un coin tranquille pour savourer sa prise du soir. Alors qu'elle était adossée à un mur, les cheveux rabattue sur le coté et perché sur ses talons hauts, elle vit passer Himeka-sac-à-puce. Elle avait déjà vidée la moitié de la bouteille à elle seule donc, elle ne tenait pas trop debout - sans parler qu'elle était à jeun- donc quand elle vit la bleue elle ne put s'empêcher d'exploser de rire. " Non mais sérieusement elle a même invité le sac à puce, elle invite vraiment n'importe qui celle là. Qu'est-ce qu'elle peut être conne cette Rina"  Elle but une gorgée en riant ce qui la fit s'étouffer et tousser. Et dans sa toux elle ne pu s’empêcher de cracher un peu de sang. Elle essaya tant bien que mal de cacher le sang à la jeune femme en face d'elle mais bien sur Himeka l'avait vue. Elle s'approcha donc de la jeune femme d'un pas mal assuré à cause de l'alcool "Tu parles de ce que t'as vue à personne, pigé ?"  Elle vit la bleue la regarder d'un air inquiet " Qu'est... Qu'est-ce que tu as ?" Shizume haussa les épaules " C'est rien c'est habituel j'ai ça depuis que j'ai 5 ans...  Mais pourquoi j'te raconte ça à toi ? Deg..." elle fut prise d'un vertige et manqua de tomber en arrière. Himeka la rattrapa avant qu'elle ne touche le sol et la redressa mais Shizume se sortie de son étreinte " Fiches-moi la paix! J'ai pas besoin de toi " Elle but une nouvelle gorgée d'alcool. Puis elle fit une grimace en se rendant compte que le sac à puce l'avait touché. Elle enleva donc sa veste et la flanqua par terre " Qu'est-ce que tu fais? Tu vas avoir froid !" S'exclama la bleutée. Shizume souffla " J'en est rien a faire ! T'as touchée ma veste, j'ai plus qu'à la brûler maintenant ! Tu fais chier sérieux j'aimais beaucoup cette veste !" Himeka soupira " J'ai pas la galle..." Shizume explosa de rire et tituba légèrement " Non mais tu es pleine de puce !" Himeka secoua doucement la tête " Non... Je sais pas d'où tu tiens cela mais c'est pas vrai"  Shizume se tourna pour lui dire quelque chose mais elle était devenue toute pâle et tomba dans les pommes tout droit dans les bras de la bleutée qui paniqua un peu.
Quand Shizume rouvrit les yeux, elle était allongée dans un lit d'hôpital, elle avait horreur de ça les hôpitaux. Elle eut à peine ouvert les yeux que Rina et toute sa clique de dindasses lui sautèrent dessus " SHIZUME ! Tu nous à fait peur ! Et t'as gâché ma fête " Shizume les regarda, blasée, et soupira " Elle était pourri ta fête de toute façon Rina !"  Rina s'offusqua " Non elle était génial ! Et j'allais conclure avec Jino !" Shizume soupira à nouveau " Il serait temps qu'il perde son pucelage celui-là...Aller, laissez moi ! Dégagez! Aller, dehors !" les jeunes femmes sortirent, Shizume pensa qu'elle allait pouvoir être tranquille et se détendre mais Himeka entra " On t'a jamais appris à toquer à la porte Sac à puce ?" Himeka haussa les épaules " Je voulais juste voir comment tu allais j'ai cru que tu dormais comme tes copines sortaient toutes " Shizume roula des yeux " C'pas mes copines, elles me filent des boutons et m'ont déjà cassé les pieds alors que j'venais à peine de me réveiller. Et j'vais bien donc tu peux te tirer maintenant la porte est juste derrière toi !" Himeka regarda la rousse un instant et hocha la tête en sortant.
------------------------------------

Elle avait passé deux jours à l'hôpital, elle avait beau refuser, les docteurs l'avaient gardée en observation. Et quand elle avait enfin put sortir de là, sa mère avait voulut la garder quelques jours à la maison, bien sur elle l'avait bien grondé d'avoir but et tout ce qui s'en suit. De ce fait elle avait loupé une semaine d'école, elle n'allait pas se plaindre de ne pas aller en cours, ce qui lui avait manqué c'était de se faire servir, elle aimait vraiment cela être une petite reine... Mais cette semaine lui avait permis de réfléchir un peu.
Elle sortit de la salle d'histoire, elle en sortait la dernière car Madame Welsh la prof d'histoire l'avait retenue pour lui donner des documents concernant les cours qu'elle avait manqué et aussi pour lui poser des questions sur son état de santé. Bien sur Shizume avait évincé toute les questions, elle détestait parler de sa santé, elle avait fait donc en sorte que cet entretien avec Mme Welsh se passe vite. Elle marchait dans les couloirs en réfléchissant au cours qu'elle avait juste après manger quand elle entendit Jino et sa bande rire et une jeune femme leurs demander d'arrêter et de lui rendre son sac. Elle tourna la tête pour voir ce qu'il se passait et tomba sur Jino et sa bande en train d'embêter Himeka. Shizume fronça les sourcils et s'approcha. " Oh les gars, qu'est-ce que vous faites là ?" Jino lui fit un grand sourire de vainqueur " Bah on joue un peu avec Himeka-sac-à-puce !" Shizume s'approcha et se mit entre Himeka et la bande de garçons " Et pourquoi donc vous l'emmerder bande de petits branleurs ? Et qui t'as permis de appeler comme ça?" Jino fut pris au dépourvu, normalement la rousse était la première à emmerder Himeka et à l’appeler sac à puce. Il la regarda avec de grands yeux tout ronds, un peu comme toute sa bande en faite " Bah... J'sais pas euh..." Shizume soupira "Aller, dégagez les branleurs !" Jino reprit un peu d'assurance et s'approcha d'elle d'un pas assuré. Il la prit par la taille et l'attira contre lui " Oh qu'est-ce que tu as ? T'es jalouse ? T'en fais pas si tu veux j'te baise avant elle !" Shizume le repoussa violemment " T'es dégueulasse mon gars ! J'baiserais avec toi le jours où tu saura te servir de ta queue et que t'aura des poils dessus, donc pas demain la veille. Aller dégagez les branleurs !"  C'est vexé comme un poux que Jino partit, suivit par sa bande d'acolyte. Elle ramassa le sac d'Himeka et lui tendit en souriant " Ça va? ils ne t'ont pas fait du mal j’espère, ils sont trop cons sérieux. Le Jino il fait son beau alors que c'est un pauvre puceau pouilleux qui vit dans une pauvre bicoque et qui ruine ses parents pour avoir des fringues de marques pour montrer à personne qu'il est pauvre. " Elle sourit quand elle vit que Himeka l'a regardait avec méfiance, en même temps cela devait lui faire un sale choc de voir une Shizume lui parler si gentiment comme si elle était ...Amie ?  " Aller, n'ait pas peur: j'vais pas te faire une crasse tu sais, j'ai réfléchi pendant ma semaine d'absence, j'me suis dit que j'ai eu tord de te maltraiter comme ça... Mes sois-disant amies auraient pas fait ce que tu as fait pour moi, elles m'auraient surement laisser dans ma merde et du coup j'me serais surement noyer dans mon sang ou je ne sais quoi... Du coup j'm'excuse pour tout ce que j't'ai fait subir... Tu veux bien me pardonner et qu'on devienne... Amie ? J'ai pas d'amies normalement j'ai horreur des filles et les garçons sont bons que pour le sexe mais... Pour toi j'veux bien faire une exception après... ce que tu as fait pour moi... " Elle pencha la tête et lui sourit. Ses longs cheveux roux avaient suivit le mouvement et ils étaient si longs qu'ils touchaient presque le sol. Elle fut ravis quand Himeka accepta bien sur après un temps de réflexion et de méfiance. Pour une fois Shime avait été vraiment sincère. Et donc les deux jeunes femmes partirent manger tout en faisant connaissance. Himeka lui parla de sa famille, de comment elle avait vécu toutes les crasses que Shime lui avait faite. Shime lui parla bien sur de sa maladie comme Himeka était au courant maintenant et aussi de sa famille. Une belle amitié et une complicité énorme venait de naître. Shizume réveilla les instincts garces d'Himeka qui se mit a régniez  sur le Lycée avec elle. Elles devinrent inséparables.
-------------------------------------------
Une fille riait très fort, c'était un garçons qui la faisait rire, la musique était à fond, le DJ était aussi en train de draguer une fille. Shizume dansait sur la piste, enfin ce qui avait été aménagé comme piste avec Himeka. C'est une fête qu'avait donné une des filles qui adulait Himeka et Shizume donc forcément elles avaient été invitées.  Shizume s'éloigna un moment de sa meilleure amie pour aller cherche à boire, elle déposa un baiser sur la joue de sa meilleure amie et s'éloigna. Oui normalement elle déteste les filles mais Himeka est l'exception à la règle, malgré qu'elle connaisse les penchant sexuel de la bleue, elle n'a pas de crainte de ce côté là, elle se dit que c'est sa meilleure amie donc Himeka ne tombera jamais amoureuse d'elle. Elle était en train de traverser la foule de gens qui dansait sur la piste quand elle sentit une main se glisser sur son ventre et l'attirer contre lui. Elle s’apprêta à repousser cet individu quand elle sentie le nez du jeune homme se glisser dans son cou, respirer ses cheveux et remonter à son oreille pour lui chuchoter " Ça faisait longtemps Shizume..." Elle eu un choc  en reconnaissant la voix de Sasuke, son premier amour, celui qui lui avait brisé le cœur après qu'elle se soit offert à lui. Celui qui avait fait un pari sur son dos... Celui qui l'avait rendu comme cela. Elle ferma les yeux un instant profitant de ce contacte, malgré tout elle ne l'avait pas vraiment oublié et on oublie jamais son premier amour. Mais elle retrouva vite ses esprits et le repoussa " Toi ! Ne m'approches plus jamais connard !"  Elle s'éloigna de lui mais elle l'entendit quand même crier " Oh aller quoi Shizume !On peut discuter non ?" mais elle s'en alla chercher un verre sans se retourner. Elle se servit un shoot de vodka cul sec, elle refuser d'être ici alors que lui aussi, elle l'aimait autant qu'elle le détestait. Elle retourna vers Himeka quand un détail lui revint en tête. Elle attrapa sa meilleure amie par la main et s'isola avec elle " Hime, c'est l'horreur... Je... Mon ex... Sasuke tu sais le gars qui a fait un...Enfin bref il est là ! " Elle lui en avait bien sur parlé, après tout les deux filles n'avaient aucuns secrets l'une pour l'autres. " J'veux pas continuer d'être ici, mais j'veux pas qu'il s'amuse encore ici avec tous ces gens qui me connaisse, alors j'ai eu une idée... On va faire arrêter cette fête ! En plus elle est nul !" elle avait attrapé son téléphone en parlant " Tu fais quoi ? " Shizume composa le numéro des parents de l'organisatrice de la fête - Bien sur ils ne sont pas au courant de cette fête- Shime lui sourit " Fais moi confiance" Elle colla le téléphone sur son oreille et sourit d'une façon machiavélique quand le père décrocha " Oui bonsoir monsieur, désoler de vous déranger mais ma mère veut savoir à quel heure se fini la fête de Kyllia ? " " Comment ça ? Quel fête ? " elle regarda sa meilleure amie et eut envie de rire, bien sur elle avait mit en haut parleur pour faire partager la conversation à sa meilleure amie " Bha...Celle que votre fille tient en ce moment chez vous... Vous n'êtes pas au courant ? " La colère de l'homme était palpable quand il dit en essayant de rester calme " J'arrive tout de suite " Il raccrocha. Shizume ne put s'empêcher d'exploser de rire " Aller on va chez moi Hime ? J'pense qu'il va appeler la police alors faut pas trop traîner dans le coin " Elles sortir donc mais restèrent quand même dans les parages, histoire de voir les flics et les parents arriver et se payer une bonne tranche de rire.
--------------------------------------------------------

Revoir Sasuke avait filé un sacré choc à Shizume, mais elle n'avait pas envie de le laisser à nouveau la détruire.  Et Himeka allait bien l'aider. Elles étaient donc là adossé a un mur en train de guetter l'arrivé du beau brun, Shizume faisait sauter dans sa main quelque chose qui l'aiderait a faire enrager le beau jeune homme. Quand elles le virent arriver elles se regardèrent et un sourire amuser s’étira sur leurs lèvres. Le jeune homme monta tranquillement dans sa voiture avec une jeune femme blonde, se qui fit grincer des dents Shizume. L'homme mit le contacte, il essaya de démarrer sa voiture, une fois...Deux fois... Trois fois mais rien n'y faisait, la voiture ne démarrait pas. Sasuke sortie de la voiture, et ouvrit le capot pour voir le problème. Alors qu'il se penchait pour regarder le moteur  la jeune femme blonde sortit avec son air de grosse idiote et lui demanda ce qui se passait. Sasuke la regarda méchamment, s'il y avait une chose dont il avait horreur c'était qu'on touche à sa voiture. " Il manque quelque chose à ma voiture ! Je sais pas où mes bougies sont passées !" C'est à ce moment là que Shizume et Himeka décidèrent d'avancer. Shizume s'arrêta derrière lui en arrêtant de faire sauter la bougie de voiture dans sa main " Quoi c'est de ça dont tu parles ? " Sasuke sursauta et se tourna d'un coup en fronçant les sourcils et la blonde l’interrogea sur qui était ses deux filles.  Shizume défia  Sasuke du regard. Il tendit la main " Rends-moi ça Shizume ! " Shizume rit, amusée " Et puis quoi encore ?" Sasuke insista " Rends-moi ça !" Shizume donna les bougies à sa meilleure amie et s'approcha de Sasuke " Alors donnes-moi les 1000 balles que tu t'es fait sur mon dos ! " Le jeune homme rit " Sur ton dos ? Entre tes cuisses plutôt non ?" Shizume le baffa " Donnes-les moi ! " Le jeune homme secoua la tête " Rends mes bougies ! Et cherches pas j'te donnerais jamais l'argent !" Elle le regarda " A vraiment ? " Le jeune homme hocha la tête d'un air certain. Shizume le regarda, prit les bougies de voiture et les lâcha dans une bouche dégoût " Oups comme je suis maladroite " La blonde cria de surprise et Sasuke resta choqué. La blonde s'approcha de Shizume " T'avais pas le droit de faire ça !" La petite rousse la toisa avec dégoût " Sasuke, ta Barbie botoxée me parle ça m'écoeur, franchement t'es tombé super bas avant tu choisissais des filles qui ressemblaient à quelque chose au moins! " La blonde fut choquée de ses paroles. " Tu me dois toujours 1 000 balles et j'compte bien les récupérer !" Himeka et Shizume tournèrent le dos et s'en allèrent.
-------------------------

Elle était assise sur un petit siège face à la porte du bureau du directeur, pourquoi ? Elle ne le savait pas vraiment. Ce qui la faisait ronchonner les bras croisés. Elle attendait avec impatience de savoir ce qu'elle avait fait pour être convoquée chez le vieux grincheux. Elle se leva d'un bon quand la porte s'ouvrit et elle se mit a paniquer quand elle vit Damon Geiko le prof avec qui elle avait une relation sortir du bureau du directeur et partir les yeux rivés sur le sol.  Oh non, ils avaient étaient découvert... Il s'était fait viré ? Et c'était maintenant son tours ? Sa mère allait la tuer pour de bon cette fois... Elle aurait voulut partir en courant mais le proviseur posa son regard dur et glacial sur elle. D'habitude elle n'avait pas peur de ce type au contraire elle se riait de lui, mais là elle ne faisait pas la maline. Enfin elle se ressaisit vite et entra dans le bureau comme il le lui ordonne avec un air arrogant et fière. Elle s'installa sans même qu'il ne l'autorise a le faire et lui adressa son petit sourire de sale peste qui la rendait pourtant terriblement sexy. Le proviseur mit la main sur un dossier qui était surement celui de la rouquine et soupira " Mademoiselle Sedai... Je suis vraiment navré de ce que j'ai appris ce matin même. J'avais placé beaucoup d'espoir en vous malgré les échos que j'avais sur votre comportement... Vous avez toujours eu des notes exemplaires, c'est pour cela que je fermais les yeux sur vos actes mais là je ne pourrais pas fermer les yeux ! " Shizume savait parfaitement de quoi il parlait mais elle joua la carte de l’innocente, on ne sait jamais cela pourrait marcher. " Excusez moi mais je peux savoir de quoi je suis accusé au juste ?" L'homme soupira et sortit une photo. Sur la photo on pouvez voir Damon en train d'embrasser a pleine bouche une petite rousse montée sur talon haut qu'on ne voyait que de dos. Shizume soupira " Pourquoi tout de suite c'est moi ? Je suis pas la seule rousse sur terre vous savez !" Le proviseur soupira à nouveau " Je savais que vous diriez cela... " Il sortit une autre photo ou cette fois on voyait le prof mais aussi la jeune fille rousse en question mais de face cette fois... Et force était de constater que c'était belle et bien Shizume. Elle regarda la photo et soupira " Comment avez vous eu cela ? Vous faites espionner vos professeurs maintenant ? " Le vieil homme secoua la tête " Moi non...Mais votre mère vous fait suivre. Elle m'a fourni cela et voudrait savoir si il vous force a faire des choses. Elle est très inquiète pour vous vous savez ?" Shizume explosa de rire " Ma mère inquiète pour moi ? Oh quelle blague ! Vous voulez savoir ? Personne ne m'a jamais forcé à faire quoi que se soit et jamais personne n'aura le pouvoir de le faire ! Pas même vous, ni ma mère, ni personne !" Le proviseur soupira " Je me vois dans l'obligation de vous renvoyer de cet établissement." Shizume se leva " Parfait, virez-moi c'est tout ce que vous pouvez faire de toute façon... Mais ne vous étonnez pas que votre école devienne l'anarchie. Virer sa reine d'un royaume et voyez comment le petit peuple réagit ! Vous signez vous même l'arrêt de toute vie tranquille dans votre établissement. Sur ceux je vais m'en aller je n'ai plus rien à faire ici. Au revoir monsieur !" Elle sortit du bureau un sourire sur les lèvres. Pourquoi ? Tout simplement car elle savait que bientôt les profs et le directeur pleureraient à ses pieds pour qu'elle revienne mettre de l'ordre au sein du lycée. Elle s'en alla  après un adieu général à tout le monde et s'en alla chez elle. Elle se disputa violemment avec sa mère mais réussi à monter son père contre sa mère et ce soir là chez les Sedai ce fut plutôt violent. Shizume chercha toute la nuit des écoles pendant que sa mère et son père se disputait. Elle trouva le Lycée Lumen qui lui parut un bon partie car très loin . Elle envoya une inscription le plus rapidement possible et programma son départ. Mais avant de partir elle devait dire au revoir en tête a tête avec quelques personnes.
-------------------------------

Elle était devant l'appartement du professeur, elle y avait passé beaucoup de temps depuis qu'ils avaient commencé à se fréquenter intimement... Très intimement même. Elle avait passé beaucoup de nuits entre les draps du beau professeur, de soir à dîner en sa compagnie, ils avaient passé beaucoup de soirée à regarder des films. Elle s'était un peu attachée à lui, elle savait qu'elle n'avait pas le droit il était son professeur, mais aucuns des deux n'étaient tombé amoureux l'un de l'autre, c'était principalement physique. Elle hésita un moment à toquer, est-ce qu'elle devait vraiment le voir ? Il avait quand même était viré de son travail à cause d'elle... Il risquait aussi la prison car elle était mineur quand ils ont commencé leurs relation interdite... Elle soupira et finit par toquer. Quand il ouvrit elle vit qu'il était fatigué, il lui fit un grand sourire, sourire auquel elle répondit et entra comme il l'invita à le faire. Il ferma la porte derrière elle et la regarda " Je suis content de te voir Shizume ! Dis-moi, tu as été gravement sanctionnée à cause de moi ? " Elle haussa les épaules " Ça dépend si tu comptes l'exclusion comme grave " Il soupira " Je suis désolé Shizume..." Elle leva les yeux au ciels " Et pourquoi donc tu es désolé ? C'est pas ta faute." Il s'approcha et l'enlaça doucement " J'ai aussi été viré..." Elle se laissa faire et baissa les yeux " Ouais je sais...Je suis désolé... Qu'est-ce que tu va faire ? " Il haussa les épaules " Je cherche un nouveau travail" Elle recula doucement " Écoutes, je suis venue pour te dire au revoir" Il haussa un sourcil " Au revoir ? Tu t'en vas ? " Elle hocha la tête " J'ai trouvé une nouvelle école... Je pars demain " Il secoua la tête " Non. Je refuse ! Pour nous tu fais quoi? " Elle le regarda d'une façon un peu hautaine " Pour nous ? Mais y'a pas de nous ! On est pas un couple Damon ! Ou dans ce cas c'est finit" Il sera les poings " Je refuse Shizume ! T'as pas le droit de me faire ça!" Elle haussa un sourcil " J'ai pas le droit de te faire quoi ? Te quitter ? Bah la preuve que si j'peux!" Il tapa sur la table près de lui " Non ! T'as pas le droit de me séduire, d'avoir une relation avec moi, de me faire tomber amoureux de toi, de tout me faire perdre et ensuite de t'en aller comme une voleuse !" Elle le regarda surprise " Je... Je m'en vais pas comme une voleuse d'abord ! Et je t'ai pas fait tomber amoureux de moi ! Tu n'es pas amoureux de moi!"  Il soupira " Et voila tu recommences à décider pour les autres ! Je suis amoureux de toi  bordel ! Je t'aime alors arrêtes de me dire que je ne le suis pas car c'est à moi d'en juger !" Elle soupira " Alors tu est un faible toi aussi... L'amour c'est juste bon à te détruire. La preuve tu viens de tout perdre... J'ai hésité à te laisser une chance... Mais maintenant que je connais tes sentiments tu peux aller te la carrer où j'pense ta chance ! Je refuse d'être amoureuse où de fréquenter quelqu'un d'amoureux de moi. Adieux Damon !" Elle passa à coté de lui pour sortir mais il lui retint le bras. " Tu n'es qu'une garce ! Tu es toxic, tu es bourrée de préjuger et de peur ! Tu joues les durs mais tu t'es dévoilée à moi et j'ai vue que tu n'étais pas comme tu le prêtant ! Tu es quelqu'un de bien Shizume  ! S'il te plait...Revois ton jugement sur l'amour ! J't'en pris... Reste avec moi... Shizume... Je t'aime " Elle le regarda un instant, touchée par l'homme et se mit sur la pointe des pieds pour doucement embrasser ses lèvres et lui chuchoter à l'oreille " Adieux Damon..." Elle sorti de l’appartement. Elle en avait presque les larmes aux yeux.
-------------------------------------

Elle demanda à son chauffeur de l'attendre. Elle prit une grande inspiration ferma les yeux un instant et se donna du courage mentalement tout en s’empêchant de pleurer. Elle sortit de la voiture après avoir prit son courage à deux mains et alla sonner chez sa meilleure amie. C'est d'ailleurs cette dernière qui lui ouvrit ce qui lui fit mordre sa lèvre inférieur. Surtout que la bleue la prit dans ses bras " Oh Shime j'suis trop contente de te voir!" La rousse ferma les yeux pendant cette accolade en se disant mentalement de ne pas pleurer. Elle se recula un peu et regarda sa meilleure amie. C'est fou ce qu'en si peu de temps elle avait pris une grande place dans sa vie. Elle était sa meilleure amie depuis à peine trois ans et c'était déjà là personne à qui elle tenait le plus au monde. Elle ne voulait pas lui dire adieux, et pourtant à cause d'une connerie de partie de jambe en l'air et de sa mère elle y était contrainte. Elle prit une grande inspiration et décida d'aller droit au but " Hime... Je suis venue te dire au revoir..." La bleue fronça les sourcils " Au revoir ? Tu vas où ?" Shizume baissa un instant les yeux puis les releva tristement vers son amie " Je... Je quitte la ville... Je vais en France, étudier au Lycée Lumen... Je suis désolée Himeka... Je suis sincère je voudrais rester avec toi... Je voudrais retourner dans notre lycée mais a cause de ma mère j'dois partir...J'suis virée j'ai plus le droit de mettre les pieds dans le lycée et j'la supporte plus donc je m'en vais... Je voudrais bien t'emmener dans mes valises mais j'peux pas... Tu as ta vie ici... T'as t'es parents qui t'aiment, tu t'es pas faite virer du lycée... Je te laisse le flambeau, c'est toi la reine maintenant... Tu feras une merveilleuse reine ma chérie" Ses yeux s'étaient remplit de larmes, sans compter que Himeka pleurait déjà. Elle la prit dans ses bras et lui chuchota doucement " Pleures pas mon petit chat... On restera amies pour la vie j'te le promets. De toute façon je trouverais jamais une amie comme toi. Tu restera toujours la meilleure des meilleures, la seule et l'unique... Je t'aime"  Elle se décolla de sa meilleure amie et déposa un très rapide baiser sur les lèvres de la bleutée avant de reculer en lui faisant signe de la main. Elle remonta dans la voiture et se laissa aller en pleurant après avoir dit à son chauffeur que c'était bon, qu'il pouvait démarrer. N'aller pas croire que c'est une déclaration d'amour qu'elle vient de lui faire. Juste un témoignage de son énorme affection...Quoi que...[/

       

 

 

 

   
Lycée Lumen


       ¤ Une rapide présentation ? (:  : J'ai pas recensée depuis longtemps mais au dernière nouvelle on est 8 j'crois un truc dans le genre. J'suis malheureusement amie avec les deux autres folle de Yamiko et Mikki. Ma spécialité c'est jouer les gros pétasse qui font bien chier tout le monde mais c'est pas pour autant que j'en suis une IRL...Quoi que... Bon sinon je suis désoler je suis Dysorthographique et Dyslexique donc y'aura toujours des fautes dans mes texte c'est pas faute de les corriger.Voila voila j'ai fait le plus rapide que j'pouvais. Oh j'espère que les petite peste vous donne pas des envie de meurtre parce que j'ai pas envie que Shime meurt tout de suite !
       ¤ Code du règlement : Validé par le chieur
       ¤ Remarque(s) sur le forum ? Il est sympa
       ¤ Premier compte ? Oui[X] Non[]
       ¤ Comment avez-vous trouvé le forum ? C'est a cause de l'autre biatch de Yamiko  

 



Dernière édition par Shizume Sedai le Sam 25 Oct - 22:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Vous allez adorer me detester ~ Shizume   Ven 17 Oct - 12:06

J'aime les personnages détestables. 8D
Bienvenue ! o/
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Vous allez adorer me detester ~ Shizume   Ven 17 Oct - 12:35

Merci a ^^ si tu aime les perso détestable tu va adoré Shime qui est la grosse pétasse detestable a l'état pur !
Revenir en haut Aller en bas

Clown

Clown
avatar


Âge : 15
Orientation sexuelle : Hétéro
Job : Lycéenne
Messages : 92

MessageSujet: Re: Vous allez adorer me detester ~ Shizume   Ven 17 Oct - 13:50

Salut, bienvenue consœur japonaise !! ça fait plaisir ^^ mignon

En fait Yamiko ramène toutes ses connaissances quoi, ça va faire du monde X)

~~~~~~~~~~~~



Mon histoire / Mes Rps

Emi love Sera !! <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Vous allez adorer me detester ~ Shizume   Ven 17 Oct - 16:20

J'sais même pu quoi dire à part "Ptn encore un japonais."
...
Oh une rousse.
Revenir en haut Aller en bas

& doué en la matière
& doué en la matière
avatar


Âge : 20 ans
Orientation sexuelle : M'approche pas. J'acceptes tout le monde, mais pas n'importe quoi.
Job : Professeur de Sport
Messages : 654


Tous mes badges:

MessageSujet: Re: Vous allez adorer me detester ~ Shizume   Ven 17 Oct - 18:08

Evan==> Tu peux dire "Oh, une japonaise rousse -mélange trop rare quoi-"

Bienvenue Mademoiselle Shizume

~~~~~~~~~~~~

Onii x Kuro
Mis à jour le: 17/02/2015:
 


Hum? Me parler? Ok, mais pas en #3333ff, elle est à moi ... A moins qu'tu sois suicidaire...
Crédits: La grande majorité des images de mon personnage sont des Fanart fait par Palito-de-Pan (et retouchées par moi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://masterxservant.forumactif.org/

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Vous allez adorer me detester ~ Shizume   Ven 17 Oct - 19:05

Merci a vous deux
Vous apprendrez vite que je suis rare et unique ! cling
Revenir en haut Aller en bas

Célébrité du lycée

Célébrité du lycée
avatar


Âge : 17 ans
Orientation sexuelle : Kurosexuel xDD /Kuro
Job : donne de temps en temps des cours particuliers à Ellen. En même temps, la pauvre ne sait compter que jusqu'à 24 /Kuro
Messages : 472

MessageSujet: Re: Vous allez adorer me detester ~ Shizume   Sam 18 Oct - 14:39

Bienvenue Jolie chose x)

~~~~~~~~~~~~

Onii x Kuro:
 

Merchi mon p'tit Kuro d'amour pour l'image <3 je t'aime~

sinon gros bisous partout pour tout le monde :keur:

Je m'adresse en #0099ff veuillez ne pas copier ou je vous mords u.u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Vous allez adorer me detester ~ Shizume   Jeu 23 Oct - 14:45

Oh une autre rousse ! Ehe 8D

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Vous allez adorer me detester ~ Shizume   Sam 25 Oct - 21:29

Merci vous deux. Et oui une autre jolie rousse comme quoi toute les rousse doivent être belle !

J'ai fini ma fiche si il y a encore des fautes n'hésité pas a me le dire je remetrait un coup de correcteur !
Revenir en haut Aller en bas

& doué en la matière
& doué en la matière
avatar


Âge : 20 ans
Orientation sexuelle : M'approche pas. J'acceptes tout le monde, mais pas n'importe quoi.
Job : Professeur de Sport
Messages : 654


Tous mes badges:

MessageSujet: Re: Vous allez adorer me detester ~ Shizume   Dim 26 Oct - 1:49

x) J'te valide!
N'hésite pas à recenser ton avatar dans le listing! =D

~~~~~~~~~~~~

Onii x Kuro
Mis à jour le: 17/02/2015:
 


Hum? Me parler? Ok, mais pas en #3333ff, elle est à moi ... A moins qu'tu sois suicidaire...
Crédits: La grande majorité des images de mon personnage sont des Fanart fait par Palito-de-Pan (et retouchées par moi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://masterxservant.forumactif.org/



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Vous allez adorer me detester ~ Shizume   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous allez adorer me detester ~ Shizume
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mars] Vous allez être punis, n''est-ce pas ? [PV]
» vous allez devoir vous passer de moi quelques temps :p
» Vous allez me manquer ♥
» Vous allez être grand-mère
» Moi folle dangereuse ? Arrêter vous allez me faire rougir ~ Harley/Harleen link's

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumen :: Hors-jeu :: Archives :: Anciennes fiches-