AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 
><

Partagez | 
 

 Hayden O'Connell ▬ It is the butterfly effect.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Hayden O'Connell ▬ It is the butterfly effect.   Jeu 30 Oct - 12:12


Hayden O'Connell

[IMAGE]




Informations


¤ Surnom : Hay'.
¤ Origine : Américain.
¤ Âge : 17 ans.
¤ Classe : Terminal.
¤ Élève interne ? : Oui.
¤ Sexe : Masculin.
¤ Groupe : Anarchique.
¤ Orientation sexuelle : Bisexuel.
¤ Job : Étudiant.




Description


¤ Physique

Hayden mesure 1m85 pour un poids de 70 kilos. Il a des muscles mais, juste ce qu'il faut. En avoir de trop, ce n'est pas très sexy. En fait, c'est tout sauf attirant. Ces yeux sont bleus comme l'océan. Bleu hypnotique. Ça colle plutôt bien avec sa personnalité actuel. Comme dit plus bas, son regard ne reflète plus grand-chose. Son âme peut-être. Ses émotions ? Jamais. Il reste de marbre, n'affichant plus aussi ouvertement ses émotions. Cette époque est révolue désormais. Il possède des yeux de couleurs bleus comme dit plus haut. Le même bleu qu'un certain liquide précieux, l'eau. Ce beau regard hypnotique auquel son ex-compagne est tombé sous le charme. Aussi charmant soit ce regard, il n'en demeure pas moins sans émotion dès à présent. Sa façon de s'habiller dépend de ton humeur. Disons qu'il adopte un look plutôt "bad boy" comme les filles les aiment tant. Bien sûr, pour lui, ce n'est qu'un simple jeu du chat et de la souris. Comment y résister quand on se trouve face à un adversaire de taille qui ne recule devant rien ?

¤ Moral

Je suis un jeune homme difficile à cerner, on me dit lunatique parce que je change très vite de comportement pour un rien. Au fond, je suis un jeune rebelle qui ne suit que ses propres règles et lois. Je ne me soumets jamais devant quelqu'un d'autre sans avoir tester sa force. Je suis courageux, je n'ai pas peur de me mettre dans une sale situation quitte à y laisser les plumes, je n'ai vraiment pas froid aux yeux. Je pense d'abord à moi avant de penser aux autres ce qui m'a valu d'être souvent traité d'égoïste. Au fond, ce n'est pas tout à fait faux.

Comme tu l'as sûrement remarqué, je suis un grand séducteur. J'aime être en compagnie de d'autres filles. J'aime les complimenter, les embrasser, leurs dire de belles paroles sans pour autant les tenir. Oh oui, je ne suis qu'un sala**. J'en ai brisé des cœurs, plus d'une fois. Est-ce que j'en ai quelque chose à faire ? Pas vraiment. Tout ce qui compte pour moi, c'est de passer un bon moment en compagnie de sublimes créatures. Néanmoins je préfère trainer avec des filles plus qu'avec des garçons pour la simple et bonne raison que si je me retrouve avec un mec ça sera plutôt pour partir à l'aventure, pour l'action, le sport. C'est bien connu, entre mecs, il y a souvent des compétitions. J'adore les défis, me frotter aux autres, je n'ai d'ailleurs pas peur de les provoquer pour que cela arrive. Néanmoins, il m'arrive parfois d'être lasser de tout et de tout le monde.

Quand je retombe dans la nostalgie de mon passée, de mes durs souvenirs ... Dans ses périodes "noires" où je n'ai plus envie de rien, je deviens ronchon, méchant, désagréable, froid et sec ainsi que très solitaire. C'est la seule façon pour moi de me vider la tête. C'est aussi dans cette période qu'il faut éviter de me titiller sauf si tu aimes être agressé et insulté de tous les noms possible et imaginable. Malgré tout, quand on réussi à gagner ma confiance, on peut compter sur moi. Je suis un ami qui me donne à fond quand j'aime vraiment beaucoup la personne car oui, pour d'autres ça sera une amitié sans plus, une amitié dont j'en aurais strictement rien à faire. En amour ... Hahaha la bonne blague. J'aime séduire et non me mettre en couple pour une relation durable. Je ne suis jamais tombé amoureux d'une fille. Jusqu'à présent, aucunes d'entre-elles n'arrive à faire chavirer mon cœur. Mais grande chance à celle qui y parviendra. Car quand je suis amoureux, je suis un sacré Roméo bien qu'il faut me surveiller de très prêt parce que j'ai bien du mal à rester fidèle. Attention à celui qui sera mon ennemie, je lui pourrirais la vie jusqu'à son dernier souffle.

En résumé je suis un sale gosse qui a eu une enfance difficile, qui aime se la jouer, draguer, provoquer, se montrer digne de son frère et qui fait tout pour défier les lois des autres.

Histoire


Il est midi précise. Je dors toujours. Je n'ai aucune envie de me lever malgré les rayons du soleil qui frappe mon visage. Je me contente de remmener la couette jusqu'au dessus de ma tête. Quand je pense pouvoir être tranquille, il faut toujours que ma sœur débarque dans ma chambre en hurlant : Debout. Je sens son petit poids sur mon ventre. Je soupire. C'est avec lenteur que j'enlève la couverture. Elle me sourit, je me contente de lui ébouriffer les cheveux. Au fond, je ne lui en veux pas vraiment de venir me réveiller de cette façon. Elle n'a que 6 ans après tout. Du haut de mes 16 ans, je dois bien me montrer respectueux, non ? Je dois montrer le bon exemple, bien qu'au fond, je n'en ai pas grand-chose à faire. Quel jour on est aujourd'hui ... Ah ouais, samedi. Je soupire, une nouvelle fois. Je passe mes bras derrière la tête, je regarde le plafond, je suis toujours dans mon lit. Je vois ma petite sœur se mettre contre moi, elle me prend pour sa peluche, son doudou. Ça fait plusieurs années que je suis obligé de supporter ce genre de chose. Ce n'est pas que je ne l'aime pas, que du contraire. Simplement, elle est trop collante. Beaucoup trop.

Ce n'est qu'après 10 bonnes minutes que je décide, enfin, de me lever. Je n'arrive d'ailleurs pas à croire que ma sœur a réussi à s'endormir en si peu de temps. J'esquisse un fin sourire, je la mets correctement dans mon lit avant de me diriger vers la salle de bain pour me préparer. Oh, j'ai oublié de préciser que je hais les congés. Pourquoi ? Parce que je dois me coltiner mes parents. Je les déteste. Une fois prêt, je descends les escaliers. Je comptais directement sortir mais, ma mère m'a remarqué. Elle me fait signe de venir, je sers les poings. Comme d'habitude, elle me demande pourquoi je suis distant avec eux, pourquoi je les ignore, pourquoi je ne réponds jamais aux questions qu'ils me posent, pourquoi je mange tout seul dans ma chambre ... La liste est longue en fait. Son blablabla quotidien m'énerve, m'exaspère. Je ne l'écoute même pas, je regarde le plafond en me disant quand va-t-elle se taire. Blasé par toutes ces paroles, je finis par partir en claquant la porte derrière moi. Elle peut mourir pour que je lui adresse de nouveau la parole. Parents indignes.

Je ne sais pas où je vais. Peu importe. Je laisse le chemin me guider. Plus loin, j'aperçois un parc. Je réfléchis puis finalement je me dis : Pourquoi pas ? Une fois arrivé à l'intérieur de ce dernier, je m'assied sur un banc. Je laisse tomber ma tête en arrière, je ferme les yeux. C'est ça la belle vie ... La liberté, le calme, les oiseaux qui chantent, pas de parents, pas de devoirs, la belle vie quoi. Pendant que je me prélasse, je ne vois pas qu'une jeune demoiselle à la chevelure brune s'approche de moi. Je suis tellement détendue que je ne la sens même pas se coller contre moi. Par contre ... Je sens bien son baiser sur mes lèvres. Surpris, j'ouvre les yeux pour voir de qui il s'agit. Oh ... C'est elle. Ça va, pas besoin de s'inquiéter. Elle finit par rompre le baiser, elle me sourit. Qu'est-ce qu'elle me veut encore celle-là ?

« Dit, Hayden, tu ne m'aurais pas un peu oublié ? »
« Ce n'est pas le moment, Heavy. Laisse-moi tranquille. Laisse-moi penser en silence. »
« Tu avais promis pourtant ... Tu pour... »
« Stop ! C'est bon là ! Va casser les cou***** à quelqu'un d'autre ! »

Je ne lui laisse même pas le temps de répondre, je l'ai coupé direct dans son élan. Ces yeux se remplissent de larmes, elle se met à pleurer. Il ne manquait plus que ça tient. Une nana qui chiale ... Tsss. Je me redresse la repoussant en même temps. Je n'ai pas envie de la consoler. Je lui ai dis de me laisser tranquille. C'est le prix à payer pour déranger ma tranquillité. J'en ai réellement besoin de ces temps-ci qui plus est.

« Je pensais que tu m'aimais ... »
« Moi aussi je pensais mais, je me suis trompé. Adieu Heavy. »

Aimer ... Puis-je réellement aimer et m'attacher à quelqu'un sans voir ailleurs ? J'en doute fort. Trop, ce n'est jamais assez pour moi. J'aime me sentir aimé. C'est sûrement ce qui causera ma perte un jour, mais peu importe, je prends ce risque. Je ne me retourne pas. Je continue ma route. Elle est triste, son cœur est détruit. J'ai brisé son cœur, sa joie, son bonheur, sa chance d'être aimé par un mec, d'être compris par ce dernier. Est-ce que je m'en soucis au fond ? Pas vraiment, non. Je l'aurais oublié, comme toutes les autres. Elles ne sont que des quilles dans mon jeu de bowling. Je rentre chez moi, c'est tout ce qui me reste à faire toute façon. À j'ai ouvert la porte, que mon père se trouve devant moi. Il pose sa main sur mon épaule. Je le regarde droit dans les yeux. Qu'est-ce qu'il veut au juste ?

« Nous devons parler. On a décidé de déménager. »
« Une fois de plus ? Ça ne vous suffit pas d'avoir détruit ma vie une première fois ? Il faut en plus que vous recommenciez ?! »

Je baisse les yeux. Au fond ... Le mal est déjà fait. Ici, rien ne me retient. Là où je vivais avant, il y avait une fille. Une fille que j'ai réellement aimé, une fille dont je n'ai jamais su passée, une fille avec qui je voulais partager ma vie. Mais, hélas, ça ne sera jamais possible. Pourquoi ? Parce qu'on a déménagé !

« Je vais préparer mes affaires. »

Finalement, je me résigne. De toute façon, je n'ai pas le choix. C'est ça où ça va encore éclater avec mes parents. Et aujourd'hui, je ne veux pas me "battre" contre eux. Ce n'est que quelque heures plus tard, qu'on a prit la route pour aller en France. Apparemment, c'est pour le boulot de mon paternel qu'on va là-bas, on lui a proposé un meilleur poste. Une fois arrivé et installé, il a fallu me trouver un nouvel établissement. J'en ai trouvé un qui me plait ; Lycée Lumen. On peut dire que c'est une seconde maison pour moi vue que j'y vis la semaine ainsi je ne vois plus mes parents. Depuis ce jour, ça fait quatre ans que je suis ici. Le temps passe vite, pas assez ... Ma sœur me manque, je fais avec. Je dois dire que je suis bien là où je suis.



Lycée Lumen

¤ Une rapide présentation ? : Hm. Juste qu'on me prénomme "Don't Touch" sur le net. ~ Pour le reste, je le garde secret. ♥
¤ Code du règlement : Validé par Stryker
¤ Remarque(s) sur le forum ? Rien de particulier. °-°
¤ Premier compte ? Oui.
¤ Comment avez-vous trouvé le forum ? Partenariat avec un autre où je suis.


Dernière édition par Hayden O'Connell le Dim 30 Nov - 9:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Agité

Agité
avatar


Âge : 27 ans
Orientation sexuelle : Bisexuel
Job : Directeur
Messages : 71

MessageSujet: Re: Hayden O'Connell ▬ It is the butterfly effect.   Jeu 30 Oct - 18:20

GUNJI ! Oh yeah~ **
Well hum... Welcomeuh et bonne chance pour finir ta fiche ! 8D

~~~~~~~~~~~~

The director speaks in #6666ff, if you take it, you are expelled.

The Glasses make the Man
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Clown

Clown
avatar


Âge : 17
Orientation sexuelle : Hétéro
Job : Stripteaseuse
Messages : 84

MessageSujet: Re: Hayden O'Connell ▬ It is the butterfly effect.   Jeu 30 Oct - 22:23

Bienvenue mon canard en sucre <3

~~~~~~~~~~~~

Un boulet, deux boulets, je suis un boulet!  fouet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Hayden O'Connell ▬ It is the butterfly effect.   Jeu 30 Oct - 23:37

J'adore le vava bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas

Célébrité du lycée

Célébrité du lycée
avatar


Âge : 17 ans
Orientation sexuelle : Kurosexuel xDD /Kuro
Job : donne de temps en temps des cours particuliers à Ellen. En même temps, la pauvre ne sait compter que jusqu'à 24 /Kuro
Messages : 472

MessageSujet: Re: Hayden O'Connell ▬ It is the butterfly effect.   Ven 31 Oct - 1:07

oh my god ! J'aime le perso que tu as pris comme vava *^*
Bref Bienvenue magnifique chose <3

~~~~~~~~~~~~

Onii x Kuro:
 

Merchi mon p'tit Kuro d'amour pour l'image <3 je t'aime~

sinon gros bisous partout pour tout le monde :keur:

Je m'adresse en #0099ff veuillez ne pas copier ou je vous mords u.u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Et complètement taré
Et complètement taré
avatar


Âge : 17 ans
Orientation sexuelle : Bisexuel ou Asexuel, ça dépend d'ta gueule ♥
Job : Host Boy
Messages : 244

MessageSujet: Re: Hayden O'Connell ▬ It is the butterfly effect.   Ven 31 Oct - 12:18

Bienvenue cher Gunji [j'adore ce perso *-*]
-Thomas[vava Akira] a de quoi ce faire du soucis >.>-


~~~~~~~~~~~~


Ne continue pas de marcher Invité,
tu finiras bouffé par tes ténèbres.

Je choisis de t'ignorer en #996666
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Hayden O'Connell ▬ It is the butterfly effect.   Dim 2 Nov - 14:26

Merci pour l’accueil les petits lapins sucrés. ~ ♥
Je m'en vais clôturer cette fiche avant la reprise des cours demain. ~
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Hayden O'Connell ▬ It is the butterfly effect.   Dim 2 Nov - 14:48

Bienvenu petit colibris !
Au plaisir de te croiser dans mon lit. B)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Hayden O'Connell ▬ It is the butterfly effect.   Ven 28 Nov - 21:45

Je viens de terminé ma fiche ! /o/
Désolé pour l'énorme retard. x:
Revenir en haut Aller en bas

Et complètement taré
Et complètement taré
avatar


Âge : 17 ans
Orientation sexuelle : Bisexuel ou Asexuel, ça dépend d'ta gueule ♥
Job : Host Boy
Messages : 244

MessageSujet: Re: Hayden O'Connell ▬ It is the butterfly effect.   Sam 29 Nov - 23:14

Et bien, il ne te reste que le code du règlement et ta fiche sera validée =)

~~~~~~~~~~~~


Ne continue pas de marcher Invité,
tu finiras bouffé par tes ténèbres.

Je choisis de t'ignorer en #996666
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Hayden O'Connell ▬ It is the butterfly effect.   Dim 30 Nov - 9:37

Code mit. ~ Dire que je pensais l'avoir déjà mit. :')
Revenir en haut Aller en bas

Agité

Agité
avatar


Âge : 30 ans
Orientation sexuelle : ce qu'il veut et quant il veut.
Job : Bijoutier
Messages : 79

MessageSujet: Re: Hayden O'Connell ▬ It is the butterfly effect.   Dim 30 Nov - 18:21

Bienvenuuue par ici ! Hihihi ^^

~~~~~~~~~~~~





#ff0000
Qui suis-je ?
My Diary.


Shinsu X thomas ♥:
 

rape face....:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Hayden O'Connell ▬ It is the butterfly effect.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hayden O'Connell ▬ It is the butterfly effect.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La théorie de ... Butterfly Effect [Terminée]
» Anastasia Delenikas ▬ « It is the butterfly effect. »
» [X] A morning in autumn [PV Hayden]
» [Gryfffondor] Hayden Smith
» [terminé] La belle et... le bête. [PV : Hayden Mayuli]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumen :: Hors-jeu :: Archives :: Anciennes fiches-