AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 
><

Partagez | 
 

 Mikami, journal de l'autre folle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Mikami, journal de l'autre folle   Jeu 20 Nov - 19:28



"Journal page 1"








Journal,

Ouah... Ça fais bizarre d'écrire "Journal". Je n'en ai jamais tenu, je n'en n'ai jamais eu réellement besoin. Mais je le fais pour toi Lucile. Eh oui, je tiens entre mes mains TON journal, ton KIKI maggle ! Mais bon.... Je le fais parce qu'aujourd'hui c'est un jour très spécial pour moi. Cela fais maintenant près de 7 ans que l'on se côtoie, toi et moi.

Tu va sûrement trouver ça bizarre, encore plus que moi. Je sais que je ne montre pas mes sentiments, même pas à toi. Tu ne connais pas mon histoire toi non plus, à vrai dire.... Il n'y a que Will qui l'a connaît, et je sais que, pour avoir une "vraie" relation d'amitié, il faut s'ouvrir l'un à l'autre.

Alors bon... Commençons non ?
Je suis née dans une famille équilibrée. Non enfaîte j'en ai aucune idée. La seule chose que ma mère m'ait donné (apart la vie), c'est mon prénom: Mikami. Est-elle d'origine Japonaise ? Je n'en sais rien. Personne ne le sait. Mon "père", si je peux l'appeler comme ça, ne m'a jamais parlé d'elle. Nous vivions dans les bas quartiers de la ville, dans un appartement moisie où les bouches putrides de l'alcool et d'autre formes de déchets nous soufflaient leurs haleines mortelles.

Tu te souviens, en cours de Seconde ? Lorsque la professeure d'économie nous racontait un fait divers.
"Les parents d'un petit garçon de huit ans sont partis en vacances, ils ont mis leurs fils dans la niche du chien avec une laisse autour du cou, il ne s'est nourri que de nourriture pour chien pendant deux semaines "
Je ne vais pas dire que mon père m'enchaînait, mais je pense que cet enfant était mieux nourris avec de la pâté pour Clebard que les déchets des poubelles. Tu vas peut-être trouver ça exagéré, je le comprends, mais je préférais sortir dehors, limite à dormir dans la rue que de rester avec lui.

Lui ? Tu dois t'en douter de qui c'est. C'est la cause de mes peurs, de mes cauchemars. Tu sais lorsque l'on ai un enfant battu, il y a deux choix pour toi : subir. Ou se rebeller. Et moi, comme une idiote de gamine j'ai subi . J'ai tout accepté. Les coups, les brûlures, les insultes. J'étais naïve, je croyais aux contes de fées, au romantisme, que tout finirais pas s'arranger. Je suis devenue la petite Mika toute timide, bègue.

Les doigts sales, les vêtements trop petits pour moi, je déambulais, l'esprit vide, j'étais un fantôme, une ombre sans expressions. Et C'est la, qu'il m'a trouvé. Sous l'ombre d'un saule pleureur un jour d'hiver. Il m'a vu, il m'a souris, et il m'a tendu son repas. Je lui ai arraché des mains, et je me suis enfuie, comme un animal . Mais il est revenu, tous les jours, à la même heure. Sans jamais me parler, sans un geste, un regard.

Et puis... Voila quoi ! J'étais ce que j'étais. Je croyais en l'amitié pour la vie, la vrai. Qu'elle illusion naïve. Je... Parlons d'autres chose d'accord ? Non. Je peux pas. Je dois te le dire non ?

En ce qui concerne William, un jour il m'a trouvé effondré dans la rue, le visage tuméfié de bleu, les bras en sang. Et il a appelé les services sociaux. Quand mon géniteur fut arrêté, je n'ai pas été soulagée, ni heureuse, ni.... Libérée. Il chantonnait toujours ce refrain lugubre.

Mais je suis arrivée dans une famille, ta famille d'accueil. Je me souviendrai toujours de ce que tu m'a dis la première fois.

"Pourquoi tu pus la merde ?"

Sur le coup je l'avais très mal pris, tu a dut le remarquer. Mais aujourd'hui... Mon dieu que j'en rigole ! D'ailleurs je rigole en t'écrivant ça ! Oula... Faut que je fasse gaffe. Tu viens de bouger du lit, si tu me vois entrain d'écrire dans ton journal, je pense que tu va me tuer. D'ailleurs on se faisait tout le temps des crasses petites, on se battait même parfois, mais deux secondes plus tard tu riait aux éclats. On ressemble un peu à Erza et Mirajane petite dans Fairy tail, bon bien sûr plus tard je vais pas devenir une guimauve comme Mira hein (surtout frappe moi si je deviens comme elle).

C'est grâce à toi que je suis devenue ce que je suis. C'est grâce à ta joie de vivre que j'ai pû sourire et rire. Ne crois pas que c'est une déclaration d'amour non plus hein, je suis pas totalement attirée par les femmes. Ah aufaite é je t'ai pas dis ! Je vais me faire une couleur ! Je serais maintenant verte ! Et oui maintenant j'aurais les cheveux vert, que tu trouves ça beau ou moche je m'en fiche .

Je sais que tu as peur de moi, je le vois dans tes yeux quand je perds le contrôle. Je ne t'en veux pas, et je sais que tu aimerai que je soit un peu plus normale. Tu ne peux me contrôler, même moi je ne peux pas. Et j'ai peur, peur que tu subisses mes coups. Et ça, je ne le supporterais pas.

Bon ! J'ai pas trop raconté mon passé, peut-être plus tard tu saura vraiment tout, mais tu sais déjà quelques bribes, je n'ai jamais autant écris de toute ma vie, j'espère que tu t'en rends compte hein ! Et ne me pose surtout pas de question. Donc je vais terminer ce long discours (?) en te disant seulement ça :

Tu es chiante, bornée, insupportable, et je sais que tu as traversé des épreuves plus douloureuses que les miennes, mais je tient quand même à te préciser un truc.

Ce n'est pas Parce que TU danses mieux que moi, que JE ne peux pas te mettre la raclée de ta vie en boîte.

Sur ce, je t'aime, je te fais un bisous sur le nez, et je te baise, sale pute .

"Beaucoup de gens vivent dans l’illusion,
uniquement parce que le sort ne les a pas encore mis à l’épreuve. "








Revenir en haut Aller en bas
 
Mikami, journal de l'autre folle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’après Gousse se négocie déjà (source : journal Le matin)
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» «La Reine Nègre» Victor-Lévy Beaulieu s'explique
» Je suis folle. Et toi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumen :: Hors-jeu :: Archives :: Divers-