AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 
><

Partagez | 
 

 [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Cancre

Cancre
avatar


Âge : 26
Orientation sexuelle : Homosexuel
Job : Policier
Messages : 55

MessageSujet: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Dim 28 Déc - 3:34




Thomas sifflotait seul à son bureau. Il était dix heures du matin alors qu'il buvait tranquillement son café. Il avait eu droit à pas mal d'affaires ennuyeuses ces derniers temps et il commençait à se languir d'une enquête. Visiblement, ça n'était pas pour demain qu'il pourrait courir après le meurtrier de son père. La veille, il avait eu à faire à deux plaintes pour vol et agressions, et avait du se rendre sur place suite à l'appel d'une pauvre vieille dame effrayée par des voyous qui fumait et se battait devant chez elle, avant de, pour finir, mettre un homme ivre en cellule de dégrisement pour la nuit. La routine quoi... Aujourd'hui il restait pour remplir des papiers en retard. L'administratif, rien de plus chiant ! Il aurait bien eu besoin de se distraire ce soir, il allait sûrement sortir faire un tour au Chat n...

*Ah non pas là, je peux pas...*

Aussitôt l'image d'un certain coréen apparut dans ses pensées, qu'il chassa de la main. Cela faisait trois semaines qui s'étaient écoulées environ depuis la dernière fois qu'il l'avait vu et il avait tout fait pour l'éviter.

*De toute façon je me suis promis d'éviter au max les amants d'une nuit...Tu es en pause, Thomas, en pause ! De l'alcool et c'est tout. Pour le reste, ta main droite est ta meilleure amie mec...*

Les yeux dans le vide, du café dégoulinant sur ses feuilles, il regardait sans voir sur le mur du fond un visage bandé qui l'avait obsédé pendant un moment.

En parlant du loup, le téléphone du bureau se mit à sonner.

- "Agent Roussel, j'écoute."

- "Roussel ? C'est Gibon à l'appareil."

- "Que se passe-t-il commissaire ?"

- "Votre collègue l'agent Martin est allé voir sur place à propos des plaintes d'il y a trois jours sur le fumeur de drogue. Il aurait besoin de renfort, il veut procéder à une arrestation. Il pense avoir trouver des preuves suffisantes pour l'inculper mais il est tout seul et il n'a pas beaucoup de temps, il a une mission cette après-midi."

Le jeune policier écarquilla les yeux au fur et à mesure qu'il écoutait son supérieur. En effet, depuis quelques temps ils avaient reçu des plaintes à propos d'un nouveau bijoutier dans l'ancien quartier maréchal Pétain, qui aurait dans sa boutique d'étranges odeurs de drogues. A partir de là, toutes sortes d'accusations avaient surgit, on parlait d'un dealeur, etc. Thomas n'avait pas vraiment préféré prêter attention à l'affaire, on ne portait pas crédit à de telles plaintes habituellement et il ne voulait pas être mêler à ça.
Et là, il n'en revenait pas !!

*Mais qu'est-ce qu'il a foutu celui-là ? Je l'avais pourtant prévenu la première fois que j'étais venu dans sa boutique...*

- "Roussel ?"

- "Euh oui commissaire ? A...Alors ?"

- "Alors je veux que vous preniez deux de vos hommes pour vous occuper de cette affaire et que vous alliez voir ce qu'il se passe, que vous confisquiez ce qu'il y a à confisquer et que vous coffriez ce qu'il y a à coffrer. Vous l'interrogerais au commissariat s'il y a lieu de doutes concernant sa culpabilité, et rapidement, compris ?"

- "...Oui tout de suite chef."

Thomas se mit à soupirer longuement. C'est pas vrai...Dans quoi exactement s'était-il encore fourré ? Il n'avait plus qu'à y aller et revoir l'asiatique. Après tout ça allait peut-être être intéressant ?

Il appela les deux agents de son bureau sous ses ordres, enfila sa veste et son képi, vérifia son arme et sortit du commissariat pour prendre une voiture de police et filer à la bijouterie. Une fois sorti, il pris son paquet et alluma une cigarette qu'il fuma longuement avant d'interpeller ses collègues.

(Thomas qui fume <3 ):
 

- "Allez on y va. Laisser moi parler, contentez-vous de fouiller tous les endroits possibles et on va bien voir."

Il s'arrêta devant la porte, regarda son reflet un instant dans la vitre, rajusta son képi et poussa la poignée pour entrer.
Là, derrière son comptoir se tenait le bijoutier.
Thomas le regarda. Il observa à nouveau son beau visage, son bel œil vert, ses cheveux fins et noirs, sa peau blanche et son air si...asiatique !
Il se rendit compte qu'il ne voulait vraiment pas le revoir dans ses conditions mais il n'avait pas le choix, il devait faire son travail.
Il se ressaisit et recomposa son visage sérieux comme si de rien n'était. Il salua son autre collègue qui l'attendait pour partir et s'avança vers le comptoir.

- "Bonjour, pardonnez l'interruption monsieur, je suis l'agent Roussel des forces de police. Je suis venu à propos de plaintes vous concernant, mais mon collègue a déjà du vous l'expliquer. Nous allons devoir procéder à une fouille des lieux afin de mettre cette histoire au clair."


~~~~~~~~~~~~




Shinsu x Thomas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Agité

Agité
avatar


Âge : 30 ans
Orientation sexuelle : ce qu'il veut et quant il veut.
Job : Bijoutier
Messages : 79

MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Dim 28 Déc - 23:45




La drogue c'est mal
feat. Thomas

Il aurait déjà du savoir que cette journée n'allait pas être merveilleuse... Déjà qu'il n'avait pas dormi de la nuit à cause de voisins d'en face un peut trop turbulants, son premier client était en plus un policier venu l'inspecter !
Pour compléter le tout, cela faisait trois semaines qu'il n'avait rien trouvé à se mettre sous la dent après sa fameuse nuit avec Thomas. Il avait bien tenté de retourner au café où ils s'étaient rencontrés  pour essayer de trouver d'autres personnes, mais aucun n'avait été à son goût, et il avait été déçu de ne pas y revoir Thomas non plus.

Sa vie était devenue plus morne que jamais et il se mettait plus rapidement en rogne qu'avant, bien qu'il ne le montre pas aux autres. Et maintenant qu'il voyait un policer débarquer chez lui, il se demandait sérieusement s'il ne s'était pas simplement fait rouler... Thomas avait du profiter de lui pour fouiller partout et cafter à ses collègues de travail.
Shinsuki ne croyait plus en l'espèce humaine depuis longtemps et il voyait le mal et la pourriture partout, à commencer par lui-même, voilà pourquoi il n'eut aucun mal à se persuader qu'il s'était simplement fait "trahir". Même si ce n'était pas vraiment le bon mot vu qu'il n'avait pas vraiment de vrai lien avec Thomas... Mais cela n'empêchait pas qu'il avait un goût acide dans la bouche en y pensant. Maintenant il regrettait amèrement tout ce qu'il s'était passé, du début jusqu'à la fin.

Il laissait le premier policier fouiller à sa guise, sachant à l'avance que cela ne servait à rien de résister. Il n'avait pas l'intention de se cacher de toute façon... Il réussit même à se montrer à peu près aimable envers l'inspecteur.

Par contre quand ce fut au tour de Thomas d'entrer dans la boutique, le visage de l'asiatique passa d'une expression neutre à celle d'un dégoût hautain et d'un début de haine. De tous les péchés possibles, c'était la traîtrise qu'il détestait le plus... Il tolérait encore le mensonge, mais il s'était lui-même juré de ne pas trahir ses connaissances et même s'il prenait plaisir à les manipuler, il aimait bien qu'elles en soient conscientes et qu'elles essayent de se débattre. Il était prêt à tout pour pouvoir profiter des insannitées de ce monde, mais jamais il n'agirait dans le dos des gens jusqu'à la fin, et c'était bien le seul restant d'honneur qu'il lui restait.

Il se retint calmement de lui cracher dessus et resta de marbre mais son regard parlait à sa place. Il n'aurait jamais cru que son policier soit en réalité si mauvais et il avait déjà envie de vomir rien que d'y penser.
Dire qu'en plus de se servir de lui, il osait encore montrer son visage devant lui juste après !

-"Faîtes donc..." répondit-il d'une voix glaciale accompagnée d'un regard menaçant.

Il s'éloigna de son comptoir pour passer silencieusement derrière le policier.

-"J'espère que tu en as bien profité pour te servir de moi...Ordure...당신은 배신자 ." murmura-t-il dans son dos.

Il était tellement énervé que quelqu'un ai pu si facilement se servir de lui comme une marionnette qu'il venait déjà de l'insulter dans sa langue natale.
Mais Shinsuki était loin de se laisser faire, et son expression le disait bien. S'il était prêt à payer pour stocker de l'opium chez lui, il n'était pas prêt de pardonner à l'être qui l'avait ainsi trahi.

Il se planta devant la vitrine, immobile tel une statue, les yeux rivés droit devant lui. Le pire dans toute l'histoire, c'était qu'il en souffrait énormément. Il se maudit mentalement pour avoir ouvert si facilement son coeur en tentant de séduire un autre... Au final c'était lui qui s'était fait attrapé et il en payait maintenant le prix. Cependant il ne s'attendait pas vraiment à recevoir une blessure si grande et une explosion de sentiments qu'il croyait avoir tué depuis longtemps. Son envie de vengeance venait déjà de disparaître dans un océan de tristesse et de solitude. Oui, cet espoir qu'il avait l'espace d'une nuit venait de se briser en mille morceaux et il se tenait encore debout devant le gouffre, seul.


(c) Never-Utopia

~~~~~~~~~~~~





#ff0000
Qui suis-je ?
My Diary.


Shinsu X thomas ♥:
 

rape face....:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cancre

Cancre
avatar


Âge : 26
Orientation sexuelle : Homosexuel
Job : Policier
Messages : 55

MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Lun 29 Déc - 2:19



Thomas ne savait plus trop où regarder. Le bijoutier était visiblement en colère et le fusillait du regard. Pire, une sorte de haine silencieuse semblait l'entourer. Rien à voir avec l'image provocatrice et séductrice que le policier avait gardé dans ses souvenirs.

Le brun se gratta l'arrière de son crâne, mal-à-l'aise.
Il était un peu décontenancé par ce nouveau visage, mais pour l'heure il ne pouvait pas vraiment se permettre de s'en préoccuper.

-"Faîtes donc..."

Sa voix, aussi froide qu'un bloc de glace, venait confirmer ses suppositions, bien loin de celle, sensuelle, qu'il lui réservait habituellement.

- "Très bien, je vous remercie de votre coopération. Allez-y les gars."

Il pointa du doigt l'arrière fond de la boutique derrière le comptoir. Avant de partir son collègue avait indiqué là où il avait trouvé des traces.

Le coréen passa derrière lui pour se diriger vers la fenêtre et laisser la place aux agents. Il marmonna quelque chose dans sa langue mais cela suffit à Thomas pour comprendre qu'il devait s'agir d'un juron, qui lui était sûrement destiné.

Le jeune policier commença à s’énerver dans son coin. Il ne savait pas pourquoi mais l'attitude du propriétaire l'agaçait. Il sortit son paquet pour prendre une cigarette, mais se rappelant qu'il ne pouvait pas fumer là, ni sortir et laisser ce petit monde sans surveillance, il fut encore plus irrité et écrasa le paquet dans sa paume.
Il soupira et regarda en arrière vers le coréen toujours de dos. Non, vraiment cette situation ne lui plaisait pas du tout.

*Ok, il a de bonnes raisons d'être en colère mais je ne vois pas pourquoi il devrait la diriger contre moi, j'y suis pour rien, merde à la fin !! Je fais mon boulot moi, il avait qu'à plus faire gaffe au lieu de stocker de la drogue ici et d'en fumer sous le nez de ses clients. Quel idiot ! Et j'ai encore moins envie que lui de me retrouver là pour faire ça ! Je ne mêle jamais privé et boulot...*

Même si ils n'avaient pas vraiment de relations, une telle chose n'aurait jamais du se produire. Il sentait ses sentiments venir polluer son sérieux et son professionnalisme, pourtant ses plus grandes qualités, et cela le mettait en colère envers lui-même. Il devait absolument se reprendre avant que ses collègues ne le remarque.
Il se retourna de nouveau, une fois calmé, pour regarder le bijoutier. Il se sentait désolé pour lui mais il ne devait penser qu'à lui et son boulot, il n'avait pas à s'impliquer pour un mec qu'il connaissait à peine et que ne lui apportais rien, si ce n'est d'éventuels ennuis. Pourtant, sa main se rapprocha tandis qu'il s'avançait, silencieux, vers le jeune homme.

- "Hé ! Roussel ! On a tout trouvé, y a bien de la drogue dans plusieurs cartons, en tout cas c'est pas net."

Le policier stoppa son geste et se retourna instantanément.

- "Combien ?"

- "Qu...?"

- "Combien de cartons ?"

- "Euh...trois ou quatre gros je crois."

Thomas soupira soulagé. Il savait bien que ce n'était pas le genre de l'asiatique de se transformer en dealer à la nuit tombée. La quantité était insuffisante pour parler de trafic. Il s'éloigna au cagibis pour vérifier lui même. La poudre était correctement rangée dans des boîtes à tabac, même pas sous sachet. Il en ouvrit une, et goûta. Ce qui était sûr c'était que c'était pas les drogues habituelles. Le coréen avait du ramener ça de chez lui comme réserve personnelle. Malgré tout, il ne pouvait pas considéré ça comme du tabac inoffensif et allait sûrement devoir faire examiner tout ça.

- "Et qu'est-ce qu'il y a là-haut ?"

Un des hommes pointait l'escalier. Thomas commença à se sentir moite. Il s'était mis à stresser sans le savoir en repensant qu'il s'était retrouvé dans l'appartement du bijoutier. Et si la pièce était fouillée dans tous les recoins et qu'il y avait oublié un objet ? Et si on y découvrait d'autres réserves d'autres choses illicites ? ça n'en finirait donc jamais cette histoire ?

- "Bah c'est sans doute une ancienne maison vendue, l'étage doit être condamné. ça ne nous concerne pas, on a ce qu'il faut. Rassemblez les cartons, dépêchez-vous."

Normalement les agents, tel qu'il les connaissait ne le contredirait pas. Il devait boucler cette histoire au plus vite. Il se retourna vers le bijoutier.

- "Bon...on va devoir vous emmener au poste pour vous interroger....et sans doute vous garder un moment."

Il se força à prendre sa voix la plus sérieuse et la plus calme possible mais son regard ne put soutenir celui énervé de son interlocuteur et finit par baisser les yeux vers le sol avant de se retourner vers ses collègues.



~~~~~~~~~~~~




Shinsu x Thomas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Agité

Agité
avatar


Âge : 30 ans
Orientation sexuelle : ce qu'il veut et quant il veut.
Job : Bijoutier
Messages : 79

MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Lun 29 Déc - 13:07




La drogue c'est mal
feat. Thomas

Le remercier de sa coopération hein... Shinsuki manqua de s'étouffer en entendant la réponse du policier, ce qu'il dissimula avec un long soupir. Jusqu'à quand Thomas comptait-il s'enfoncer dans l'hypocrisie ?  L'asiatique aurait bien voulu qu'il se noie dedans et qu'il ne remonte jamais à la surface... D'ailleurs plusieurs idées plus ou moins noires traversaient rapidement son esprit.

Il sortit un instant de ses pensées en entendant les voix des autres policiers.
*Oh... Ils ont déjà trouvé l'opium... Quelle efficacité...Fufu...*
Effectivement, il avait bien ramené un souvenir un peu spécial en guise d'adieu à l'Asie... Et alors ? Il savait bien que cela lui porterait préjudice à un moment ou à un autre, mais c'était pas une raison pour se priver de fumer.
Son style de vie était de profiter de ce qu'il avait avant que cela ne disparaisse... Il avait donc profité de sa petite réserve avant qu'elle ne soit découverte. Ce n'est pas le fait qu'on lui confisque son bien qui l'énervait froidement, c'était seulement le fait qu'il se soit fait manipulé sans le voir.

Il rigola en entendant Thomas convaincre ses hommes de ne pas monter à l'étage...
*Quoi encore... Tu as peur qu'ils découvrent tes petites machinations ? Tu as peur de montrer ta vraie nature hein ? C'est sûr qu'ils seraient sûrement un peu déçus de savoir que leur supérieur couche avec des criminels pour mieux les attraper ensuite...*
Shinsuki ferma les yeux et essaya de contenir ses sentiments, il finit par se calmer, rouvrit ses yeux et fixa un point à l'horizon d'un air vide.

-"... Comprit."

Il se retourna vers l'intérieur de la boutique et fixa son interlocuteur avant de rajouter d'une voix plus basse :

-"Je vous suis Monsieur le traître..." dit-il avec un sourire en coin qui n'avait rien de rassurant et un regard glacial.

Comme il s'y attendait, Thomas semblait déjà très mal à l'aise et détourna son regard. Shinsuki avait bien envie de dire un truc du genre "oh Thomas, ça fait longtemps que tu n'ai pas venu ici..." mais il était trop dégoûté de la situation pour avoir envie de se venger.

*Pffft... Si tu tiens à faire des choses pareilles, assumes-les jusqu'à la fin au moins...* pensa-t-il avant de sortir de la boutique et de rentrer dans le fourgon de police.

*Vraiment... Il faut croire que j'ai été vraiment stupide.*
Il aurait du rester méfiant et ne pas sortir de ses gonds en voyant le beau physique du policier, une erreur qu'il était en train de ruminer et de maudire et qu'il n'était pas près de refaire. Finis les petits sourires en coin et les arrières pensées perverses, désormais il n'y aura qu'un mur froid, comme il l'avait fait pendant toute sa vie.

Il s'assit sur le siège et changea son expression en quelque chose de neutre et de lointain. Sa colère s'était éteinte et il préférait s'éloigner et prendre ses distances.
Thomas avait gâché sa chance de l'approcher et c'était temps pis pour lui... Bien que Shinsuki comprenait très bien lui même qu'il n'était pas vraiment digne d'intérêt et que pas grand monde ne voudrait d'une relation à long therme avec lui. En réalité c'était cela qui était le plus douloureux pour lui, même s'il ne voudrait jamais l'admettre.

C'était bien lui qui faisait tout à la base pour ne pas s'attacher aux gens et pourtant ce qu'il désirait le plus sans vraiment en être conscient c'était d'avoir quelqu'un qui pourrait l'accepter et être avec lui. Quel paradoxe...


(c) Never-Utopia

~~~~~~~~~~~~





#ff0000
Qui suis-je ?
My Diary.


Shinsu X thomas ♥:
 

rape face....:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cancre

Cancre
avatar


Âge : 26
Orientation sexuelle : Homosexuel
Job : Policier
Messages : 55

MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Mer 31 Déc - 16:11


Le bijoutier acquiesça mais son visage, évidemment, exprimait tout le contraire. En même temps c'est sûr que ça ne donne envie à personne d'être convoqué à un commissariat. De toute façon, Thomas savait bien qu'avec les preuves il ne resterait pas longtemps, ce n'étais pas grand chose et de toute façon il n'était pas question qu'il perde son temps avec ça alors qu'il y avait tant de criminels en cavale à arrêter. Quand est-ce que son chef se déciderait à le prendre au sérieux ?

- "Bon très bien, embarquez moi ça dans le coffre de la voiture les gars."

Il indiqua les cartons, puis hésita un instant avant de sortir les menottes mais finalement décida que c'était inutile et attrapa le bras du coréen pour le mener jusqu'à l'arrière de sa voiture, avant de, lui, monter devant.
Une fois tout le monde dedans et la boutique fermée, ils partirent pour le poste de police.

Thomas sortit le premier et ouvrit la portière pour laisser sortir l'asiatique et l'emmena jusqu'à son bureau, laissant ses hommes récupérer les cartons pour les examiner.
Il fit asseoir son amant d'un soir sur une chaise, poussa ses dossiers de son bureau pour faire de la place, alluma son ordinateur et alla se chercher un café et un sandwich, avant de se placer face à lui.

- "Bon...nous allons commencer l'interrogatoire."

Il se laissa glisser dans le fond de sa chaise, but quelques gorgées de café, pris un morceau de sandwich et se remit droit devant son écran. Il ouvrit un dossier, mit ses lunettes (car à la longue l'écran lui fatiguait les yeux) et commença à taper.

- "Bien je vais commencer par vous poser quelques questions sur votre situation. Veuillez me donner nom, prénom, âge, nationalité, profession, situation familiale, et votre adresse."

- "Deuxième chose : vous savez qu'on a porté plainte contre vous pour usage de drogue dans un lieu publique et une autre vous accusant de trafic de drogue. Évidemment tout ceci va être vérifié mais je vous demanderais de me donner votre version des faits."

Thomas savait de toute façon que le bijoutier ne serait pas poursuivis comme dealer, vu la quantité qu'il avait trouvé, sinon cette histoire finissait devant un tribunal. Heureusement ils allaient simplement lui confisquer son stock et le garder au frais un jour ou deux avec une amande à payer.
Mais la procédure c'est la procédure ! Le policier se devait de tout faire comme d'habitude, surtout devant ses collègues, mais aussi pour ne pas casser ses principes, même s'il mourrait d'envie de tout foutre en l'air, d'emmener l'asiatique boire un bon verre d'alcool (voir de lui donner une baffe) pour qu'il arrête de tirer cette tronche et qu'il puisse oublier toute cette foutue histoire de merde !!



~~~~~~~~~~~~




Shinsu x Thomas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Agité

Agité
avatar


Âge : 30 ans
Orientation sexuelle : ce qu'il veut et quant il veut.
Job : Bijoutier
Messages : 79

MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Jeu 1 Jan - 0:41




La drogue c'est mal
feat. Thomas

Shinsuki s'installa sagement sur la chaise toute désignée pour lui et regarda d'un air vide l'homme en face de lui, comme s'il ne le voyait pas, ou plutôt, comme s'il était transparent. Jusqu'à quand le policier allait-il continuer de faire le clown hypocrite ? Au final Shinsuki était plutôt curieux de voir jusqu'où ça pourrait aller.... Même si cela était plutôt douloureux pour le Coréen. Cela lui rappelait de vieilles questions... Est ce qu'il valait si peu pour qu'on l'oublie et l'ignore ainsi ? Pourquoi était-ce lui qui était obligé de subir le pire depuis son enfance et de sombrer au fond du gouffre...
Il baissa les yeux et fixa la table en bois sans rien dire, ignorant un moment la question qui lui était posée.

-"Ne pas poser des questions auxquelles on connait déjà la réponse n'est ce pas..." daigna-t-il enfin murmurer.

Il s'accouda à la table et garda son regard désormais vide de tous sentiments.

-"Je ne partage pas ce genre de chose avec les autres... En réalité je ne devrais rien partager avec autrui mais il arrive qu'il y ai quelques moments d'erreur..." continua-t-il en appuyant sur le sous-entendu à la fin de sa phrase.

C'était vrai, il avait fait une erreur et c'était maintenant temps qu'il s'en rende complètement compte et surtout qu'il ne la refasse pas. Il allait continuer de prendre des personnes normales pour les attirer vers lui et les mener vers la dépravation sans qu'elles ne puisses résister, puisque c'était la seule chose qu'il était capable de faire depuis le bas de son gouffre, c'était son style de vie, sa raison de vivre. En aucun cas il ne devait s'ouvrir à nouveau à une autre personne, c'était trop...effrayant.

-"Et maintenant... Qu'est ce que vous allez faire ? "
demanda-t-il d'un air toujours aussi neutre.

Il en arrivait à se foutre de tout ce qu'il pourrait se passer. La faible lumière qu'il avait osé espérer et voir pendant cette rencontre avait déjà disparue.

(c) Never-Utopia

~~~~~~~~~~~~





#ff0000
Qui suis-je ?
My Diary.


Shinsu X thomas ♥:
 

rape face....:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cancre

Cancre
avatar


Âge : 26
Orientation sexuelle : Homosexuel
Job : Policier
Messages : 55

MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Jeu 1 Jan - 1:25

Le coréen restait silencieux face au policier qui venait de poser des questions. Il semblait regarder derrière lui avec indifférence et le sérieux de Thomas commença à flancher.
Finalement il répondit mais ce n'était pas vraiment ce qui était attendu :

-"Ne pas poser des questions auxquelles on connait déjà la réponse n'est ce pas..."

La tempe du policier commença à gonfler tandis qu'il tentait de contenir son irritation.

- "Quoi ? Je dois vous poser ces questions pour le dossier, c'est la procédure. C'est mon travail. Et je n'ai pas les réponses. Alors ?"

Mais visiblement il n'était pas d'humeur à répondre et semblait lui reprocher toute cette affaire.

-"Je ne partage pas ce genre de chose avec les autres... En réalité je ne devrais rien partager avec autrui mais il arrive qu'il y ai quelques moments d'erreur..."

Tout d'abord Thomas souffla et essaya de contenir sa fureur. Cette histoire...non mais vraiment commençait sérieusement à lui taper sur le système. Il devait garder son calme, il était à son bureau, au travail et le fait que cet individu vraiment très chiant en face de lui fut un coup d'un soir n'avait rien à voir avec tout ça et ses sentiments, dieu c'est d'où ils venaient, ne devaient pas rentrer en jeu...

*Calme, garder son calme. Surtout garder son....Quoiiiiiii ?!*

Le jeune homme repensa une fois de plus à la dernière phrase du bijoutier et surtout aux derniers mots qu'il avait prononcé distinctement.
Et là...La fatigue accumulée, les ennuis, les questions existentielles sans réponses, tout venait nourrir cette colère noire qui débordait à présent. Cette dernière phrase avait fait surgir une trop forte émotion chez Thomas qui fit qu'il...explosa !
Se levant d'un coup de sa chaise, en renversant son café et en faisant valser quelques papiers, il se mit à crier après le coréen.

- "Mais va te faire ! C'est quoi ton problème ?! T'en as pas marre de m'emmerder et d'afficher cette gueule blasée en me regardant ?!! J'y suis pour rien moi si tes voisins t’ont balancé et que mon chef m'a mis sur cette affaire !!! T'avait qu'à pas te faire prendre ! C'est pas comme si je t'avais pas prévenu ! Et puis merde, tu crois que j'ai que ça à foutre de perdre mon temps avec toi ?! J'ai des meurtriers qui courent toujours dans les rues, je devrais être en train de les coffrer au lieu de m'occuper d'un putain de petit bijoutier qui me fait un fromage parce que je l'arrête et lui confisque sa petite drogue de merde !! Bon dieu, mais fume autre chose et fais pas chier ! Et puis merde t'as bien partagé ton petit cul et t'en étais content, moi aussi et on ne se reverra plus, alors réponds à mes questions bon dieu de merde, qu'on en finisse !!!"

Mais il était trop énervé, il avait besoin de taper sur quelques chose. Désemparé et perdu, il tourna sur lui-même avant de donner un coup de poing dans le mur derrière lui et y laissa un trou.
Voilà.
Et maintenant il avait mal à la main qui s'était légèrement mise à saigner, il était toujours furieux et il ne savait plus quoi faire. Il espérait seulement que le bureau était réellement vide de ses collègues comme il avait l'air de l'être.
A bout de souffle, il regarda une dernière fois le coréen et se rua vers la porte en le plantant là. Il sortit, et prit son paquet de clopes.
Il avait oublié sa veste et l'air était encore frais en cette saison, alors qu'il n'avait que sa chemise.

*Merde j'ai pas enlevé mes lunettes*

Il les poussa sur le dessus de son front et fuma plusieurs cigarettes d'affilées en grelottant.
Un peu après, toujours énervé mais un peu plus calmé, il revint à l'intérieur, reprit son air du boulot et se rassit face au bijoutier et...éternua.

- "Bon...alors j'ai toujours besoin de vos réponses je vous pris. Nom, prénom, etc. Veuillez répondre que je puisse faire avancer la procédure le plus rapidement possible."

- "Ah, mes lunettes..." Marmonna-t-il.

Et il se mit à les chercher pendant 5 minutes en oubliant qu'elles étaient restées sur son front...

~~~~~~~~~~~~




Shinsu x Thomas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Agité

Agité
avatar


Âge : 30 ans
Orientation sexuelle : ce qu'il veut et quant il veut.
Job : Bijoutier
Messages : 79

MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Jeu 1 Jan - 2:45




La drogue c'est mal
feat. Thomas

Il ne broncha pas en voyant le policer sortir de ses gonts, enfin extérieurement il était tout à fait calme. Mais un ouragan se préparait au fur et à mesure que Thomas déblatérait ses paroles rageuses. L'asiatique serra ses poings, ferma les yeux et fit appel à toute la maîtrise qu'il pouvait avoir sur son corps pour garder une façade froide et inexpressive. Cela lui coûta des perles de sueurs et un véritable grinçage de dents.

Il avait peut-être cru pouvoir se cacher derrière une barrière froide et vide de sentiments, il avait peut-être cru qu'il n'avait plus rien à perdre et qu'il pouvait désormais se désintéresser de la situation, mais ce que venait de dire Thomas avait eu le même qu'une douche froide sur un objet bouillant. C'est comme s'il l'armoire soigneusement fermée à clé qui contenait tous les sentiments instables de Shinsuki venait de s'ouvrir subitement et que le pauvre asiatique venait de tout se prendre sur la gueule sans pouvoir rien faire.

Comme il ne s'attendait absolument pas à réagir lui même de façon aussi intensive, il remarqua à peine que Thomas sortait et tenta vainement de récupérer ses esprits.
Le policier revint quelques longues minutes après, mais cela n'avait pas suffit pour que l'asiatique réussisse à reprendre contrôle de lui-même.
Il regarda ses mains trembler et finit par dire d'une voix lourde :

-"Ah bon... Si tu me dis que tu n'as pas que ça à foutre... Alors pourquoi t'aurais perdu tes précieuses minutes cette nuit là ?! T'aurais pu arrêter tes précieux meurtriers à la place hein ! Est ce que tu as déjà vu mourir des gens devant toi hein ? Sous tes propres yeux ? Je suis sûr que tu tournerais l'oeil au bout de trois secondes ! Pourquoi tu crois que je suis accro à l'opium ? Parce que ça sent bon peut-être ? NON ! Pourquoi tu crois que j'essaye de prendre du plaisir à coucher avec un inconnu ? C'est pour OUBLIER !! Pourquoi tu m'ignores ? Je ne vaux même pas la peine que l'on se souvienne de moi ?  J'en peux plus... "


Il parlait à la fois en murmurant et en criant et enchaînait les phrases sans qu'elles n'ai rien à voir entre elles, ne maîtrisant plus du tout ce qu'il était en train de dire. Ce n'est qu'au bout de quelques minutes qu'il s'arrêta, essoufflé. Il baissa la tête et resta silencieux un long moment.

Pourquoi nom de dieu avait-il dit tout ce qu'il lui passait par la tête sans pouvoir s'arrêter ? Il n'en savait rien mais le résultat était qu'il se sentait un peu mieux. C'était la première fois de sa vie qu'il montrait à quelqu'un d'autre ses vraies pensées et il n'aurait jamais cru que cela puisse avoir un effet bénéfique. Pourtant c'était ce qu'il venait de s'interdir de faire en priorité quelques secondes avant... Mais il faut croire que l'esprit du bijoutier était assez instable, malgré sa façade calme.
Il se fichait de savoir si Thomas allait répondre ou non, mais il fallait que ça sorte. Il fallait qu'il lui dise à lui spécialement, allez savoir pourquoi, qu'il lui dise ce qu'il ressentait réellement. Dire tout ce qu'il avait sur le coeur avait été un besoin urgent dont il n'avait jamais connu l'existence et auquel il n'avait donc pas su comment réagir.

Maintenant que c'était fait, il réussit enfin à se calmer et releva lentement sa tête.  

-"Shinsuki Lu-Hsing. Je m'appelle Shinsuki Lu-Hsing. J'ai 30 ans et je viens de Corée du Nord. Je n'ai plus de famille. Je suis bijoutier tatoueur et j'habite au numéro 17 rue des Lauriers. Je n'ai jamais vendu de la drogue à qui que ce soit."

Il répondu aux questions une par une d'une voix robotique et vide. Maintenant que l'explosion de sentiments était passée, il ne restait qu'un espèce de corps creux et sans âme. Il avait l'impression de ne plus rien ressentir, même la douleur, et restait encore abasourdi parce qu'il s'était passé.
Pourtant la situation n'avait pas changée. Dans le fond, il avait toujours une espèce de rancoeur amère envers Thomas, même s'il avait compris que ce dernier ne l'avait pas vraiment manipulé et que ce n'était pas de sa faute. Et il se sentait toujours horriblement seul, comme si une barrière l'empêchait de communiquer correctement avec les autres. Il frissonna malgré lui, effrayé de ce qui lui arrivait.

Toutes les choses qu'il avait construire petit à petit pour se protéger lui et ses sentiments, comme se cacher derrière une barrière de perversité et de décrépitude, menaçaient de s'écrouler sous ses propres yeux. Tout cela à cause de nouvelles sensations qu'il ne connaissait absolument pas et qu'il ne savait pas comment gérer.

-"Je peux partir maintenant ?" demanda-t-il d'une voix faible.



(c) Never-Utopia

~~~~~~~~~~~~





#ff0000
Qui suis-je ?
My Diary.


Shinsu X thomas ♥:
 

rape face....:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cancre

Cancre
avatar


Âge : 26
Orientation sexuelle : Homosexuel
Job : Policier
Messages : 55

MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Jeu 1 Jan - 3:32


En revenant s'asseoir, toujours un peu perturbé, Thomas ne s'était pas aperçu que le coréen tremblait lui aussi et ne fut donc pas avertit du flot d'amertume qui s'écoula de la bouche du bijoutier et qui se déversa sur lui.

Ce qui l'étonna le plus, c'est que l'homme en face de lui semblait réellement blessé. Blessé dans son orgueil, dans sa chaire... Thomas avait du mal à comprendre ce qu'il se passait exactement.

*Mais qu'est-ce qu'il raconte ? Je n'ai pas perdu de précieuses minutes la nuit qu'on a passé ensemble...et puis c'est facile de dire ça comme si je le blessais alors que c'est clair que n'importe qui aurait fait l'affaire pour lui...*

Malgré tout, une boule au ventre vint s'installer et il se sentait un peu mal sans savoir pourquoi. Il avait envie de secouer le bijoutier pour qu'il se calme et qu'il arrête de crier, de le prendre dans ses bras et de le serrer contre lui....et en même temps ça l'énervait qu'il puisse dire de telles choses sans rien savoir de sa vie.
Mais quelque part, il n'était pas si différent l'un de l'autre. Tout ce qu'il disait, Thomas aussi le faisait pour les mêmes raisons, à part qu'il ne se droguait plus depuis qu'il avait passé son concours. Ou occasionnellement quelques cônes de shit.

Le policier tapa finalement du poing sur la table, agacé.

- "Bon...t'as fini maintenant ? De l'opium hein ?"

Thomas s'apprêtait à lui répondre sur la mort d'individus mais fut coupé par le bijoutier qui finalement répondit à ses premières questions.

Le jeune homme resta con et ouvrit de grands yeux ronds.

*Hein ? Il me répond maintenant ? Comme ça ? En y repensant c'est la première fois que j'entends son prénom je crois...*

- "Shin...su...ki. Shinsu... Ah !"

Il se ressaisit et se mit à pianoter sur son clavier.

-"Je peux partir maintenant ?"


Le coréen avait l'air complètement désemparé. Thomas s'efforça de parler d'une voix calme et douce. Au diable le protocole, c'était de toute façon déjà allé trop loin.

- "Non...Je vais devoir d'abord te garder ici sous les verrous un petit moment...Il y aura une amende à payer aussi. Mais d'ici demain matin tu devrais être sorti."

Il se leva, posa ses lunettes, et passa de l'autre côté du bureau.

Il reprit son air sérieux par habitude.

- "Veuillez me suivre à présent s'il-vous-plait."

Et il l'emmena à une des cellules. En ouvrant la grille il ajouta ce qu'il n'avait pas pu dire tout à l'heure.

- "Et au fait, oui j'ai déjà vu des gens mourir sous mes yeux...quelqu'un de cher. Tu ne devrais pas juger les gens trop vite sans les connaître. Et si je couche avec des inconnus, c'est probablement pour les mêmes raisons que toi. Et...je ne regrette pas d'avoir "perdu" de précieuses minutes à coucher avec toi. J'en avais envie et besoin. N'essaie pas de dire que j'en ai rien à foutre de toi ou que je t'oublies sans me connaître... Allez j'ai de la paperasse à faire, je reviens plus tard."

Sur ce, il donna une tape sur les fesses au bijoutier pour le faire avancer dans la cellule et referma à clé la porte à barreaux derrière lui. Il devait aussi voir avec ses collègues à présent où ils en étaient de leur côté.

~~~~~~~~~~~~




Shinsu x Thomas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Agité

Agité
avatar


Âge : 30 ans
Orientation sexuelle : ce qu'il veut et quant il veut.
Job : Bijoutier
Messages : 79

MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Jeu 1 Jan - 23:52




La drogue c'est mal
feat. Thomas

Comme il s'y attendait, il ne pouvait pas vraiment partir comme ça... En fait il ne savait même pas pourquoi il avait posé la question... L'asiatique était assurément trop déboussolé par son propre comportement pour ne serait-ce comprendre ce qu'il faisait.

Tout ce qu'il vit, c'est que Thomas avait enfin cessé (ou presque) de faire l'hypocrite et de l'ignorer. Il faut croire que c'était ça qui avait le plus énervé Shinsuki dans toute l'histoire. Mais il ne s'attendait pas à ce que sa propre réaction soit si... explosive.
Le bijoutier soupira lentement et suivit Thomas dans le couloir sans rien dire. Néanmoins, avant d'entrer dans la cellule, il se stoppa un moment et contempla l'homme qu'il avait en face de lui, toujours en restant silencieux.

Il resta un long moment ainsi, aussi immobile qu'une statue, ne sachant pas trop non plus ce qu'il lui prenait, fixant le policier avec un regard à la fois amère et mélancolique.
Puis son oeil se tourna enfin vers le mur de la cellule et il entra à l'intérieur.

Quelqu'un de cher hein ? Il ne se souvenait même plus si ses soeurs étaient des personnes chères à ses yeux et si fichaient bien de savoir la réponse car ça ne changera pas tout ce qu'il s'était passé après...
Et puis il n'avait pas vraiment jugé Thomas, c'était plus sur lui même qu'il avait de nombreuses questions et doutes...Cependant, entendre les paroles du policier le calma un peu.

-"..."

Il laissa Thomas repartir et s'assit lentement sur la couchette installée non loin. Les cellules de France n'étaient de loin pas les pires qu'il ai pu voir dans sa vie et il ne se plaignit pas. Le bijoutier avait connu une police beaucoup plus violente et radicale et avec laquelle il aurait moins fait le malin.

L'asiatique finit par s'allonger et par somnoller en essayant de démêler petit à petit toutes les pensées qui tournoyaient dans sa tête. Il finit par en conclure qu'il avait saturé et qu'il était temps de remettre de l'ordre.
Oui il s'était peut-être un peu trop énervé sur Thomas, mais ce dernier n'était quand même pas un sain non plus...
Quand à lui même, il allait définitivement bannir tout espoir et retourner à sa luxure habituelle. Son erreur avait été de trop compter sur l'autre...Personne ne pouvait le sortir de là et espérer faisait s'écrouler tout ce sur quoi il s'était bâti. C'était trop effrayant de laisser cet espoir s'insinuer partout...

Il resserra la couverture autour de lui en y pensant et laissa instinctivement des larmes couler sur sa joue. Jamais il n'avait eu autant conscience du vide qu'il y avait en lui, de cette barrière qu'il s'efforçait de garder par peur de ne plus contrôler les choses. Pourtant cette façade qui le séparait des autres ne l'empêchait pas de souffrir chaque jour, quoiqu'il essaye de faire pour oublier ou pour s'évader.

(c) Never-Utopia

~~~~~~~~~~~~





#ff0000
Qui suis-je ?
My Diary.


Shinsu X thomas ♥:
 

rape face....:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cancre

Cancre
avatar


Âge : 26
Orientation sexuelle : Homosexuel
Job : Policier
Messages : 55

MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Ven 2 Jan - 3:05


Thomas était repartit terminer ses dossiers et ne savait rien du drame intérieur qu'était en train de vivre Shinsuki.
Il s'était remis à son bureau pour travailler et avait soupiré devant le café qu'il avait renversé.
Puis il était allé voir ses collègues du matin pour régler l'affaire. Il connaissait bien son chef, il n'allait pas tarder à rappeler pour savoir où ça en était. Et lui-même voulait achever ça avant sa pause.
Il l'a pris un peu plus tard et il savait qu'il aurait moins de temps que d'habitude à cause du rapport qui avait prid des lustres pour être rédigé, sans compter les limaces qu'étaient ses collègues. Et le soir il revenait au poste puisqu'il était de garde cette nuit-là...Au moins il pourrait veiller le coréen. Il passa devant la cellule de ce dernier et vu qu'il dormait déjà.
Il rentra donc chez lui pour dormir un peu et manger vite fait, puis revint vers 21 heures.
Il fuma une cigarette et se mit à son bureau pour buller un peu. Il rangea des papiers et se mit à lire les dernières lois mises en vigueur par le ministère.
Enfin il partit faire sa ronde habituelle. Ce soir, il y avait encore un mec ivre mort dans une des cellules, ainsi que trois jeunes qui avaient déclenché une bagarre en début de nuit dans la banlieue nord et causé plusieurs dégâts dont des vitrines cassées et des voitures brûlées. Et dans une autre cellule il y avait...le bijoutier.

Il dormait encore et Thomas resta un instant à le regarder. C'est quand il vit des larmes couler sur ses joues qu'il ouvrit la porte et entra. L'asiatique était en boule et affichait un air de chien battu, même en plein sommeil.

Le jeune homme lui caressa gentiment les cheveux et le secoua un peu.

- "Eh, réveille-toi....Oh le coréen ! Réveille-toi....Shin-su-ki."

Quand il ouvrit les yeux, le policier lui fit un grand sourire.

- "Tu as encore fait un cauchemar ? Tu tire une de ces tronches..."

Comme il n'y avait pas un chat au poste, Thomas était tranquille, et se laissait aller à reprendre sa personnalité habituelle avec le bijoutier.

- "Je suis heureux de t'apprendre que le dossier est bouclé. C'est effectivement de l'opium qui était dans les cartons et ton stock t'es évidemment confisqué. Tu devras payer une amende de 325 euros pour usage illicite d'une drogue dure, notamment en milieu publique. Tu pourras sortir demain matin."

Il s'assit à côté de lui sur la banquette et désigna l'heure du doigt sur sa montre.

- "Alors ? Tu dois avoir faim nan ?"

Mais Thomas vit que l'asiatique était en nage, son vêtement légèrement entre-ouvert et il ne put s'empêcher d'approcher la main pour le toucher.

- "Aaah c'est pas désagréable de savoir que c'est moi qui commande ici, je peux faire ce que je veux et j'ai les menottes, qu'en penses-tu mon loulou ?"

Un sourire vicieux s’installa sur son visage alors qu'il lui caressait les joues, le torse, la peau. Il n'avait pas l'intention d'abuser mais voulait rire un peu. De toute façon il ne le reverrait plus cette fois, l'autre devait sans doute le détestait et ne lui pardonnerait pas cette histoire même s'il n'y était pas rien. Donc, autant en profiter pour le taquiner un peu et s'amuser non ?
Il gardera un bon souvenir de prison comme ça héhé.

~~~~~~~~~~~~




Shinsu x Thomas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Agité

Agité
avatar


Âge : 30 ans
Orientation sexuelle : ce qu'il veut et quant il veut.
Job : Bijoutier
Messages : 79

MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Ven 2 Jan - 23:03




La drogue c'est mal
feat. Thomas

Une espèce de voix très lointaine semblait appeler son prénom mais il l'entendit à peine. Quand Shinsuki se décida enfin à ouvrir les yeux, agacé qu'on le dérange, il regarda un instant le visage du policier en face de lui, se remémorant rapidement ce qu'il s'était passé avant qu'il ne s'assoupisse.

L'asiatique écouta d'une seule oreille se que lui disait Thomas et grimaça vaguement en entendant le montant de l'amende... M'enfin ce n'était pas vraiment un problème pour le moment. Le problème actuellement, c'était de savoir ce que foutait le policier dans sa cellule ! Et encore mieux, pourquoi il s'amusait à glisser sa main baladeuse sous son kimono et à le caresser lentement.
Ce n'est pas que ça lui déplaisait, au contraire... Mais ils étaient censé avoir une relation d'une nuit, enfin c'était que qui avait été prévu à la base.
Alors au final il en voulait plus c'est ça ?

Shinsuki esquissa un sourire agacé et regarda le policier. Il venait juste de se promettre de ne rien espérer de nouveau et de ne pas rêver à ce que quelqu'un vienne lui tendre une main mais maintenant qu'il avait reprit plus ou moins ses esprits, il se rappela que son plan de séduction tenait toujours en place. Après tout ça pourrait être sa vengeance personnelle que de prendre Thomas dans ses filets en punition de l'avoir autant bousculé... Bien que ce ne soit pas trop recommandé de rester avec l'homme qui avait réussi à lui chambouler l'esprit... Mais Shinsuki n'avait pas d'autres proies sous la main et puis il avait envie de se défouler sur quelque chose.

Après tout, juste avec une foutue nuit de passion, les fondations sur lesquelles il avait bâti sa façon de vivre avaient faillit s'écrouler... Il ne s'y attendait pas et ne comptait pas agir en passif alors que l'homme responsable de tout cela s'apprêtait à nouveau à jouer avec lui.

L'asiatique attrapa brusquement la main baladeuse, poussa Thomas sur la couchette et s'assit à califourchon sur lui.

-"C'est toi qui commande hein... C'est ce qu'on va voir. Je te signale que je suis peut-être dans une cellule, mais c'est MA cellule vois-tu... " dit-il avec un regard à la fois hautain et colérique.

Puisque l'autre voulait continuer à jouer, il aura ce qu'il voulait et puis c'est tout.
Une fois qu'il aura emprisonné dans sa toile et bien il n'aura qu'à l'abandonner pour passer à autre chose, comme il l'avait fait avec tant de personnes. Il ne savait pas ce qu'il lui avait prit d'espérer une relation durable avec cet homme... Ce qu'avait fait Thomas en l'ignorant lui avait prouvé que ce n'était pas possible. M'enfin cela ne l'empêchait pas de rester un peu plus longtemps qu'une nuit avec lui, surtout que c'était nécessaire pour son plan de séduction.

-"Je ne sais pour quelle raison tu es revenu me voir mais sache que je prend cela comme si tu voulais continuer à me voir..." dit-il sur un ton qui ne laissait pas de réponse possible.

Il se rapprocha soudainement et l'embrassa longuement pressant sa joue encore mouillée sur celle du policier.

Son comportement était illogique et il en avait bien conscience... D'abord il faisait une crise et se sentait mal parce que Thomas ne voulait plus le voir, et maintenant il lui reprochait presque d'être revenu et prévoyait de lui réserver la même chose une fois qu'il l'aura entièrement séduit... Quel rancunier vicieux.

Pourtant il devrait bien faire attention à ne pas tomber dans son propre piège.


(c) Never-Utopia

~~~~~~~~~~~~





#ff0000
Qui suis-je ?
My Diary.


Shinsu X thomas ♥:
 

rape face....:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cancre

Cancre
avatar


Âge : 26
Orientation sexuelle : Homosexuel
Job : Policier
Messages : 55

MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Lun 5 Jan - 2:12


Thomas était content de lui. D'un il était enfin calmé après s'être un peu reposé chez lui, il avait laissé de côté ses soucis. De deux, il avait trouvé de quoi l'amuser un peu pour la nuit. Il aimé bien le coréen mais il ne voulait pas vraiment se l'avouer. Et il lui en voulait encore un peu de s'être autant énervé après lui alors qu'il n'y était pour rien.
Là, il prenait un peu sa revanche en laissant ses mains toucher la peau blanche et douce du trentenaire asiatique.
Seulement il ne s'attendit pas à ce qu'il riposte. Il ouvrit donc de grands yeux de surprise lorsque son prisonnier attrapa sa main et le poussa sur le lit pour s'asseoir sur lui.
Thomas qui voulait seulement plaisanter et ennuyer un peu le bijoutier se retrouva finalement lui-même dans une fâcheuse position.

-"C'est toi qui commande hein... C'est ce qu'on va voir. Je te signale que je suis peut-être dans une cellule, mais c'est MA cellule vois-tu... "

Le jeune policier éclata de rire. Cette phrase plus la mine énervée que Shinsuki affichait le firent littéralement explosé. Secoué de spasmes, il se retint le ventre et se calmant enfin répondit :

- "TA cellule ?! Haha ! Bah si tu l'aime tant...je peux te la réserver si tu veux, il suffit de ne pas payer l'amende ou de refaire des conneries, j'y mettrais ton nom et je te la garderais bien au chaud chaque fois que tu viendras haha !"

Mais visiblement le coréen n'étais pas d'humeur à plaisanter et n'avais pas pris le geste sensuel de Thomas sur sa peau comme une simple taquinerie.

-"Je ne sais pour quelle raison tu es revenu me voir mais sache que je prend cela comme si tu voulais continuer à me voir..."

*Hein ? Continuer à le voir ? De quoi parle-t-il ?*

Mais il ne put rien répondre contre le ton dur qu'avait employé le jeune homme, surtout lorsqu'il l'embrassa subitement.

Thomas resta un peu perdu car il n'avait pas prévu cette tournure des évènements et il ne fallait vraiment pas que la situation lui échappe. Bien que Shinsuki fut plus grand que lui, Thomas avait à son avantage ses muscles et son entrainement. S'il le voulait il pouvait en un instant renverser la donne et sonner son camarade pour un moment.
Pourtant il ne fit rien. Cette sensation des lèvres du jeune homme sur les siennes ne firent que raviver une passion que Thomas tenait à laisser derrière lui.
C'était bien la première fois de sa vie, qu'un compagnon d'une nuit se conduisait comme ça...Lui qui avait toujours été celui qui chassait, draguait, trompait, jetait (bien que beaucoup jeté lui même), devenait là la proie d'un autre. C'est ce qu'il ressentit en regardant Shinsuki dans les yeux. Il ne lui échapperait pas facilement cette fois.
Le policier passa  sa main sur les joues du jeune homme pour enlever les traces humides des larmes qui y avaient coulés. Il rapprocha ensuite sa tête pour rendre le baiser qu'il avait reçu. Un baiser lent et doux qu'il coupa rapidement.

- "Je suis toujours le policier tu sais, et j'ai toujours les menottes."

Sur ce, il attacha une des mains du coréen au lit, mais restait toujours sous lui, un sourire au visage.

- "Et maintenant ? Il va te falloir une clé... Au fait, je te signale au passage que le sexe est interdit en prison..."

Finalement, Thomas était assez curieux d'en voir un peu plus sur les réactions de son prisonnier.

~~~~~~~~~~~~




Shinsu x Thomas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Agité

Agité
avatar


Âge : 30 ans
Orientation sexuelle : ce qu'il veut et quant il veut.
Job : Bijoutier
Messages : 79

MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Lun 5 Jan - 23:11




La drogue c'est mal
feat. Thomas

|
-"Non merci. Je préfère les endroits plus accueillants...Enfin après si c'est ton trip ce genre de choses on peut toujours en discuter...Je savais pas que tu aimais ça tu vois..." répondit Shinsuki tout en continuant de caresser la chemise du policier, essayant de se glisser dessous.

-"Le SM." murmura-t-il à son oreille, les yeux brillants.

Il avait profité du baiser qu'il avait eu en retour et cela avait ravivé une envie en lui qu'il avait depuis leur première nuit passé ensemble, une envie qu'il avait vainement tenté d'oublier. Mais peut importe à présent... Comme la première fois, caresser ce corps svelte qu'il avait sous lui le rendait presque fou. Mais cette fois-ci c'était une folie beaucoup plus possessive. Après tout c'était sa proie et elle n'avait pas le droit de s'échapper.

- "Je suis toujours le policier tu sais, et j'ai toujours les menottes."

Il leva son bras pour mieux observer les menottes et retourna son regard sur l'homme sur lequel il était, disons assit, avec un grand sourire au visage qui ne disait rien de bon.

-"Et moi j'ai toujours une main de libre. "

-"Et je ne suis pas au courant de cette loi... Si c'est interdit et bien tu n'auras qu'à faire ton boulot et m'arrêter. Je ne suis pas très fort physiquement contrairement à toi alors ce ne sera pas dur n'est ce pas..."

Mais son regard montrait bien qu'il n'avait pas l'intention de laisser ce genre de désagrément arriver. Non, Thomas ne devait pas réussir à l'arrêter. C'était hors de question...
Comme pour accompagner ses pensées, il défit rapidement le pantalon du policier et vint glisser sa main libre dedans pour venir attraper le membre retenu prisonnier à l'intérieur. Non son toucher n'était pas doux... Il était ferme et dangereux. L'asiatique se pencha sur le torse du policier et s'appliqua à arracher un à un les boutons de la chemise, gardant son regard sauvage planté dans ceux de sa proie et continuant ses accentuant ses frictions avec sa main libre.
Puis il s'appliqua à lécher lentement la peau qui se trouvait dessus comme s'il avait toujours attendu ce moment avec un impatience. Pour une fois il s'appliqua à faire cela calmement et ralentit tous ses mouvements. Sa langue rugueuse remonta avec une lenteur insupportable jusqu'à l'oreille de sa proie qu'il mordilla sans douceur.

-"Alors ? Arrête moi Monsieur le policier...Ammm..."  gémit-il d'une voix lourde en laissant son souffle brûlant envahir le cou de Thomas.

Sentant que ses attentions à l'égard du corps du policier commençait à faire effet, il libéra le membre du lourd tissu qui le retenait mais ne le lâcha pas pour autant et ressera même sa prise à la limite de la douleur.
L'asiatique se releva pour mieux contempler son oeuvre, son regard étant remplie d'une sorte de mélancolie vengeresse et d'une passion déchirée par le désir. Comme il n'avait pas d'autres mains libres ce n'est pas Bouddha- il se secoua un peu et se frotta au policier dans toutes les façons possibles dans la limite de mouvement qu'il avait, pour faire tomber son kimono qui était déjà bien ouvert à cause de tous les mouvements que Shinsuki avait du faire jusqu'ici; laissant échapper des gémissements quand bouger devenait trop difficile à cause de sa position. Puis il s'arrêta enfin, un peu haletant et le visage rougit par la chaleur qui montait en lui à une vitesse effrayante.

-"Laisse moi faire et ne t'avise pas de m'arrêter." murmura-t-il simplement en resserant encore plus sa prise comme avertissement.

(c) Never-Utopia

~~~~~~~~~~~~





#ff0000
Qui suis-je ?
My Diary.


Shinsu X thomas ♥:
 

rape face....:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cancre

Cancre
avatar


Âge : 26
Orientation sexuelle : Homosexuel
Job : Policier
Messages : 55

MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Mar 6 Jan - 20:01


Thomas ne pouvait que regarder le coréen qui passait sa main sur et sous sa chemise. S'il l'avait voulut, il aurait pu aisément repousser Shinsuki et partir mais...quelque part il n'y arrivait pas. Comme la première fois où il l'avait rencontré, la personnalité du jeune homme, son physique, son toucher, tout lui donnait envie de rester là, avec lui et d'aller plus loin, toujours plus loin. Entre la provocation et la séduction, les deux jouaient au chat et au chat à la souris tour à tour.

* C'est sûr que n'importe qui préfèrerait être ailleurs qu'en prison...Mais cette prison là ne me parait pas si mal...*

-"Le SM."

Le policier haussa les sourcils. Ce n'est pas qu'il aimait tellement le SM, frapper quelqu'un ou se faire frapper...attacher à la corde, le fouet, ce genre de conneries n'étaient pas dans son délire, mais comme beaucoup de personnes, ses fantasmes n'étaient pas dépourvus de mordillages, de petite fessées, de menottes, et autres petites douceurs à la fois tendre et acerbes qui faisaient partie des préliminaires du SM. Et il avait depuis longtemps expérimentés ces petits trucs qui venaient pimenter le sexe. Mais il se doutait que c'était sans doute plutôt à ça que le coréen faisait référence et qu'il disait ça pour l'emmerder.

Si ça le rebutait tellement, lui-même ne serait pas dans cette position en train de...le déshabiller ?

-"Et moi j'ai toujours une main de libre. Et je ne suis pas au courant de cette loi... Si c'est interdit et bien tu n'auras qu'à faire ton boulot et m'arrêter. Je ne suis pas très fort physiquement contrairement à toi alors ce ne sera pas dur n'est ce pas..."

L'agent ne savait pas trop quoi répondre à ça...A vrai dire, il était même incapable de penser à quoi que ce soit avec les caresses de Shinsuki, son regard qui semblait le dévorer complètement et son kimono à moitié ouvert...Il essaya de garder la tête clair mais...

- "Hn, tu es déjà en prison, je peux pas tellement plus t'arrêter mais si tu...ah ! aaah, att...hn, oh!"

Là, Thomas avait été stoppé net, le bijoutier avait déboutonné son pantalon et passait sa main sur son sexe, et même avec le tissu il sentait parfaitement bien la main ferme qui l'empoignait. Pour une fois il se sentait vraiment perdue, il ne maîtrisait rien et il n'avait pas l'habitude de ne pas contrôler les situations. Habituellement il aurait repris les choses en main mais là...il était complètement absorbé par ce Shinsu très masculin.

*Bah après tout si c'est la dernière fois qu'on se voit...Je peux laisser aller les choses, je crains pas grand chose même si ça tourne mal...*

Thomas se laissa faire sans résister alors que le jeune homme le déboutonnait avec les dents puis lui léchait le torse.
Le jeune homme frissonna, il en voulait plus et la fièvre lui montait à la tête en même temps que la langue du coréen se rapprochait de son oreille.

-"Alors ? Arrête moi Monsieur le policier...Ammm..."

- "Hm...ah...tu...as l'air bien inspiré, je ne voudrais pas te...brimer..." plaisanta-t-il en souriant entre deux gémissements.

C'est surtout que son cerveau ne voulait plus réfléchir pour seulement apprécier le plaisir et la fermeté qu'il recevait.

Le policier tendit ses bras pour agripper le dos du bijoutier et le tirer vers lui. Il était haletant et définitivement prêt à passer à la suite. C'était si loin de son lui habituel, toujours à fond dans le travail, surtout s'il se trouvait au poste et là...c'était vraiment l'extrême opposé. Mais que pouvait-il bien faire ? Il était tombé sur quelqu'un qui montrait une personnalité tellement attrayante pour Thomas qu'il voulait en voir plus.
Et il ne fut pas déçu. Son prisonnier passa au cran supérieur en retirant son vêtement et en sortant le sexe du policier de son boxer.
Il avait été obligé de se tortiller pour faire tomber son kimono et cela avait plut à Thomas, cette vision...son visage rougit...Il était aussi très impressionné de voir comment il se débrouillait avec une main attachée et ça...ça l'excitait encore plus !

-"Laisse moi faire et ne t'avise pas de m'arrêter."

L'oeil de Shinsuki était terrifiant, et d'autant plus qu'il le regardait intensément alors qu'il resserrait son étreinte autour de son sexe.
Thomas serra les dents et grimaça légèrement. Cette légère pression le réveilla un peu et il attrapa la nuque du jeune homme pour l'attirer à lui, plongeant son regard dans le sien. Il vint mordre sa lèvre et vint lui murmurer à l'oreille :

- "Alors tu as intérêt à bien faire parce que sinon je m'occupe de te le faire comprendre !"

Il n'allait quand même pas se laisser complètement happer par cet asiatique, merde ! Il était Thomas Roussel, c'était pas son genre de ne pas réagir.
Et pour accompagner ses paroles, son autre main vint attraper le poignet libre du jeune homme et il le serra et le tordit légèrement pour lui faire lâcher prise, puis l'approcha de sa bouche et se mit à lécher un à un les doigts puis reposa la main où elle était posée au départ. Il se rapprocha du cou de son prisonnier, le lécha aussi puis lui fit un suçon et enfin se recoucha pour laisser faire le coréen.
Il était policier dans sa propre prison, il ne pouvait pas se permettre de prendre le dessus et de lui-même faire l'amour à son prisonnier et d'un autre côté, ça le rendait fou et ça l'excitait cette situation avec Shinsuki, qui lui en faisait décidément voir de toutes les couleurs. Mais c'était rafraichissant, si loin de ses autres coups ou copains, si attrayant et si sexy, inquiétant et provocant mais divin. Il avait totalement oublié ses problèmes, sa mère folle et malade, son chef stupide, son père mort et sa solitude, même si ce n'était pas vraiment de l'amour. La tête vide, il se laissa aller et sourit au jeune homme, se détendant un peu plus.
Il ferma les yeux et souffla :

- "Avec toi j'ai toujours l'impression d'être ailleurs...tu es vraiment fascinant parce que tu me prends toujours au dépourvut. Je ne voulais pas que tout ça arrive mais...je ne peux pas regretter de t'avoir rencontré."

Toujours les yeux fermés, il caressa le torse de Shinsu et agrippa son dos pour le rapprocher contre lui dans un gémissement sexy et plus qu'audible.

~~~~~~~~~~~~




Shinsu x Thomas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Agité

Agité
avatar


Âge : 30 ans
Orientation sexuelle : ce qu'il veut et quant il veut.
Job : Bijoutier
Messages : 79

MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Mar 6 Jan - 22:49




La drogue c'est mal
feat. Thomas

|


Ah vraiment... C'était presque divin que de pouvoir enfin s'approprier sa proie et de pouvoir la contempler ainsi, à portée de main. Shinsuki ne pouvait que se délecter de la vue qui lui était offerte, fier de son oeuvre.
D'un autre côté il en devenait de plus en plus fiévreux et avait du mal à ne pas s'emporter complètement et perdre le contrôle de lui-même. Ses gestes avaient réveillé une passion endormie en lui et le faisait brûler de l'intérieur. Ce n'était pas prévu dans le plan initial mais Shinsuki ne pouvait rien y faire. Il était autant voir encore plus excité que son partenaire.

L'asiatique frissonna de la tête au pieds quand Thomas lui mordit la lèvre et s'appliqua à répliquer en lui mordant le cou en grognant. Il étouffa un cri en sentant une soudaine pression sur son poignet et se laissa faire l'instant de quelques secondes, puis reprit sa prise pour la caresser plus doucement avant de la lâcher et d'écouter les paroles du policier.

Il se baissa vers lui, attiré par son étreinte et trembla en sentant leurs peaux se frôler et leurs membres se toucher. Cela provoquait en lui une chaleur insupportable qui le fit trembler, le faisait presque tomber. Comme si c'était déjà par assez dur pour son faible corps que de devoir soutenir tout son poids avec un seul bras. L'asiatique vint embrasser sauvagement Thomas, obligeant ce dernier à reprendre ses esprits. Il vint jouer avec sa langue et ses lèvres et ne s'arrêta qu'à bout de souffle.

-"Hmm... Ne ferme pas les yeux... Avec le spectacle que je vais te donner après tout..."
murmura-t-il d'une voix chaude et se relevant un peu.

Sa main vint toucher leurs deux sexes et les frotter l'un contre l'autre, faisant encore monter d'un cran la chaleur de la pièce.

Thomas avait dit qu'il n'avait pas voulu ça n'est ce pas... Et bien maintenant, il allait le vouloir ! Oh que oui... Sinshuki esquissa un sourire des plus inquiétant, assez proche de la folie et qui contrastait étonnement avec ces yeux remplis d'excitation et son corps tremblant de passions. Il avança sa main pour mettre un, puis deux doigts dans la bouche de Thomas, puis les retira lentement pour venir les enfoncer entre ses propres fesses, s'arrachant un gémissement par la même occasion. Puis il vint prendre la main du policier pour l'inciter à faire comme lui, ne le quittant pas une seule fois des yeux.

Quand enfin l'attente monta à son paroxysme et que Shinsuki sentit son corps et ses hanches bouger de lui même, il se releva un peu sur les genoux pour pouvoir s'empaler sur le membre qui s'offrait à lui. Avec une seule main c'était un peu plus difficile mais il y arriva et s'enfonça petit à petit, haletant et laissant s'échapper des cris incontrôlés.
Ses mouvements ralentirent, le temps que son corps s'habitue à cette nouvelle présence -qui n'était plus si nouvelle que ça finalement-

-"Je...peux bouger ?" dit-il faiblement, le visage en feu.

En réalité toutes particules de son corps n'attendaient que ça et il en devenait fou à l'avance. D'ailleurs il n'attendit pas la réponse pour commencer à s'enfoncer de plus en plus, remontant et descendant ses hanches de plus en plus violemment.


image yaoi:
 


(c) Never-Utopia

~~~~~~~~~~~~





#ff0000
Qui suis-je ?
My Diary.


Shinsu X thomas ♥:
 

rape face....:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cancre

Cancre
avatar


Âge : 26
Orientation sexuelle : Homosexuel
Job : Policier
Messages : 55

MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Mer 7 Jan - 1:52

mdr omg c'est thomas !!!:
 


Le policier laissait faire Shinsuki.
Il songeait qu'il n'avait pas ressentit de telles émotions, un mélange d'adrénaline et de passion, de chaleur et d'énervement, de désir et d'excitation depuis bien longtemps.
Il y avait bien l'époque du lycée, où lorsqu'il était jeune et con (oui bon il l'est moins maintenant XD), il couchait avec tout ce qui bougeait parce qu'il ne savait pas quoi faire d'autre de son temps (à part se bagarrer et se droguer)... Il se servait du sexe pour obtenir tout ce qu'il voulait et parfois il piégeait avec ses potes de pauvres puceaux pour se les faire, de pauvres merdes qui revenaient lui manger dans la main. Ce genre de situations lui procurait une adrénaline et une excitation incroyable.
Sa forte personnalité balayait tout sur son passage. c'était sa manière de se défouler et de ne pas penser à la personne qu'il avait perdu, le modèle qu'il n'avait plus. Et c'était certainement pas sa mère, déjà à l'époque à moitié folle, qui allait le reprendre quand il rentrait blessé.
A l'époque, il était même allé jusqu'à se prostituer durant un temps.
Ah il était loin déjà ce temps...et heureusement, parce qu'il s'était conduit comme un con et très imprudemment. Il avait tout arrêter juste en dernière année de lycée et avait réappris à protéger et respecter son corps lorsqu'il était entré en formation pour être policier.
Il avait effacé au laser ses tatouages et avait tiré un trait sur son passé. Et il ne savait pas pourquoi exactement ça ressurgissait maintenant.
Il en avait fait du chemin....

A présent il était lui même chassé, pris au piège d'un mec plus âgé que lui, qui se droguait et qui couchait avec le premier venu (du moins c'est ce qu'il pensait).  Et pour une fois, il avait décidé de laisser faire les choses, totalement fasciné par cet étrange personnage.

Thomas gémit sous la sensation de brûlure que prodiguait leurs deux peaux, se touchant l'une et l'autre, lorsqu'il avait attiré Shinsuki vers lui.

yaoi tout mimi:
 

Il fut surpris de sentir contre lui le corps tremblant de son prisonnier.
Mais il comprit bien vite qu'il était tout simplement autant emplit de désir que lui lorsque le bijoutier plaqua ses lèvres contre les siennes avec force.
Il ouvrit sa bouche pour permettre au jeune homme d'y glisser sa langue, qui vint jouer avec la sienne, comme la première fois qu'ils s'étaient vus, jusqu'à ne plus pouvoir respirer, jusqu'à ce que leurs poumons soient vides...

yaoi:
 

yaoi ;):
 

*Curieux pour quelqu'un qui me déteste de se montrer si excité...*

Thomas, qui venaient de reprendre un peu ses esprits, eut soudain une pensée inquiétante qui vint s'insinuer dans sa tête. Est-ce que l'asiatique faisait exprès ? Est-ce que tout ceci n'était qu'un grande farce visant à le tourner en ridicule  ?

Le policier secoua la tête pour faire partir cette idée. De toute façon, même si les intentions du bijoutier étaient mauvaise, c'est lui qui avait l'avantage et qui pouvait retourner la situation quand il le voulait. Et puis, son corps ne pouvait mentir... il ne pouvait être un si bon simulateur. C'était impossible au vu de ses réactions et des petits cris qu'il poussait.

La voix de son compagnon contre son oreille vint arrêter ses réflexions.

-"Hmm... Ne ferme pas les yeux... Avec le spectacle que je vais te donner après tout..."

Il s'exécuta donc et les rouvrit pour admirer le corps frêle et blanc du jeune homme, et son visage aux yeux bridés, encadré de cheveux noirs, fins et soyeux.
Cette vision lui plaisait toujours autant, même vue d'en bas.

Lorsque Shinsu empoigna leurs sexes pour les masturber en même temps, la sueur reprit de plus belle et le brun aux yeux bleus se laissa à nouveau aller.
Puis, le bijoutier vint lui mettre deux de ses doigts dans la bouche.
Thomas comprit vite l'idée et les suça, faisant tourner sa langue dessus, dessous, pour les mouiller le plus possible.

hinhinhin (yaoi):
 

Il le regarda se préparer avec délice et esquissa un sourire diabolique lorsque ses propres doigts furent eux aussi placés au creux des fesses du coréen gémissant.

A présent, son prisonnier avait ce drôle de sourire de prédateur dangereux, mais son regard qui ne quittait pas la pupille de Thomas en demandait plus, emplit du désir de chaire. Oui, c'était ce visage là, cette personnalité complexe, mystérieuse et assez incohérente qui l'attirait tant...

Le français bougea ses doigts, cherchant le point sensible, qui fut plus rapidement trouvé, après avoir déjà expérimenté une fois la zone chaude des fesses du jeune homme.
Quand il fut prêt, il se releva et s'assit sur le sexe du policier, s'aidant du mieux qu'il pouvait avec sa seule main valide.
Thomas ne le quittait pas des yeux, savourant l'ardeur et le désir dans les cris de son compagnon.
Son corps aussi n'en pouvait plus.
Devant un tel sex appeal, il bouillonnait complètement à présent, ce qui eut pour effet de faire encore gonfler son sexe, déjà très redressé.

-"Je...peux bouger ?"

- "Hn...ah ! Ben vas-y maintenant, bouge !"

Thomas fronçait les sourcils sous l'effet de la fièvre. Shinsuki avait déjà commencé à bouger ses hanches en un rythme lent mais très marqué.
Le brun sentait son sexe rentrer et sortir, frottant contre les douces parois de peau de Shinsu, qui se contractait autour avec force.
Cependant, il sentit aussi que c'était difficile pour le coréen de bouger correctement et se redressa donc un peu plus à la verticale pour le soulager. (Vive les abdos ! Tous ses heures de musculations qui paient ! )

*c'est pas bon...mais vraiment pas bon...je ne peux pas me contrôler. Dire que je n'étais pas censé recouché avec lui....Ah, putain c'est vraiment l'extase...*

Sa tête complètement vide à présent ne réfléchissait plus, seul l'instinct agissait et tout ses sens en éveil tentaient de se rappeler tout les petits points sensibles du corps de l'asiatique, qu'il avait repéré durant leur première nuit.
Il passa sa main dans les cheveux noirs, les agrippant un instant, puis descendit ses mains dans son dos jusqu'aux reins, qu'il maintint fermement pour assurer la position du jeune homme et pour qu'il puisse ainsi mieux bouger ses hanches.

- "Shinsu...ki..ah ! Va...plus vite !"

C'était la première fois qu'il prononçait son prénom durant leurs ébats et il ne s'en rendit même pas compte, comme si c'était naturel. Il ne l'avait pourtant entendu qu'une seule fois, et bizarrement il ne l'avait pas du tout oublié.

~~~~~~~~~~~~




Shinsu x Thomas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Agité

Agité
avatar


Âge : 30 ans
Orientation sexuelle : ce qu'il veut et quant il veut.
Job : Bijoutier
Messages : 79

MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Jeu 8 Jan - 22:08




La drogue c'est mal
feat. Thomas

|



Chaque mouvement, aussi minime qu'il soit, lui arrachait un lourd gémissement de plaisir et faisait brûler son corps entier. Shinsuki mit son bras autour du cou du policier, obligeant ce dernier à se relever encore plus et s'agrippa à lui comme si ça vie en dépendait.
Son cerveau était parti se cacher au fin fond de l'univers et il laissait libre court à toutes ses pulsions. Et le fait d'être à moitié attaché l'excitait encore plus !

-"Aah ! Ahh! hmm... O..oui !" répondit-il entre deux cris.

Il rassembla ses dernières forces pour s'empaler de plus en plus violemment, laissant le sexe du policier pénétrer de plus en plus profondément en lui. Il en oubliait sa raison, ses peurs et ses doutes. Non, il ne restait plus que la passion pure, l'envie brûlante et le désir qui ravageaient tout son esprit, l'obligeant à verser des larmes de plaisirs et à gémir bruyamment. Tout son être était renversé par cette horde de sentiments violents qui prenaient le contrôle de lui et qui le rendait fou. Plus, plus, il en voulait plus. Plus de plaisir, plus de cris, plus de temps.

-"Pl- Plus ! Hmm ! Ah !"  

L'asiatique se cambra en sentant le membre de Thomas buter contre un de ses points sensibles et accéléra encore son mouvement, désormais incapable de s'arrêter ou de se contenir. Il s'enhardit et se transforma presque en bête sauvage. Cette danse infernale et frénétique le faisait presque délirer et dire des choses qu'il n'aurait jamais dite en temps normal, comme en demander plus et crier d'une voix chaude entrecoupée de gémissements. Il le répéta plusieurs fois et se cambra encore une fois, sentant qu'il était à sa limite.  

Dans un ultime enfoncement et cri, il se libéra et jouit, puis ralentit lentement ses mouvements, haletant et tremblant. Un liquide chaud qui coulait à l'intérieur de lui lui apprit que Thomas avait aussi prit son pied. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas ressentit une telle volonté et passion en couchant avec quelqu'un. Il doutait même que ça lui soit déjà arriver avant.
Shinsuki se sentait extrêmement heureux et triste à la fois. Des sentiments ravageurs l'attaquaient de toute part et il ne pouvait que laisser couler des larmes sur ses joues rougies, encore hors de souffle après toute cette action.

Son plan de séduction venait de définitivement tomber aux oubliettes. L'asiatique n'avait pas prévu que recoucher avec cet homme allait lui faire ressentir une telle passion. Il était totalement impuissant et la seule réaction qu'il arriva à faire fut de s'écrouler sur Thomas, l'empêchant de bouger avec son corps tremblant.

-"En..encore..." souffla-t-il d'une voix désespérée.

Il ne voulait pas que tout cela se termine, cette idée le fit encore plus trembler et il finit par s'agripper à thomas comme si sa vie en dépendait.

-"Ne part...pas" murmura-t-il enfin d'un ton suppliant en enfouissant sa tête dans le cou de son partenaire. Il réalisa qu'il ne connaissait même pas le nom de ce dernier. Cela lui fit l'effet d'une douche froide et l'enfonça encore plus dans son désespoir. S'il ne lui avait pas encore dit son nom, ce n'était pas pour rien. Le policier n'avait sans doute pas l'intention de rester avec lui plus longtemps.

Il se sentait déjà de nouveau seul, dans le noir. La peur que tout cela ne devienne bientôt qu'un souvenir flou finit par prendre le dessus et il releva brusquement la tête pour embrasser fougueusement Thomas, espérant que cela l'empêcherait définitivement de se relever.

Chercher à expliquer tout ce qu'il ressentait serait inutile, Shinsuki en avait abandonné l'idée. Par contre il venait de comprendre que sa première erreur avait été de poser les yeux sur cet homme et il venait aussi de comprendre que cela allait être probablement irréparable.  

yaoi:
 



(c) Never-Utopia

~~~~~~~~~~~~





#ff0000
Qui suis-je ?
My Diary.


Shinsu X thomas ♥:
 

rape face....:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cancre

Cancre
avatar


Âge : 26
Orientation sexuelle : Homosexuel
Job : Policier
Messages : 55

MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Ven 9 Jan - 2:46


Plus Shinsuki criait, s'accrochait à lui, plus il en demandait, plus ça rendait le policier fou.
Une délicieuse fièvre l'avait envahit. Chaque petit centimètre de sa peau désirait son toucher et les frottements de la peau du jeune asiatique.

Les mains du coréen l'attrapèrent pour l'attirer encore plus à lui. Thomas augmenta le rythme. A présent à la verticale, leurs deux torses étaient l'un contre l'autre, leurs peaux se touchaient, leurs mains s'étreignaient, celles de Shinsu le griffait en essayant de prendre prise entre ses omoplates.

Thomas laissa échapper plusieurs gémissements d'affilés, au bord de l'extase.
Comme lors de leur première fois, leur deux corps se mêlaient parfaitement. En tout cas, bien mieux qu'avec la plupart de ses anciens partenaires.
Il aimait lire dans le regard de son compagnon, le désir et la hargne. Il sentait l'odeur du bijoutier, qu'il aimait particulièrement, mélangée comme toujours de celle du tabac si particulier, alors qu'il embrassait son cou, son torse, ses tétons...Puis il remontait encore jusqu'à sa jugulaire, l'os de son menton, jusqu'aux oreilles où il mordillait le lobe. La sueur perlait sur toute la surface de leur peau.
Le jeune homme brun ne pensait plus à rien d'autre que le corps de l'autre et de la présence de son sexe entre ses fesses. Aussi, il ne s'inquiétait absolument pas de faire du bruit et accompagnait le bijoutier dans ses soupirs et ses cris.
Si quelqu'un était passé par là, il prenait le risque de perdre son emplois, surtout que ce n'était plus un secret depuis longtemps que son cœur penchait vers l'autre côté de la jaquette.

Thomas enfouissait sa tête dans le creux du cou du coréen, alors que ce dernier se cambrait de plaisir. En relevant la tête, il le vit pleurer d'extase et passa sa main sur la joue et la lécha légèrement. Il embrassa encore une fois l'asiatique et donna les ultimes coups.
Il haletait à présent, il atteignait sa limite. Le bijoutier aussi visiblement et il n'allait pas tarder à venir. De le voir ainsi, cela donna encore plus de plaisir au policier, et dans un râle profond, Thomas jouit.

Il était complètement épuisé et se rallongea. Shinsuki s'écroula sur lui et le jeune homme esquissa un sourire amer. Cette partie de jambes en l'air avait vraiment était l'extase mais il venait de dépasser les bornes en enfreignant une règle fondamentale.
C'était plus à lui qu'il en voulait, qu'à son prisonnier. Il se détestait de n'avoir pas pu se contrôler, de n'avoir pas eu le courage de repousser son compagnon.
Là, il n'avait qu'une envie c'était s'enfuir, rentrer chez lui et ne plus en sortir avant un moment et après s'être bien saoulé et shooté.
Pourtant, il sentit le corps du coréen tremblant contre lui et s'inquiéta. Il s'était endormit, il refaisait un cauchemar ?

-"En..encore..."

Thomas ouvrit des yeux ronds et releva un peu la tête pour le regarder.

- "Qu...quoi ? Attends je peux pas..."

Il voulait se relever mais le poids mort du corps épuisé de Shinsu l'en empêchait, et soudain il s'était mis à l'agripper avec ses mains, allant jusqu'à lui faire mal sous la force de sa poigne.
Thomas grimaça mais n'osa rien faire quand il vit le coréen se blottir contre lui.

-"Ne part...pas"

- "..."

Le jeune homme resta bouche bée. Alors là...il s'y attendait moins que tout, c'était même inconcevable pour lui d'entendre ça de la bouche du prisonnier. Il pensait être tombé sur quelqu'un comme lui qui était détaché des sentiments et qui ne faisait l'amour que pour le sexe. Il se pensait tranquille avec lui et il était sûr de ne pas avoir les mêmes problèmes qu'avec ses ex. Il ne le pensait pas si vulnérable...mais c'était aussi pour éviter ça qu'il avait décidé de ne revoir personne tant qu'il n'était pas sérieux et au clair avec lui-même.

Mais sa voix désespérée et sa détresse le bouleversa et il eut l'impression de recevoir un coup de poing dans le ventre. Il déglutit avec difficulté et caressa les cheveux de Shinsu, qui soudain se releva pour l'embrasser avec fougue.
Au début le policier tenta de le repousser mais il était gêné car il était étendu sur le lit et coincé par le poids de l'asiatique. Finalement il se laissa faire, agrippant ses cheveux et passant sa langue sur la sienne. Au point il en était, il était plus à ça près.
Quand leur ardeur fut calmée, il reprit son souffle et écarta gentiment et doucement le coréen pour se relever. Il attrapa le kimono pour le poser sur les épaules du bijoutier car il craignait qu'il attrape froid.
Il le sentit un peu déboussolé et soupira. Lui même était perdu. Il était clair que c'était absolument génial et palpitant d'être avec le coréen et de partager du plaisir ensemble, mais c'était aussi une vraie source de problèmes. Il se tourna vers Shinsuki et attrapa ses clés pour détacher les menottes et libérer son poignet, après lui avoir offert un véritable sourire de compassion...(encore une première pour lui).
Il finit par l'attirer contre lui et le serra fort, obligeant sa tête à se blottir dans son cou. Il somnola un moment ainsi et ne se rendit pas compte du temps qui défilait. En ré-ouvrant les yeux, il serrait toujours le prisonnier contre son torse. Il embrassa son front et se décida à rompre le silence.

- "Dire que tu es plus vieux que moi... T'es un bel enfoiré quand même !" Dit-il en rigolant. "t'as réussit l'exploit de me faire coucher avec toi, dans ta cellule, en plein dans mon lieu de travail et en activité. Je n'ai même pas vraiment fait mon boulot...et en plus j'ai fait une faute grave...Dis-toi bien que je ne fais jamais de fautes professionnelles... Avec ça tu pourrais facilement porté plainte et je perdrais mon emplois...je pourrais même finir en prison. Curieux la vie nan ?"

Ce discours se voulait assez flatteur au final. Mais il essayait aussi, maladroitement, d'expliquer au coréen pourquoi il était embêté et faisait une tête d'enterrement alors qu'il avait pris un pied pas possible. Il repensa à la voix désemparée de Shinsuki et l'étreignit un peu plus contre lui.

- "Je ne pensais pas que je t'entendrais dire ça...Tu étais si remonté contre moi !! Je...je ne suis pas le genre de gars à qui il faut dire ça... Je ne sais que faire souffrir les autres...je ne sais pas m'attacher."

Il détourna la tête et la pencha vers le sol pour cacher sa propre souffrance. En réalité, c'était justement un des problèmes majeurs qui trottait dans sa tête depuis plusieurs mois et ça lui faisait terriblement mal...d'autant plus mal de s'avouer que cette situation, ce comportement ne lui convenait plus du tout. Mais ce n'était vraiment pas le moment de faire une dépression.

- "Bon...il faut que j'y aille...mon service va prendre fin d'ici un gros quart d'heure. Mon collègue va pas tarder."

Il lâcha le coréen, l'embrassa doucement, et ferma sa veste pour cacher l'état de sa chemise. Il remonta son pantalon et se rapprocha de la porte.

- "Tu devrais te rhabiller, tu vas prendre froid. Oh ! Et...tu peux y aller, je vais m'arranger pour les papiers."

Il fit un rapide signe et ressortit de là, laissant la porte ouverte.
Sa crâne lui faisait mal, quelque chose cognait à l'intérieur. Il était pas bien et la chaleur montait à nouveau dans son corps.

Mais il n'y prêta pas attention et jeta un coup d’œil aux autres cellules.
Seulement, toute ses pensées étaient focalisées sur l'asiatique. Il ne fallait absolument pas qu'il le revoit. Il avait besoin de rencontrer quelqu'un de sérieux, avec qui il pourrait construire une relation stable. Pas quelqu'un comme lui qui n'était pas capable de fidélité et de sentiments.
Au fond, c'était là en partie une excuse car il mourrait d'envie de revoir Shinsuki et de refaire l'amour avec lui. Ses doigts, sa peau le réclamait. Mais il avait peur que cette relation le conduise, comme pour les autres, à le faire souffrir. Et il n'en avait absolument pas envie !

Seulement là...le visage meurtrit et suppliant de son partenaire lui revenait en tête. Il porta la main à l'anneau en forme de dragon qu'il portait à l'oreille puis fit demi-tour et retourna voir Shinsu à la cellule.
Il ne sut pas trop quoi dire mais tenta maladroitement, sans trop réfléchir de lui faire comprendre ce qu'il ressentait.

- "Euh...Je...Tu...c'était vraiment bien....j'ai pas beaucoup de temps mais je passe quand même parfois au café...peut-être qu'on se recroisera....Pour le moment, vu que j'ai été impliqué dans l'affaire...tu comprends, je peux pas vraiment t'inviter à boire un verre, alors...peut-être à un de ces quatre."

Il jura silencieusement d'avoir été pour une fois si peu compréhensible et se retourna pour repartir. Un bruit sourd résonnait contre ses tympans et son crâne lui faisait toujours mal. Il porta sa main à son front, bouillant et perlé de sueur.
Peu à peu sa vision se brouilla et il se sentit glisser au sol...puis ce fut le trou noir.

~~~~~~~~~~~~




Shinsu x Thomas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Agité

Agité
avatar


Âge : 30 ans
Orientation sexuelle : ce qu'il veut et quant il veut.
Job : Bijoutier
Messages : 79

MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Dim 11 Jan - 15:40




La drogue c'est mal
feat. Thomas

|

Décevant. Il se trouvait lui-même décevant. Comment de tels mots avaient-ils pu sortir de sa bouche ? Shinsuki restait attéré devant ce qu'il venait de faire et de dire. Il se laissa câliner sans réagir. Il finit par comprendre que sa toute première erreur avait été de poser les yeux sur cet homme contre lequel il se reposait actuellement. Et il comprit aussi que c'était désormais trop tard pour réagir et cela lui faisait peur... Lui qui avait évité de s'attacher à qui que ce soit pendant toute sa vie pour ne pas être blessé plus qu'il ne l'était déjà, il venait de... de perdre ses moyens et avec un inconnu en plus !
Pourtant... Cette étreinte était douce et réconfortante en quelque sorte. Il aurait voulu qu'elle ne finisse jamais, mais il n'était pas dupe... Tout cela serait beaucoup trop beau. Cependant il ne pouvait s'empêcher d'espérer une vraie relation avec son partenaire, alors qu'il savait parfaitement que cela ne serait jamais le cas. Non. Le policier allait le rejeter, ce qui était d'ailleurs tout à fait normal aux yeux de l'asiatique. Qui voudrait d'un homme qui s'était autant enfoncé dans la luxure après tout ? N'était-ce pas un peu trop tard pour vouloir de l'amour ? Pourquoi faisait-il maintenant marche arrière ?
Maintenant qu'il avait franchit la barrière qu'il s'était autrefois imposé, il avait peur, peur de se retrouver seul à nouveau.

- "Je ne pensais pas que je t'entendrais dire ça...Tu étais si remonté contre moi !! Je...je ne suis pas le genre de gars à qui il faut dire ça... Je ne sais que faire souffrir les autres...je ne sais pas m'attacher."

Shinsuki laissa passer un long moment de silence, recroquevillé sur lui même.
-"Tu sais si tu ne veux pas de moi ce n'est pas la peine de te chercher des excuses... Je le comprendrais de toute façon..." murmura-t-il enfin en fixant le sol devant lui.

Oui, il comprendrait parfaitement.
De toute façon il n'aurait jamais du faire cette demande, cela brisait les règles qu'ils s'étaient imposés avant de coucher ensemble. Rien que pour cette raison, il ne voyait pas pourquoi le policier accepterait.
Shinsuki le regarda sortir de la cellule et resta immobile, fixant le mur à côté de la porte d'un air totalement absent.

Toute cette histoire lui faisait mal au coeur, dans les deux sens du terme.

Il fut surprit de voir Thomas revenir sur ces pas et le regarda d'un air contrarié.
Le revoir ? Pourquoi lui proposait-il une chose pareille ?
Avait-il pitié de l'asiatique qui avait faiblit ?
Cela acheva le moral de Shinsuki. Pourtant au fond de lui il était presque content d'entendre ces mots sortir de la bouche de son partenaire.
Le policier repartit à nouveau et Shinsuki se dit qu'il allait faire de même.
De toute façon cette cellule commençait à l'étouffer.
Il allait franchir la porte de sa cellule quand il entendit un bruit sourd de chute et vit le policier tomber par terre.

Il resta un instant abasourdit, regardant le corps par terre, puis finit par se précipiter vers ce dernier et le secoua dans tous les sens.

-"Et ! Oy ! Qu'est ce qui t'arrives ?! "

N'obtenant aucune réponse il finit par s'inquiéter et se releva pour aller chercher un téléphone et de l'aide. C'est à ce moment là que le collègue censé prendre la relève arriva.

-"Qu'est ce que vous faites ?!" demanda-t-il d'un air suspicieux en voyant la scène, qui effectivement pouvait porter à confusion.

-"Votre collègue vient de s'évanouir alors c'est pas le moment de poser ce genre de questions ! " répondit froidement Shinsuki avant de s'emparer du téléphone posé sur le bureau et d'appeler les pompiers.

Une heure plus tard, Thomas reposait dans un lit d'hôpital et ne s'était toujours pas réveillé.

Shinsuki était assit sur une chaise devant lui, aussi immobile qu'une statue.
"C'est la fatigue. Rien de grave, un peu de repos et il sera à nouveau debout." lui avait affirmé le médecin avant de repartir à ses occupations.
Pourtant l'asiatique ne pouvait s'empêcher de culpabiliser. Après tout c'est lui qui avait obligé le policier à coucher avec lui en plein milieu de son travail...Et puis vu comment cela avait fini il n'aurait peut-être du jamais faire cela.
Après tout il ne causait que des problèmes au policier.

-"Monsieur, les visites sont terminées." vint lui dire doucement une infirmière.

L'asiatique hocha la tête et se leva, il regarda une dernière fois Thomas et se baissa pour embrasser son front en guise d'adieu. Ce dernier ne voudrait sûrement pas le voir à son réveil, mieux valait que cela se termine ainsi. Ses yeux détaillèrent une toute dernière fois les traits de cet homme qui avait réussi à lui faire perdre ses moyens. Il soupira et sortit de la pièce pour rentrer chez lui.

Maintenant le plus dur restait à venir. Oublier, il allait devoir tout faire pour oublier et revenir à son état initial.

(c) Never-Utopia

~~~~~~~~~~~~





#ff0000
Qui suis-je ?
My Diary.


Shinsu X thomas ♥:
 

rape face....:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cancre

Cancre
avatar


Âge : 26
Orientation sexuelle : Homosexuel
Job : Policier
Messages : 55

MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Lun 12 Jan - 23:00

Thomas était plongé dans le noir. Rien ne bougeait autour de lui. Pas un bruit, pas un souffle. Juste du noir. Et cette phrase... Cette phrase qui tout à coup tournait en boucle dans sa tête, loin, floue, mais présente.
Qu'est-ce que c'était ? Qui avait dit ça ? Que s'était-il passé ?

Thomas était perdu, pris au piège, enchevêtré dans les immenses lianes du sommeil.
Peu à peu, des bribes de choses revenait sans qu'il en est vraiment conscience.
Sa mère qui avait changé de traitement...tantôt amorphe, tantôt survoltée, en pleine crise de délire, au milieu de sa petite chambre aux murs blancs...
Son chef, son travail, toutes les heures de boulot qui s'empilaient pour remplacer un collègue en congés maladie, pour finir les dossiers en retard, pour prendre les plaintes, pour courir dans des affaires stupides...
Des affaires ? Ah oui, une affaire qui avait virée au drame avec quelqu'un...
Mais il n'y avait pas eu que du drame et de la colère, il y avait eu de la chaleur aussi. Et Thomas voulait cette chaleur... mais là, il était bien seul malheureusement. Si seulement il pouvait la capturer cette douce chaleur enivrante, la garder avec lui !
Un souffle au dessus de lui, un souffle qu'il connaissait. Léger et tendre...au doux parfum de tabac. Et dans l'air ce sentiment...comme quelque chose de lourd et de triste...
Mal... quelqu'un avait mal... des larmes....il pleurait ? Qui pleurait ?
Ah ! Le coréen...Shin...suki ?
Pourquoi pleurait-il ? Etait-il triste ? Blessé ?

Ah...cette phrase...

-"Tu sais si tu ne veux pas de moi ce n'est pas la peine de te chercher des excuses... Je le comprendrais de toute façon..."

Quoi ? Bien sûr que si il voulait de lui ! Il était drôle, il était beau, sexy, intelligent, sombre et mystérieux, il savait faire l'amour comme un dieu, il était provocateur...un vrai playboy capable de rivaliser avec lui !
Mais il était tellement plus que ça au fond....il était fragile aussi, et tendre. Il ne semblait rien attendre de la vie et se laissait aller, prenant ce qu'on lui offrait...
Qui était-il ? Thomas voulait en savoir plus...le garder près de lui...sa chaleur, son contact, sa peau...Mais il allait lui faire du mal, parce qu'il ne savait faire que ça...
Tiens d'ailleurs voilà il pleure là ! Il est de dos et il sanglote ! Thomas l'a blessé... une fois de plus hein ?
Non arrête, ne pleure pas. Non, ne t'en vas pas, ne me laisse pas ! Arrête, reste ! J'ai besoin de toi !! Ne me laisse pas seul, ne t'en vas pas !!!!

Mais l'image de son père gisant au sol apparaissait aussi, venant amener de la confusion....il était froid....mort... comme dans ses souvenirs et comme chaque nuit dans ses perpétuels rêves...

Ah non pas encore ce cauchemar !
Et le sang par terre....Non il ne devait pas encore une fois regarder partir une personne chère, il ne voulait pas rester seul, il avait besoin de lui ! Il avait peur.... Il fallait qu'il l'empêche de partir.
Reste !!!!
Thomas attrapait son bras mais trop tard. Il ressentait un déchirement au cœur.. et il courait pour le rattraper ! Vite !! Plus vite ! Où était-il ? Ah non ! Thomas n'avait pas vu ce trottoir et il tombait...tombait........tombait...... Une nuit profonde, le cœur qui se soulève et...ah, un brouillard blanc...

- "Aaaah ! Non ! Shinsu ! ...Ki."

*Merde...*

Le policier venait d'ouvrir les yeux. Il était haletant et encore en sueur. Il se frottait la tête pour se réveiller. Encore un peu hébété il regarda autour de lui.

Il fut surpris de se trouver dans un lit et visiblement, vu la dégaine de la chambre, il était à l'hôpital.

*Merde ! Qu'est-ce qui s'est passé ?*

Peu à peu la mémoire lui revint et il comprit qu'il avait dû s'évanouir.

- "Mais quel crétin....je suis carrément tombé dans les pommes...quel minable je fais. Même pas capable de tenir un rythme un peu plus stressant que d'habitude. Ah, ça doit venir des repas que j'ai sauté. Mais quel con !"
(oui, oui, il parle tout seul)

*...le coréen a du bien se foutre de moi.*

La porte grinça et Thomas releva la tête. Une infirmière entra. Elle avait les traits tirés et l'air maussade. Néanmoins elle lança un faible sourire avec un pétillement dans l'oeil lorsqu'elle vit l'agent dans le lit.

- "Ah ! Vous êtes réveillés ? J'avais cru entendre crier..."

*Non je suis un somnambule avec les yeux ouverts connasse !*

Thomas était de mauvaise humeur, et surtout en colère contre lui.

- "Oui...un mauvais rêve désolé."

C'était encore si réel...Thomas avait toujours la sensation du bras de Shinsuki dans sa main et le bruit de ses pleurs qui résonnait dans ses oreilles.

- "Ah, je suis agent de police. Je suppose que c'est mon collègue qui a prévenu les ambulanciers ?"

- "Ce sont les pompiers qui ont eu un jeune homme au téléphone; et qui sont venus vous chercher pour vous emmener ici."

- "Un jeune homme ?"

- "Oui, un assez grand avec des cheveux tombants raides et noirs...ah oui et puis il avait un œil bandé. Il était étranger. Il est arrivé avec vous à l'hôpital et a expliqué la situation. Votre collègue policier est repartit ensuite mais votre ami est resté jusqu'à la fin des visites."

Le brun ouvrit de grand yeux ahuris.

- "Quoi...? Ah bon ? Vous êtes sûre ?"

Un hochement de tête vint en réponse.

*C'est pas possible...Shinsuki s'est occupé de moi ? Il a dû bien me trouver stupide ! Et pourtant...Zut, je fais quoi maintenant ? Je lui en dois une et puis...y avait ce rêve.*

L'infirmière en blouse blanche interrompit ses pensées.

- "Bon, puisque vous êtes réveillés on va vous faire un examen pour vérifier que tout va bien, puis vous pourrez partir. Ne bougez pas, je reviens avec un médecin."

- "Très bien merci."

Bon...le plus important c'était déjà de sortir de là, de prendre un bon repas genre entrecôte de bœuf avec frites, histoire de se remettre sur pied, et puis on aviserais ensuite.

Heureusement l'examen fut passé sans problèmes et le médecin lui conseilla juste de prendre du repos et des repas consistants. Il allait être arrêté un ou deux jours, puis pourrais reprendre le travail.

Il se rhabilla, récupéra ses affaires et se retourna, jetant un coup d’œil à la chaise qui était tout près du lit.
Autant Shinsuki était resté là tout ce temps, assis juste à côté de lui, à le regarder dormir... Peut-être que tout n'avait pas été qu'un rêve... peut-être que le souffle qu'il avait sentit était le sien...
Thomas frissonna et détourna son regard. Il y avait bien longtemps...et c'était peut-être même la première fois qu'il se laissait submergé comme ça par des sentiments qu'il n'était même pas sûr de connaître vraiment.

Il fallait qu'il s'éloigne....hm..peut-être juste quelques jours et puis...il verrait bien. Peut-être allait-il à nouveau tomber sur lui ? Pouvait-il parler de destin ?

La porte blanche se referma sur cette petite pièce carrée, dans cet hôpital, où deux hommes avait pris conscience de l'ampleur de leur attachement l'un pour l'autre, sans savoir que cet autre avait les mêmes angoisses que lui...cette peur bien cachée...non, ce secret resterait pour le moment là, à l’abris, et Thomas ne pouvait pas le connaître. Il ne savait pas ce qu'il s'était passé pour Shinsuki, dans cette pièce, pendant qu'il dormait.

[FIN]

~~~~~~~~~~~~




Shinsu x Thomas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Et t'as encore rien vue
Et t'as encore rien vue
avatar


Âge : 17 ans
Orientation sexuelle : Moi même sexuelle :3 /PAN/ bi...
Job : Serveuse de temps à autre...
Messages : 128

MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   Jeu 11 Juin - 8:47

... Bien bien bien... Vous connaissez ma ritournelle maintenant, j'archive!

~~~~~~~~~~~~




présentation liens RPs journal intime messagerie
Me moquerais je de toi Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé][Les rues][+16] La drogue c'est mal !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La consommation de drogues des enfants des rues inquiete
» Haiti en Marche: L'argent de la drogue et les élections!
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Drogue Corruption: Preval/Alexis a Marqué Des Points.
» Haïti-Drogue Les Etats-Unis renvoient en Haïti l’ex-président du Sénat sous Aris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumen :: Hors-jeu :: Archives :: Anciens RPs :: Terminés-