AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion



 
><

Partagez | 
 

 [Abandonné][Toit]Totalement opposer, ou presque. [ PV Mail Jeevas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: [Abandonné][Toit]Totalement opposer, ou presque. [ PV Mail Jeevas]   Mar 24 Déc - 18:42




Totalement opposer, ou presque.

Se libéré parmi le froid de décembre..



Le toit était devenu un lieu plus ou moins fréquenté, il fallait vraiment chercher les hauteurs pour être sûr d'avoir la paix. Là en l'occurrence, Chiyoko comme a son habitude partit chercher son violon dans sa chambre pour ensuite aller s’entraîner sur le toit.

Chiyoko avait prit l'habitude, depuis qu'elle était arriver dans son nouveau lycée, de jouer du violon la bas, elle aimait particulièrement, le froid que provoquer l'air frais de celui-ci  ainsi que les notes d'un équilibre parfait au paysage.

Ce jour là elle avait fini les cours, Elle allait donc retrouvé son instrument.
Elle espérait comme a son habitude, se libéré  parmi ses notes de musique qu'elle aimait tant jouer.
Elle jouait souvent dans un petit coin du toit, ou elle y était en parfaite solitude.

Chiyoko monta les escaliers pour arriver enfin dans son nouveau lieu favori. Arriva sur le terrain, S'installa vers la rampe de sécurité; Puis se mit a jouer. Plongeait dans ses pensées, Une tempête se leva.

Une énorme rafale de vent la tira aussitôt de ses pensées, créant des vagues incontrôlables sur sa jupe qui lui dévoila un peu plus de son délicat corps.  Se pensant seule, elle ne chercha pas à immobiliser le doux tissue qui battait au vent dévoilant ses hanches. Elle quitta même sa position pour sentir encore plus le vent sur son corps, les yeux fermés elle continua sa mélodie d'une parfaite harmonie au vent, qui la foudroyer.

De long momments passèrent,avec ce refroidissement, Elle estima que s'asseoir était une meilleure idée plutôt que ce congeler parmis le froid glacial que procurer le déchainerement de l'air.
Elle s'installa face a l'horizon, cacher derrière une murette qui la protéger de la tornade.
Le vent jouait toujours dans ses longs cheveux, qui comme une danse virevoltaient dans des directions frivoles. La jeune fille retenait ses genoux contre sa poitrine, à l’aide de ses bras et avait le menton appuyé dans le creux formé par cette union. Son regard rosé était plongé dans le néant du ciel. Celui-ci qui l’obsédait par sa beauté, par sa liberté et par sa couleur.  Chiyoko voulait rester à cet endroit magique toute la soirée. Voulant éviter le plus les élèves et le regard de dégoût que certaines personnes pourraient porter à son intention.

La lycéenne resta pendant une durée indéterminée, a contempler ce paysage,




 

MAIL JEEVAS





Chiyoko Echo




/td>

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné][Toit]Totalement opposer, ou presque. [ PV Mail Jeevas]   Mer 25 Déc - 11:34



Totalement opposer, ou presque





« Matt, je t’aime ! »
Une silhouette aux courbes androgyne apparaissait face à Mail, son corps plongé dans la pénombre s’approchant peu à peu du rouquin.
« Tu es le seul pour moi ! »
La silhouette continuait de se rapprocher inexorablement du jeune homme assis seul sur le sol invisible du néant de son songe, une touffe de cheveux couleur du soleil, lisse de soyeux, apparaissant à la vision du geek…
Quand ce fut enfin le corps dans son ensemble qui fut visible par Mail, celui-ci se leva d’un bon et, tendant son bras en avant, tenta de prendre celui de son amant afin de franchir les quelques centimètres les séparant l’un de l’autre afin de le tirer contre lui, mais sans succès. Mello le regardait d’un air triste tout en secouant la tête négativement avant de sourire doucement
« C’est impossible Matt, tu ne peux pas m’atteindre, tu ne le peux plus… »

Refusant d’y croire Mail tenta une nouvelle fois d’attraper la main de son ami, mais une fois de plus celle-ci ne put attraper que le néant environnant… Pire que ça, le fantôme de Mello semblait s’éloigner à vue d’œil pour retourner dans les ténèbres
« Mello non ! Je t’en supplie, reste avec moi ! Je ne peux pas vivre sans toi ! MELLOOOOOOOOOOO ! »

Un grand bruit de choc empli la tête du roux et, se courbant en deux, l’image de son blond entièrement désarticulé, baignant dans son propre sang, revint à son esprit.


En se réveillant le lendemain matin la première chose que Mail put constater était qu’il avait pleuré durant la nuit, ses yeux rougis et ses joues encore humides par endroits étant les preuves irréfutables de cette faiblesse, aussi se faufila-t-il discrètement jusqu’à la salle de bain afin de rincer son visage et cacher du mieux qu’il pouvait cette partie de lui bien trop fragile pour être exposé à la vue de tous…
Il était néanmoins fier d’avoir réussi à étouffer ses cris de terreur face à la vue du corps mort de Mello. Certes, il lui arrivait encore de pleurer certaines nuits, mais au moins, s’il parvenait à réprimer ses hurlements, personne ne serait jamais au courant de ses cauchemars plus que récurrent…
Après avoir inspecté son visage aux yeux toujours légèrement gonflé Mail se décida enfin à se préparer pour les cours. Tant pis pour ses yeux, de toute manière personne ne les verrait jamais avec ses goggles, et c’était tant mieux ! Le jeune geek en serait mort de honte ! Sa fierté, c’était bien tout ce qui lui restait… Souffrir oui, mais en silence, et surtout seul…
Regardant son rasseoir posé sur le lavabo Matt le prit doucement en main avant de le poser sur son poignet déjà bien meurtri, hésitant quelques instants avant de finalement accentuer la pression sur sa peau… Même cette douleur lui était devenue coutumière, il ne la sentait presque plus…
Prenant un bout de PQ pour essuyer le sang coulant le long de son avant-bras, il se décida finalement à aller s’habiller avant que les autres ne se réveillent et ne découvrent son manège quasi journalier…
Une fois son T-shirt à manches longues, ses gants en cuir montant jusqu’à ses avants bras et son jean enfilés, Mail se décida enfin à descendre petit déjeuner.

***

La journée était enfin terminée !
Après plusieurs heures de cours tous plus chiants les uns que les autres, permettant au rouquin de rattraper ses heures de sommeil, il était enfin libre de faire ce qu’il lui plaisait !
Et si pour la plupart des élèves de son âge faire ce qui leur plaisait était sortir avec des amis ou faire les guignols, pour Mail ce moment était synonyme de défonce !
Montant rapidement les escaliers menant à sa chambre le jeune homme récupéra l’une des bouteilles qu’il avait planqué dans son armoire, sous une tonne de fringue, ainsi que son paquet de clopes et, après les avoir jetés dans son sac de cours afin de les cacher à la vue de tous, monter sur le toit.
Mail aimait beaucoup cet endroit, déjà parce que peu de personnes montait aussi haut, mais aussi parce que la vue sur l’immensité lui donnait l’impression de pouvoir réchapper à cette vie de merde dès que l’envie lui en prendrait… Le jour ou la goutte d’eau fera déborder le vase déjà rempli à ras bords du jeune homme, il ne lui suffira que de se jeter dans le vide…
Souriant à cette idée Mail ouvrit finalement la porte de ce lieu bénit, profitant du vent contre son visage, avant d’enfin se décider à y pénétrer en prenant bien soin de refermer la porte derrière lui.
L’endroit semblait désert, tant mieux… Portant une clope à ses lèvres le jeune homme fouilla sa poche pour finalement y trouver le Zippo qu’il cherchait et, d’une main experte, l’allumer.
Il soupira de bien-être. La fumer âcre détruisant ses poumons avait le don de le détendre enfin…
Avalant une nouvelle bouffée de nicotine, le jeune homme se décida enfin à sortir sa bouteille de rhum de son sac, ouvrant le goulot et en buvant une bonne lampée d’un air presque heureux. Il savait que Mello aurait détesté qu’il se comporte ainsi, mais il savait aussi qu’il aurait encore moins aimé qu’il mette fin à ses jours… Or, c’était soit l’un, soit l’autre…
Marchant d’un pas décidé vers un coin qu’il savait tranquille et à l’abri du vent, Mail fut des plus surpris quand il se rendit compte que son Avre de paix était déjà squatté par quelqu’un d’autre…
Une jeune fille n’ayant même pas l’âge d’aller au lycée, tout du moins à ce que le garçon constatait de son physique, qui semblait somnoler en regardant le ciel.

« Qu’est-ce que tu fous là ? Tu peux pas rêver ailleurs ? »

Lança finalement le jeune homme, ne pensant même pas à cacher sa bouteille à moitié entamé, généralement introvertie mais de trop mauvaises humeurs pour faire demi-tours alors qu’il se voyait déjà finir ivre mort sur ce toit… Cette gosse gâchait tous ses plans !
Buvant une nouvelle gorgé d’alcool il lui lança un regard mauvais avant de se laisser tomber à ses côtés, faisant mine de l’ignorer en espérant qu’elle parte d’elle-même, porte une nouvelle fois la clope à ses lèvres entrouvertes.



Dernière édition par Mail Jeevas le Mer 25 Déc - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné][Toit]Totalement opposer, ou presque. [ PV Mail Jeevas]   Mer 25 Déc - 16:32




Totalement opposer, ou presque.

Se libéré parmi le froid de décembre..




De son perchoir elle observait ces volatiles qui s’agitaient au dessus d'elle.
Un cri déchira le silence. Parce qu’écouter le gazouillis des oiseaux tout en se moquant de ces incapables c’était bien gentil mais il fallait toujours que l’un de ces crétins vienne tout gâcher.
A ce moment là, Elle vit une ombre qui s'approcha d'elle.

« Qu’est-ce que tu fous là ? Tu peux pas rêver ailleurs ? »

Chiyoko grimaça en sentant l'odeur d'alcool, levant ses yeux en amande vers celui qui l'avait sortie de sa tranquillité . Un homme. presque Ivre. Sur les toits. A cette heure-ci. Après tout, pourquoi pas ? Elle le regarda s’asseoir a cotés d'elle avec sa bouteille, Allait-il partir ?

"Ça va pas bien d’gueuler comme ça ? Il faudrait te mettre en sourdine !
Et puis j’étais a cet endroit bien avant toi. Donc c'est a toi, d'aller intoxiquer tes poumons ailleurs.."


Elle retourna juste un peu la tête pour admirer de nouveau le paysage et le spectacle de ce soleil couchant. Espérant esquiver le regard du jeune homme. Comment un tel monde pouvait exister ? Elle avait déjà énormément du mal a se convaincre qu'elle passerait toute sa scolarité, dans cette académie avec des alcooliques de tout genre...

Voyant que le jeune homme n'était  en arrivant pas de très bonne humeur.
Elle marqua une pause, avant de reprendre:
"Excuse moi, je n’aurais pas du te parler sur ce ton.."

Chiyoko le regarda allumant son mégot qui s'était éteint, face à ce jeune homme à la chevelure rousse,et au lunettes aviateur. Elle sourit, simplement parce qu’elle ne voyait jamais personne sur le toit, a fumer, et a boire.C'était plus un établissement, au talent incroyable de plusieurs.
Un petit rebelle ? Assez surprenant, le premier qu'elle voyait ici
Peu important que cet homme vienne de débarquer, il avait troublé son calme, et ça, c’était pire que tout. Maintenant, il allait devoir la supporter.

Elle toussa avant de le regarder somnoler parmi son univers





 

MAIL JEEVAS





Chiyoko Echo




/td>

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné][Toit]Totalement opposer, ou presque. [ PV Mail Jeevas]   Mer 25 Déc - 18:42



Totalement opposer, ou presque




À peine Mail eut-il prononcé sa phrase qu’il vit le regard couleur saphir de la jeune fille assise face à lui l’observer avec une pointe de dégout. Sûrement que voire la loque qu’était devenu le jeune homme n’était pas pour plaire à cette enfant aux traits si pure, mais pour le coup le rouquin n’en avait rien à faire de lui plaire ou non. Il était venu ici pour picoler tranquille et ce n’était pas parce qu’une inconnue le jugeait au premier coup d’œil qu’il allait s’en aller la queue entre les jambes, bien au contraire. Souriant intérieurement le garçon ne put s’empêcher de penser, sous le regard accusateur de l’adolescente, que si celle-ci l’avait connu ne serait-ce qu’un an plus tôt, elle n’aurait pas eu à lui jeter un tel regard. Mail avait bien changé et il le savait ! Même Mello n’aurait pu tomber amoureux de lui s’il avait été ainsi à l’époque. Mais le passé était le passé, surtout que le jeune homme n’en avait que faire du regard des autres et en particulier de celui des filles. Ces êtres si fragiles qui pleuraient pour la moindre contrariété avaient le don de l’énerver au plus haut point ! D’autant plus que celle face à lui avait l’air bien battit pour être l’une de ces pleurnichardes…
Prenant place à ses côtés, après avoir pris une nouvelle bouffée de fumer, le jeune alcoolique fit mine de l’ignorer tout en se concentrant sur la sensation de l’alcool engourdissant son corps fatigué. Mais ce court moment de repos était sans compter sur la jeune fille à ses côtés qui, semblant décidément ne pas aimer les façons de Mail, lui lança d’un air voulu menaçant

« Ça va pas bien d’gueuler comme ça ? Il faudrait te mettre en sourdine !
Et puis j’étais a cet endroit bien avant toi. Donc c'est a toi, d'aller intoxiquer tes poumons ailleurs.. »


Ne pouvant empêcher un sourire d’étirer ses lèvres légèrement craquelées de par ses nombreuses gerçures, Mail ne répondit rien à la provocation de sa camarade, amusé par le ton sûr d’elle qu’elle avait employé… comment une enfant de son gabarit pouvait oser élever la voix face à un homme plus grand qu’elle, et alcoolisé de surcroit, alors qu’il n’y avait personne pour lui venir en aide le cas échéant ?
Souriant de plus belle, dans un rictus mêlant amusement et dégout, le rouquin pensait à venir l’attoucher afin de voir sa réaction, mais il laissa tomber quasiment aussitôt… Certes, voir la réaction de cette enfant jouer les dures face à la tentative de viol d’un homme pouvait être amusant, mais le geek n’était pas encore assez torché pour ne pas savoir qu’il y aurait de fortes retombées sur sa gueule s’il le faisait… D’autant plus qu’il n’avait aucune attirance physique pour cette fille, ni pour personne d’ailleurs, et qu’il se voyait mal se faire virer d’ici pour une blague qui ne lui apporterait qu’un plaisir éphémère de domination.
Portant une nouvelle fois le goulot à ses lèvres, basculant la tête en arrière, le jeune homme n’entendit que d’une oreille les excuses de l’inconnue

« Excuse moi, je n’aurais pas du te parler sur ce ton.. »


Mail sourit. Comme quoi il avait raison, une fille était incapable de jouer les dures plus d’un quart d’heure.
Haussant quelque peu les épaules le geek ne prit pas la peine de répondre et, posant sa bouteille sur le sol à ses côtés, se décida enfin à regarder la jeune fille de plus près. Elle avait des cheveux violet clair, tirant parfois sur le blanc rosé, et des yeux en amande aux reflets violets agrandis par une bonne couche de mascara. Sûrement que Mail aurait pu la trouver à croquer s’il avait été encore lui-même, mais la coquille vide qui le composait maintenant la trouvait juste… humaine !
Elle n’avait rien de plus ni rien de moins qu’un autre humain, elle n’était pas Mello…
L’écoutant tousser, le jeune geek finit rapidement sa cigarette avant de l’écraser sur le sol et, soufflant le reste de fumer contenue dans sa gorge, boire une énième gorgé de ce liquide qui le maintenait en vie depuis maintenant plus de 6 mois…
*Mello aussi aimait bien quand on montait se cacher sur le toit…* Fermant les yeux afin de profiter du corps absent de son amant Mail s’imaginait les mains de celui qu’il aimait venir parcourir son corps comme il le faisait si bien à l’époque, priant intérieurement pour que l’inconnue à ses côtés ne le sorte pas de son songe éveillé.
Ces moments étaient les seuls ou le jeune homme pouvait encore ressentir un sentiment proche de ce que les autres appelaient le bonheur…


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné][Toit]Totalement opposer, ou presque. [ PV Mail Jeevas]   Mer 25 Déc - 21:16




Totalement opposer, ou presque.

Se libéré parmi le froid de décembre..





La brume tombait sur le toit de l'académie, Chiyoko se demander a quoi l'individu a côté d'elle, penser.
Elle trouvait que le jeune homme, posé a ses côtés avait une partie de lui anormal, Peut être, est-il malade? a t'il des problème familiaux, ou autres ?
La jeune fille resta perplexe sur ce sujet.
Chiyoko, était la, a contempler le paysage, elle n'osait pas prononcée un mot, ni même un soupir. De peur de se faire casser une bouteille sur la tête, ou pire encore.
Elle n'osa pas non plus partir, de crainte que l'homme assit a côté d'elle, puisse raisonner et en déduire qu'elle veuille s’enfuir.
Pour changer ses idées, elle prit un petit livret, qui se trouvait dans la housse de son violon. Il était d'une couleur meringue, avec des cup-cake possédant des notes de musiques.c'était un petit livre qu'elle chérissait beaucoup, une chose qu'elle avait fait elle même avec sa mère adoptive. C'est une promesse aussi, c'est l'une des rares choses qu'elle puisse posséder en ce moment d'elle. Chiyoko plaça l’étui sous ses pieds, elle attrapa un crayon de bois grisâtre, puis commença  a écrire, c'était son cahier ou elle écrivez ses musique, que se soit des poèmes, des chanson, ou tablatures. Tout ce qui interférer dans sa vie musical.
Elle resta appuyer contre le mur, elle plaqua ses pieds sur la housse de son violon, les genoux coller contre sa poitrine, elle semblait dans un autre univers, le sien, au musique coloré, et enchantée
Elle posa l'angle de la gomme de son crayon sur le coin de la lèvre, puis regarda le ciel avec allure, en cherchant une inspiration.




 

MAIL JEEVAS





Chiyoko Echo




/td>

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné][Toit]Totalement opposer, ou presque. [ PV Mail Jeevas]   Dim 29 Déc - 10:15



Totalement opposer, ou presque





Mail ne savait pas combien de temps cela faisait qu’il était ainsi perdu dans ses pensées, pensant une fois de plus au jeune blond ayant partagé près de 14ans de sa vie, mais quand il sortit enfin de celle-ci, il en aurait presque oublié la jeune inconnue assise à ses côtés tant celle-ci était silencieuse.
L’observant du coin de l’œil il put remarquer qu’elle s’afférait tranquillement à griffonner quelque chose sur un petit calepin aux couleurs tellement cucul que le geek ne put réprimer un sourire à la fois moqueur et amusé. Comment les filles pouvaient aimer ce genre de gadget kitch à en crever ? Matt ne le comprendrait sûrement jamais…
De toute manière, il faut dire qu’à part l’informatique, les jeux vidéo et Mello, il n’y avait jamais eu grand-chose qui l’intéressait… La cigarette peut-être, bien qu’il ne savait même plus lui-même pourquoi il avait commencé cette merde, car même la drogue et l’alcool il ne les prenait pas par réel plaisir mais plus par « besoin »…
C’est quand ce qu’on sait capable de nous pourrir la santé devient indispensable à notre survie que l’on sait qu’on a réellement touché le fond, et Mail ne semblait pas encore près à vouloir resurgir de ses néants intérieurs… S’il le faisait, qu’il sociabilisait, alors l’image de son Mello disparaitrait de son esprit et il l’oublierait peu à peu… Il oublierait son visage, le son de sa voix, le goût de sa peau, la douceur de ses cheveux, ses grossièretés, ses manières, tout ce qu’il aimait et tout ce qui l’exaspérait… Il l’oublierait, tout simplement… Ce serait comme si Mihael Kheel n’avait jamais existé, et ça Mail ne pouvait se le permettre !
Buvant une nouvelle gorgé de Rhum, le jeune homme souffla un grand coup, partageant de se fait son haleine empestant l’alcool avec l’air environnant, avant d’enfin se décider à parler…
Après tout, cette jeune fille avait l’air plutôt calme, pas du genre chieuse trop bavarde comme les autres filles, aussi décida-t-il de faire un effort pour elle…

« Toi aussi tu aimes ce lieu ? … Moi c’est Mail, et toi ? »

Il avait la voix légèrement pateuse du fait de son alcoolisme notoire, mais au moins ses propos étaient encore cohérents.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné][Toit]Totalement opposer, ou presque. [ PV Mail Jeevas]   Lun 30 Déc - 20:08




Totalement opposer, ou presque.

Se libéré parmi le froid de décembre..



Le souffle court, Chiyoko serrait son bracelet. Un si beau bracelet. Un des autres souvenir de sa tendre mère. L'étoile sur son bracelet lui faisait penser à une étoile filante. Elle correspondait bien à sa mère qui avait filé trop vite sans qu'elle puisse faire un vœu. Le vœux de faire le tour du monde a deux, et la ,notre petite Chiyoko ne pouvait qu'attendre, attendre son retour.. Après tout, la vie n'était pas aussi amusante sans elle. Une boule se forma dans sa gorge et elle se força à se concentrer sur la personne qui se trouvait a côté d'elle.

« Toi aussi tu aimes ce lieu ? … Moi c’est Mail, et toi ? »

Mail, cette personne se prénommé Mail, Lui aussi aimait cet endroit, tout comme la petite Yoko

La jeune musicienne soupira, de soulagement bien sûr. Cependant, sa main resta sur le bracelet. elle le caressa doucement, se souvenant de sa mère. Pensant a une nouvelle chanson, Elle aperçue que son carnet était plein. Elle se mit une claque mentalement, une grosse claque, et afficha son sourire de d'habitude en décidant de porter toute son attention au nouveau venu.


Elle identifia plus en profondeur les  expressions de Mail, et ce fut un déclic pour Chiyoko. Un regard las, à la limite de la déception. Puis, elle creusa un peu plus pour trouver... De la tristesse ? Non. C'était de la détresse. Une grande détresse.
.
Elle se rendit compte qu'elle n'avait pas répondu au jeune homme et se sentit envahir de honte. Elle rit nerveusement, d'un rire clair et haut.

« Excuse-moi, je suis un peu dans mes pensées, Oui, C'est un endroit, ou je me sent, chez moi. »

Elle toussota.« Y-a-t-il une chance infime pour que tu es un morceau de papier sur toi ? Je viens d'avoir une idée pour une chanson. Si je ne la note pas, je vais sans doute oublier, et pleurer. »

Elle lâcha à nouveau un rire nerveux. Pleure parce qu'on oublie des paroles, ça paraissait étrange. Dans un geste naturel, elle passa sa main dans ses cheveux,

« Je me nomme Chiyoko, première année en section Musique, Tu es nouveau içi ? je ne t'ai jamais rencontrer »

Un sourire courtois se dessina sur ses lèvres. La jeune musicienne  ferait en sorte que Mail se sente à l'aise dans l'école, mais aussi en sa présence. Elle se souvenait qu'à son arrivée, elle ne se sentait pas trop à l'aise parmi tous ces étudiants. Un nouvel ami peut- être,  ça ne se refusait pas, surtout quand il lui inspirait une musique. Il était sa muse, pour cette soirée.



 

MAIL JEEVAS





Chiyoko Echo




/td>

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné][Toit]Totalement opposer, ou presque. [ PV Mail Jeevas]   Jeu 2 Jan - 22:48



Totalement opposer, ou presque




La gamine soupira de soulagement et, souriant doucement, Mail se rendit enfin compte que son silence était sans doute en partie dû à la peur qu’il pouvait lui inspirer.
C’est vrai que le jeune homme n’avait pas bonne mine, son teint cireux et ses manières parfois plutôt brusques n’allait pas à sa faveur, pas plus que son coté asocial et taciturne d’ailleurs, mais Mail était tout bonnement incapable de faire du mal à quelqu’un… Pas sans raisons valable en tout cas, il était juste bon à râler afin de sauver les apparences et garder le peu de dignité qu’il lui restait.
Il était juste brisé, et rejeter les gens était le seul moyen qu’il avait trouvé pour ne pas avoir à s’ouvrir et à souffrir une nouvelle fois… Il avait par-dessus tout peur d’oublié Mello si d’autre personnes entraient dans sa vie, et ça il ne le voulait surtout pas !
Lui qui n’avait jamais été quelqu’un de très ouvert aux autres, se complaisant dans ses jeux vidéo et son amour, il était maintenant hermétiquement fermé.

Se sentant observé par son interlocutrice le jeune dépressif se rembruni quelque peu, mal à l’aise de l’insistance d’un tel geste, avant de détourner son regard et porter son attention sur un point à l’horizon. Qu’est-ce que cette jeune fille cherchait à faire en l’observant ainsi ? Voulait-elle évaluer les risques encourus à lui répondre ? Faisait-il réellement si peur que ça ? Essayait-elle simplement de lire en lui ou de le comprendre ? Elle pouvait essayer tant qu’elle voulait, Mail n’était pas prêt à se livrer à qui que ce soit, quand bien même était-il décider à lui parler et ce même si son taux d’alcoolémie était assez élevé pour que certaines personnes se laissant aller aux confidences.
Lui qui n’avait jamais été considéré comme quelqu’un de très ouvert, se complaisant dans ses jeux vidéo et son amour, était maintenant hermétiquement fermé au reste du monde !
Oh, bien sûr, il pouvait parler si cela était nécessaire : pour les cours ou les achats par exemple, mais jamais plus… Il ne voulait plus se lier au gens…
Si nombre de gens parlait de l’amour avec nonchalance, lui avait au moins eu la chance de connaitre la véritable signification de ce mot : un amour véritable, tendre et passionné à la fois, pour lequel il aurait donné sa vie s’il l’aurait pu, à qui il aurait voulu la donnée ! Car si Mail avait eu le choix, il aurait sans une once d’hésitation échangé sa vie contre celle de Mihael !
C’était ça le véritable amour ! Aimé une personne au point de préféré qu’elle soit heureuse sans vous plutôt que de vivre sans elle !

Quant enfin la jeune fille cessa d’observer Mail ce fut pour être prise d’un rire nerveux, déstabilisant quelque peu le jeune homme ne s’y attendant pas vraiment, avant d’enfin se décider à répondre

« Excuse-moi, je suis un peu dans mes pensées, Oui, C'est un endroit, ou je me sent, chez moi. »


Secouant la tête de manière à lui faire comprendre que son temps de réponse ne le gênait pas le moins du monde, lui-même étant plus souvent plongé dans ses pensées que dans le monde réel depuis de nombreux mois, Mail le regarda parler d’un air concentré. La jeune fille toussota légèrement avant de continuer, mais cette fois-ci pour lui demander s’il n’avait pas une feuille à lui prêter
Fouillant dans son sac, initialement prit afin de cacher sa bouteille et ses clope mais contenant tout de même quelques affaires scolaires, le jeune geek en sorti une feuille simple qu’il tendit à la jeune fille continuant toujours sa présentation interrompu par cette demande.

« Je me nomme Chiyoko, première année en section Musique, Tu es nouveau içi ? je ne t'ai jamais rencontrer »

« Je suis arrivé début d’année…J’suis en terminal, section scientifique et informatique… »


Buvant une nouvelle gorgée d’alcool, profitant de la douce sensation de bien être procuré par celui-ci avant la chute, Mail se demandait s’il était réellement ingénieux d’ainsi parler à cette jeune inconnue, maintenant plus si inconnue que ça vu qu’il connaissait son prénom, ou s’il devait s’arrêter dès à présent…
Se décidant finalement à lui révéler le strict minimum faute de mieux, il reprit

« Normal que tu ne me resitue pas, j’suis pas du genre très… bavard… J’aime la solitude et celle-ci me le rend bien »


Mail était quelque peu surpris de se rendre compte d’à quel vitesse son corps s’habituait à l’alcool… Il y a encore de ça trois mois, il aurait déjà été saoul et inapte à tenir une quelconque conversation alors que là… il avait les esprits quelques peu embué, mais il était encore tout à fait capable de penser et d’écouter sans trop faiblir
Montrant sa bouteille de rhum se vidant a vu d’œil ainsi que son paquet de cigarette ouvert la veille et pourtant déjà bien entamé Mail sourit doucement

« Pour le moment, c’est les seuls amis dont j’ai besoin »


Avec la drogue, mais ça l’enfant à ses coté n’avait pas besoin de le savoir ! Il risquait déjà assez gros en lui révélant son alcoolisme…
Mais bon, à quoi bon le cacher vu que celle-ci l’avait surpris en plein acte ? Même si elle ne pouvait comprendre les raisons de son geste, il n’en était pas moins qu’elle connaissait le geste en lui-même… Aussi le garçon voulait-il voir la réaction que cette jeune femme à peine plus jeune que lui face à un tel aveu


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné][Toit]Totalement opposer, ou presque. [ PV Mail Jeevas]   Dim 5 Jan - 16:35




Totalement opposer, ou presque.

Se libéré parmi le froid de décembre..





« Je suis arrivé début d’année…J’suis en terminal, section scientifique et informatique… »
Répondit Mail, D'une voix grâve, en prennant une gorger d'alcde Rhum. Il s'arreta un instant avant de reprendre.
« Normal que tu ne me resitue pas, j’suis pas du genre très… bavard… J’aime la solitude et celle-ci me le rend bien »


Chiyoko continuait d'écrire, la jeune fille jetait de temps a autres des regards au garçon qui était à coté d'elle, d'ailleurs ça l'amusait. Elle se reconcentra sur ses paroles, qui, espérait-elle allait donnez une symphonie parfaite. Mais il n'y avait pas de raison pour qu'elle ne le soit pas, elle réussissait toujours a mettre en oeuvre des musiques, souvent sympathiques, et de temps en temps complexe. Pendant qu'elle continuait son texte, elle sentit le regard du jeune homme sur elle, la jeune fille pensa que comme tous les autres, il allait surement partir pour ne pas être seule avec elle, et ne pas lui adressé la parole. Chiyoko qui avait pour habitude d'être seule, ne serait pas vexée si il faisait comme les autres, mais au fond d'elle, la jeune fille aimerait que quelqu'un lui adresse la parole.

Cigarrettes, et Rhum a la main, un bruit sourd sortit du posseceur , Mail
« Pour le moment, c’est les seuls amis dont j’ai besoin »

Elle s’arrêta un moment d'ecrire, et regarda pendant quelques instants avant de regarder L'alcoolique qui se tennait a cotés d'elle. Elle ne disa rien, Un simple sourir narquoit se dessinait sur ses lèvres.
Yoko, se retourna vers ses notes de musiques, ce que donnait sa mélodie.. Splendide!  La jeune fille était assez fièrt de sa composition, Elle esquissa un sourire et commença a dessiner des notes de musiques sur le coin de sa feuille,

Voyant que le mal-être de Mail, La jeune fille mit la composition devant les yeux du jeune homme, voullant lui changer les idées.

"Dis moi, Tu aimes bien ? " déclara la petite Chiyoko

On arrivait a distinguer des paroles, sur une écriture simple et amusante





"Sous l’arrogance de ton regard,
je n'ose plus lever les yeux croiser,
les tiens moi qui est noir,
j'préfère laissez ça au chanceux,
Une clope a la bouche ,
deux trois coup dans ton jeans
je m'approche je te touche,
et gare a tes courbes fine,
ça ne change pas si tu pars,
car je suis le roi des branleur,

. . ."








 

MAIL JEEVAS





Chiyoko Echo




/td>

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné][Toit]Totalement opposer, ou presque. [ PV Mail Jeevas]   Jeu 9 Jan - 20:15



Totalement opposer, ou presque





Remarquant le sourire narquois qu’arborait l’écrivaine en herbe face à sa propre pique d’auto insulte (puisse ce mot exister), Mail se contenta d’hausser les épaules… Après tout il savait lui-même qu’il n’était plus qu’une espèce de loque, et vu qu’il n’était pas près de changer, il assumait les critiques qu’elle soit orales ou, comme à cet instant précis, physique…
De toute manière l’avis des êtres humains lui importait guère, ce n’étaient pas pour eux qu’il était né, c’était pour un ange terrestre désormais retourné aux cieux…
Regardant d’un air distrait l’adolescente contempler son travail avec un air quelque peu satisfaite le rouquin ne put s’empêcher de se revoir lui lorsque, plus jeune, il avait appris toutes les base du parfait hackeur et qu’il parvenait enfin à défaire les systèmes de sécurité de certains site sans se faire prendre… Combien de temps cela faisait-il qu’il n’avait plus toucher à un ordi que pour regarder des vidéos abrutissante visant à lui faire oublier ses pensées suicidaire ? Environs 6mois…
Toujours dans ses pensées le jeune geek ne remarqua même pas de suite le bout de papier, encore quelques instants plus tôt devant les yeux de la jeune fille, se balancer devant ses propres yeux…

« Dis moi, Tu aimes bien ? »

Sortant de sa rêverie Mail prit le papier en main et, d’un air perplexe, se mit à le lire avec le plus d’attention que son esprit embué par l’alcool était encore capable de lui fournir.
Ok, Mail Jeevas n’avait jamais été parmi les plus brillant en langue, sauf pour tout ce qui touchait au langage informatique et au binaire, préférant les sciences a ces matières, mais là il devait avouer qu’il n’avait pas compris un traitre mot de ce qu’avait écrit Yoko !
Il avait pourtant étudié la poésie au collège ! Il savait apprécier les sonnets, les rimes simples, croisés ou embrassés, il connaissait les alexandrins et tous ces cours théorique qu’on apprenait aux enfants, il en avait même déjà écrit dans ses moments d’ennuie… Mais tout ce qui touchait au vers libre l’insupportait ! Aucune rime, aucune structure, rien de construit… Ce genre de capharnaüm poétique était pour lui une figure poétique inventé par les flemmards ! Il aimait l’ordre, il aimait que tout soit carré, réfléchis, structuré et définit !
Comme dans la vie de tous les jours, il n’aimait pas le désordre ! Pire, celui-ci, les changements trop brutaux, avait tendance à lui faire peur !
Rendant ça feuille à la jeune fille d’un air dégouté il soupira finalement avant de retrouver le goulot de sa bouteille d’un air rassuré

« J’aime pas du tout ! »

C’était méchant oui, mais Mail n’avait pas pour habitude de mentir, quitte à faire souffrir ! Même Mello avait eu droit à ses réponses crus lorsque celui-ci lui demandais son avis sur quelque chose qui ne lui plaisait pas !
Non décidément Mail n’était pas quelqu’un se formalisant des codes de politesse…

« Je comprends même pas comment on peut appeler ça un poème ! Ni rime, ni structure, rien ! Même moi j’peux faire mieux en improvisant ! »

Sortant une seconde feuille de son sac, ainsi qu’un stylo bille noir, le geek se mit à écrire d’une main mal assuré, légèrement tremblante du fait de son alcoolémie supérieur à la limite autorisé, ce qui lui passait par la tête et tendre sa feuille à Chiyoko

« Toi que j’ai aimé
Chaque jour un peu plus
Pour qui j’ai pleuré
Baignant dans l’humus

Oui je pense à toi
Chaque jour que dieux fait
Tu es seul pour moi
L’être le plus parfait

A toi j’ai donné
Mon cœur et mon corps
Sans rien regretté

Mais tu es partie
Et tu m’as laissé
J'ai perdu ma vie »


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné][Toit]Totalement opposer, ou presque. [ PV Mail Jeevas]   Sam 11 Jan - 23:27




Totalement opposer, ou presque.

Se libéré parmi le froid de décembre..





« J’aime pas du tout ! »

A ces mots, la jeune fille eu une drôle d'impression, Du dégoût, du dégoût et de la tristesse
Elle qui pensait qu"elle tenait un truc.


Ne daignant pas vouloir lui répondre

Chiyoko hésita avant d'informer son interlocuteur qu'elle désapprouvait son discoure.


"Je suis désolée, que ça ne te plaise pas, j'imagine que ce n'était pas terrible, terrible pour un début de musique"


Après tous c'était un début de musique, et non un poème, donc pas besoin, de strophe, de vers de rien du tout, qu'importe, Une musique est censé être libre, avec toutes nos pensées.
Mais ce n’était pas au gouts de tout le monde, Chiyoko froissa la feuille de papier,
avant de le déposer dans le sac délicatement.


Chiyoko était un peu déstabilisée par apport au propos du jeune Mail

Elle préféra partir, du toît pour aller trouver un coin, ou elle pourrait aller se détendre,
Elle, qui au début, pensait qu'elle se trouverait un ami, mais elle avait tord, Oui il lavait vexer, peut être n'avait-il pas fait exprès.
Chiyoko, se reprit en main et écrit un "poème" cette fois ci
La jeune fille, déplia la feuille auquel était écrit le début de paroles, retourna la feuille avant d’écrire un poème pour Mail


"Je ne suis pas douée pour la poésie, mais je me lance quand même,

Le vent dessine ton visage
Et dans sa voix j'entends ta voix!
Dans le ciel c'est toi que je vois
Quand il souffle sur un nuage
Il me livre comme un message
Les images que tu m'envoies,
Le vent dessine ton visage
Et moulant parfois ton corps sage
Aux nues des célestes convois
D'un coup de pinceau plus grivois
Le vent dégrafe ton corps sage
Le vent dessine ces regrets
Du comment tu m'as parler."

Chiyoko prit le morceau de papier, le plia en quatre, et le déposa sur les genoux de Mail.


Elle regarda le ciel, en attendit quelques minutes, pour ensuite prendre son violon et tout ce qui lui appartenait en prenant soin que le jeune mail garde la feuille de papier,
Elle franchit la porte du toit.




 

MAIL JEEVAS





Chiyoko Echo




/td>

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné][Toit]Totalement opposer, ou presque. [ PV Mail Jeevas]   Dim 12 Jan - 13:43



Totalement opposer, ou presque




Vu la tête que tirais Chiyoko, il ne faisait nul doute que Mail venait de dire une bourde monumentale et l’avait vexé à un degré extrêmement élevé…
Pourtant il n’avait dit ça avec aucune méchanceté ni aucune intention de la froisser, elle lui avait demandé son avis et il c’était contenté de le lui donné… Si la gamine préférais recevoir des compliments qu’il ne pensait pas elle n’avait qu’à le lui demander explicitement « Complimente moi » sinon elle devait assumer les rejets et s’en relevé plus fort –ou les ignorés- mais se vexer était juste signe d’immaturité…
Surtout que le jeune homme n’avait donné qu’un avis personnel, il n’avait jamais dit que c’était nul, juste que pour lui ce n’était pas un poème…
Poème, chanson ou n’importe quoi d’autre d’ailleurs… Le geek aimait véritablement que tout soit structuré et, même s’il savait que nombre de gens se moquait de ce qui lui tenait à cœur dans l’écriture, il n’avait fait que donner son avis…
C’était d’ailleurs la première fois que Mail discutait de cette manière avec quelqu’un d’autre que Mello… et c’était la première fois également que quelqu’un avait le droit de lire un de ses essaie poétique (qu’il avait improvisé à la vas vite mais un essaie tout de même)… D’autant plus que, comble d’intimité, ce qui lui était passé par la tête pour le dit poème était une réalité qu’il tentait coute que coute de garder caché et qu’il venait de livré à une inconnu en priant intérieurement pour que celle-ci ne comprenne pas que ce qui était écrit n’était pas que pur imagination…

« Je suis désolée, que ça ne te plaise pas, j'imagine que ce n'était pas terrible, terrible pour un début de musique »


Ne répondant rien, car il n’y avait rien à répondre, Mail se contenta de regarder la boudeuse retourner sa feuille et écrire à nouveau.
L’alcoolique attendit sagement qu’elle ait finit avant de déplier la feuille qu’elle avait à moitié jeté sur ses genoux et la lire
Un sourire se dessina sur ses lèvres hermétiquement closes à la lecture de ce second poème, ou premier si on compte que le premier était en réalité une chanson, bien que cela était du pareil au même pour le roux, Mail se retourna vers la jeune fille pour la féliciter quand il vit que celle-ci avait quitté le toit…
Décidément, cette enfant était bien immature de réagir ainsi…
Buvant une nouvelle gorgé de Rhume d’un air las il se décida finalement à se lever la rejoindre et, la tête lui tournant, l’attraper par l’épaule alors qu’elle descendait les escaliers menant à l’étage dessous en lui tendant le poème

« Ca c’est beau ! C’est clair, c’est structuré et les mots son réfléchis ! On comprend le sens sans pour autant que ce soit simplet ! Pourquoi tu écris des textes sans aucuns sens si tu sais faire ça ? »


Et il le pensait vraiment… Si il n’avait rien compris à ses premier vers, il n’en était pas autant de celui-ci… Pourquoi essayer de faire quelque chose de compliqué et d’incompréhensible quand on peut faire quelque chose de sophistiqué, mais simple, et beau ?
Pour faire genre qu’on est intelligent et tout ?
Mail ne comprenait vraiment pas ça…

« Je sais pas si c’est transposable en chanson, mais c’est en tout cas nettement plus beau à lire ! »


Sa vue se troublait légèrement et il sentait son esprit s’embrouiller, mais il était néanmoins certain que ce second poème lui avait plus et qu’il avait même, pendant un moment, cru voir le vent dessiner le visage de Mihael…


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné][Toit]Totalement opposer, ou presque. [ PV Mail Jeevas]   Dim 12 Jan - 21:53




Totalement opposer, ou presque.

Se libéré parmi le froid de décembre..





Chiyoko se  demandait ce qu'il lui prenait... partir comme ça... non bavarde... revenant en mode impassible sans ses rougeurs, ni même aucune émotions . Elle marcher vers cette fameuse porte." Que fais-je ici? Destruction ou changement? Malheureusement je ne sais pas, je ne ressens pas ces sentiments" alors qu'elle se contentait de regarder la vu que la hauteur du toit apportait.
Chiyoko se préparait a passer la porte, afin de descendre les escalier qui menaient au couloirs de l'internat.


La jeune fille sentit qu'on lui agrippa l'épaule au moment ou elle s'apprêtait a dévaler les marches, ce qui failli la faire tomber.


« Ça c’est beau ! C’est clair, c’est structuré et les mots son réfléchis ! On comprend le sens sans pour autant que ce soit simplet ! Pourquoi tu écris des textes sans aucuns sens si tu sais faire ça ? » Ces mots sympathique provenaient de Mail, la personne qui avait contrarier la petite Chiyoko quelques instant auparavant.

« Je sais pas si c’est transposable en chanson, mais c’est en tout cas nettement plus beau à lire ! »

Chiyoko semblait étonnée, de son action. Pourtant, elle appréciait l'action que Mail avait fait, Enfin bon. Après chacun ses façon de penser, Elle était chanceuse d' avoir eu des rares paroles de compliment occasionner provenant de Mail. Elle était si contente, qu'elle fit apparaître un sourire.
Elle allait le remercier quand t-elle vit que le jeune homme était un peu déstabilise, qu'avait -il vu?
Elle ne prêta pas vraiment attention.

"Merci.. beaucoup" murmura t-elle

Chiyoko regarda l'heure de sa montre turquoise, prit de surprise, par l'aiguille de la montre indiquait , C’était l'heure de son cour de piano !

Elle expliqua a Mail, du pourquoi, elle devait se dépecher.
puis fini par ajoutée ,
"Tu veux m'accompagner ? "



 

MAIL JEEVAS





Chiyoko Echo




/td>

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Abandonné][Toit]Totalement opposer, ou presque. [ PV Mail Jeevas]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Abandonné][Toit]Totalement opposer, ou presque. [ PV Mail Jeevas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mail Jeevas
» Vlad, mon nouveau perso
» Visitez ces parcs d'attractions totalement abandonnés...
» Enfin, 68, la définition à laquelle j'adhère totalement
» Un dîner presque parfait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumen :: Hors-jeu :: Archives :: Anciens RPs :: Abandonnés-